Designed by @louismornaud

L’acte de paiement sur un site de vente en ligne, c’est l’irritant roi, celui qui fait s’effondrer le sacrosaint taux de transformation. Même les plus grands sites sont confrontés à cette problématique. Tout l’enjeu consiste à proposer au client la solution la plus simple, la plus sûr et surtout, celle qui répond à son besoin à l’instant T. Selon les chiffres de la FEVAD (Fédération de la vente à distance), 36 millions de français achètent en ligne et chaque seconde on recense 33 transactions ! 55% des français utilisent un portefeuille électronique (de type Paypal). Si la carte bancaire est…


Designed by @louismornaud

Depuis quelques années, les frais de tenue de compte ont officiellement fait leur apparition sur vos relevés bancaires. S’ils sont légaux (régis par le décret n° 2014–373 du 27 mars 2014), ils n’en restent pas moins flous ! Sur le principe, c’est simple. Les frais de tenue de compte correspondent aux frais engagés par votre banque pour gérer votre compte (entretien des agences et succursales, abonnements à des services informatiques, etc.) … Néanmoins, on est en droit de s’interroger sur le détail de ces frais car les établissements bancaires sont loin d’être transparents sur la question. Au-delà de l’opacité, ce…


Designed by @louismorn

Le plan d’épargne Entreprise, est l’un des dispositifs associés à la notion d’épargne salariale. Sur le papier, c’est simple ! Toutes les entreprises, quel que soit leur statut juridique ou leur effectif peuvent activer ce genre de dispositif. Les sommes qui sont versées sur le Plan Epargne Entreprise émanent de quatre sources :

- Les montants liés à l’intéressent et à la participation,

- Les versements effectués par l’employeur. Ces versements sont plafonnés à 8% du plafond annuel de la sécurité sociale,

- Les versements volontaires des salariés (plafonnés à 25% de leur revenu annuel),

- Les revenus des montants…


Designed by Louis Mornaud

Le plus simple reste la vente à titre onéreux d’un fonds de commerce, d’un contrat de bail, de parts de société… Dans le cas d’une entreprise individuelle, seuls les éléments d’actif peuvent faire l’objet d’une transaction. Dans le cas d’une cession de parts sociales, avant d’envisager la cession à un tiers, assurez-vous que celle-ci ne soit pas limitée par une clause de préemption en faveur des autres associés.

Si tel est le cas, vous devrez préalablement obtenir leur renoncement avant de pouvoir transmettre ces titres à un tiers. Sachez que, par ailleurs le repreneur devra être agréé par les autres…


Designed by Louis Mornaud

Un business plan, c’est un peu la pierre angulaire de votre projet de création d’entreprise. Le volet financier de ce dernier est essentiel. Les banques, certains fournisseurs, vos partenaires peuvent vous demander de présenter votre business plan et de ce dernier dépendra l’amorçage de votre activité !

Conseil N°1 : Soyez sincère

Lorsque vous présenterez votre business plan, vous serez face à des professionnels. Ne pensez pas pouvoir les leurrer avec des promesses de chiffres d’affaires faramineuses et des frais de fonctionnements quasi-nuls ! Pour gagner leur confiance, soyez aussi sincère et cohérent que possible. Ne négligez pas d’intégrer dans…


Designed by Louis Mornaud

D’un point de vue légal, rien n’oblige un chef d’entreprise à travailler avec un expert-comptable. Même si vous avez créé une SAS (Société par actions simplifiées) dont la comptabilité est, par nature complexe, vous pouvez, en tant que chef d’entreprise, vous acquitter ce cette tâche.

Est-ce pour autant une bonne idée ? Rien n’est moins sûr ! La mission d’un expert-comptable est double. D’abord, il tient à jour, surveille et arrête votre comptabilité tout en s’assurant du respect des échéances obligatoire. Surtout, l’expert-comptable atteste de la régularité et de la sincérité de votre comptabilité.

En d’autres termes, son regard extérieur…


Designed by Louis Mornaud

Si l’on s’en réfère aux chiffres publiés par la Banque de France en 2017, le chèque ne représente plus que 2,3 milliards de transactions et 1 173 milliards d’euros par an. Le chèque reste majoritairement utilisé pour des paiements d’un montant moyen de 507 euros. En Europe, la France reste de loin le pays qui utilise le plus le chèque, avec 69,4 % du nombre de chèques émis dans l’Union européenne, loin devant le Royaume-Uni (17,3 %) et l’Italie (6,4 %). Et pourtant, le chèque est un moyen de paiement en voie d’extinction pour plusieurs raisons :

Raison N°1 …


Designed by Louis Mornaud

Cette fois ça y est, votre projet commence à prendre son envol mais vous sentez qu’il est indispensable d’agir autrement pour continuer de vous développer. Cette phase critique peut trouver une réponse en ouvrant votre capital à des investisseurs.

Conseil N°1 : envisager le Crowdfunding

Le financement participatif a la cote ! Le principe est simple, séduire un maximum d’internaute en leur suggérant d’apporter leur soutien financier à votre projet en contre-parie n’ont pas de parts dans le capital mais d’avantages le plus souvent en nature ou liés à votre activité. Pour sortir du lot, sachez présenter au mieux votre…


Designed by Louis Mornaud

Vous vous engagez dans une activité commerciale et vous hésitez à commander auprès de votre établissement bancaire un terminal de paiement électronique, également appelée TPE ? Vous avez tort. Selon le groupement Carte Bancaires, on a recensé en 12,11 milliards de transactions par CB et on dénombre 66,5 millions de cartes de paiement en circulation en 2016… Refuser ce moyen de paiement, c’est couper le lien avec votre clientèle. Selon votre banque et le partenaire vers lequel vous vous orienterez, plusieurs modalités d’accès au TPE sont envisageables : Achat, location, le tout agrémenter de frais fixes et/ou de commissions…

Avant…


Designed by Louis Mornaud

Les cotations Banque de France n’ont rien d’une sanction. Ce sont d’abord des outils qui permettent d’estimer votre capacité à honorer vos engagements notamment financiers auprès d’organismes de crédit, à un horizon de trois ans. Rien à voir dès lors avec les performances de votre entreprise !

Plus votre cote est faible, plus vous aurez de difficultés à convaincre les banques de vous suivre dans vos demandes de financements à court, moyen et long termes. L’accès aux cotations Banque de France est théoriquement limité. Seuls les établissements de crédit, les assureurs-crédit et assureurs-caution adhérents et certaines administrations à vocation économique…

Caroline Charpouy

Writer @Anytime french Neobank for SME and entrepreneurs• Fintech

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store