HYPNOTHERAPIE AU SERVICE DU MONDE DU TRAVAIL

L’hypnothérapie associée par le grand public à hypnotiseur, est parfois confondue à cette pratique d’hypnose de foire…d’hypnose de spectacle, d’hypnose pour faire le buzz à la TV, comme le fait si bien Messmer (de son vrai nom Eric Normandin).

Ce Messmer en question a trouvé « le filon » pour faire de l’argent et en cela, loin de moi l’envie de le lui reprocher… Après tout, chacun est libre de ses choix pour gagner sa vie.

En revanche, juxtaposer l’image de Messmer — homme de scène, avec la pratique sérieuse et éthique de l’hypnothérapie serait fort regrettable voire dommageable.

Je relève par ailleurs, avec une once de malice, qu’il ne faut pas confondre MesSmer — homme de scène et Mesmer (Franz-Anton Mesmer) — médecin et précurseur des techniques d’hypnothérapie. Coïncidence ? De là à le penser… Il n’y a qu’un S…

Ces juxtaposions erronées génèrent, certes de la curiosité, mais surtout de la peur par l’idée qu’il serait possible « de faire faire n’importe quoi à n’importe qui ». La peur… Celle-là même qui gouverne le monde…

Par l’amalgame, la peur pourrait prendre le pas sur l’accès aux vertus de l’hypnothérapie, encore une fois, sérieuse et éthique.

Passé ce préambule indispensable, revenons sur notre sujet : l’hypnothérapie. En voici une définition simple :

Il s’agit d’une thérapie brève. L’hypnothérapie est un moyen assurément fiable d’aider à gérer toutes sortes de situations comme, par exemple, le stress, le tabagisme, les problèmes de poids, les problématiques de confiance en soi, certaines peurs et phobies et beaucoup d’autres comportements que le sujet souhaite améliorer pour son « mieux-être ».

Dans le monde du travail, l’hypnothérapie est un outil efficace qui complète ceux du coach qui accompagne le développement du capital humain, le mieux-être au travail, l’accès à de meilleurs résultats. Les gains sont surprenants et bénéfiques à tous les acteurs ainsi qu’à l’entreprise elle-même, en termes d’amélioration de ses performances et de réduction de ses coûts. A ce propos, je vous invite à consulter le lien qui présente le gain des entreprises misant sur leur capital humain :

http://ca.can-bai.over-blog.com/2017/01/les-entreprises-francaises-ont-de-vraies-marges-de-progression-elles-doivent-se-reveiller.html

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Catherine B.’s story.