L’Afrique a besoin du e-learning

Chalkboard Education
Oct 17 · 6 min read

Souvenez-vous il y a de cela dix ans — j’étais encore étudiante — quand nous observions avec perplexité l’essor des nouvelles technologies. Nous assistions à la folle accélération de l’innovation, une course où chaque nouvelle tendance semblait aussitôt disparaître au profit d’une technologie encore plus nouvelle. Dix ans plus tard, il est clair que cette course s’accélère davantage.

Yasmine Affoué Diawara est la Directrice Pays de Chalkboard Education en Côte d’Ivoire. Chalkboard Education permet aux institutions ivoiriennes de digitaliser leurs formations et de les distribuer facilement sur mobile.

La technologie a toujours été le moteur du changement de nos sociétés — et des révolutions. Cette idée là n’est pas neuve: la technologie dicte nos habitudes, nos décisions et notre mode de vie, et ce depuis bien avant Gutemberg!

Ne l’avons d’ailleurs tous déjà pas accepté? La technologie ne fait plus peur, elle améliore la vie. Que feriez-vous sans réfrigérateur ? Sans téléphone mobile ? Sans distributeur de billets ni “mobile money” qui vous évitent nombre de files interminables à la banque ? Voyez-vous à quel point les services qui vous semblent aujourd’hui incontournables sont récents ?

Le secteur de l’éducation est touché par les même évolutions et innovations. Ca a toujours été comme cela: qu’il s’agisse de se préparer aux nouveaux emplois créés par l’industrialisation, ou d’utiliser les nouvelles technologies pour améliorer l’enseignement. Nous avons vu en quelques décennies l’essor de l’éducation des masses par radio-télévision, puis les salles informatiques, puis les tablettes éducatives, et maintenant les MOOC et autres e-learning.

Ces derniers peuvent effrayer. D’aucuns s’inquiètent qu’elles viennent défaire l’existant ; qu’elles se développent au détriment des enseignants et de leur savoir-faire. Je ne pense pas. Je pense au contraire que ces innovations nous permettent d’être à la hauteur des défis actuels.

Nous devons apprendre, et enseigner, le développement continu et durable ; c’est à dire la capacité de chacun à améliorer ses compétences au fil de la vie, avec les ressources à disposition. C’est la seule façon de s’assurer que la révolution technologie — et la société qui en découlera — ne laissent personne à l’écart.

C’est à ce défi que doit répondre notre modèle éducatif. Les penseurs des précédentes révolutions industrielles sont aujourd’hui plus pertinents que jamais: John Dewey en particulier, un père de l’éducation progressive, a écrit « si nous enseignons aujourd’hui comme le faisions hier, nous volons le futur de nos enfants ». Ce n’est pas une insulte à l’enseignement d’hier, c’est au contraire un vœu de confiance! C’est un appel à l’innovation, à la créativité, à un enseignement à l’aise avec son temps.

L’Afrique est le continent le plus à même de réussir la révolution des outils d’enseignement.

Les trois quarts des Africains disposent d’une connexion SIM, et 250 millions ont un smartphone. C’est beaucoup, mais c’est logique quand on sait que l’Afrique est le continent le plus jeune du Monde (en âge moyen de population).

C’est pour cela que l’enseignement en ligne (e-learning) est plus pertinent ici que n’importe où ailleurs!

Le e-learning consiste à utiliser les T.I.C. comme nouveaux outils d’enseignement, d’apprentissage, ou de mesure de la performance. Il s’agit notamment de pouvoir distribuer des contenus pédagogiques à distance, en offrant plus de possibilités graphiques et d’interactions avec le savoir. Il s’agit aussi de donner aux enseignants plus de données sur les habitudes des apprenants, pour les aider à analyser et à perfectionner leurs cours et leurs pratiques.

Une professeure d’école primaire et sa directrice se forment à la gestion grâce à Chalkboard Education. (Ghana, 2019) (Opportunity International/Chalkboard Education)

Au-delà des simples fonctionnalités, le e-learning est un outil dont l’efficacité a été prouvée pour améliorer l’existant: il augmente la qualité et l’accessibilité des programmes existants, et permet aux enseignants de faire mieux leur travail, plus facilement, sans nécessiter de ressources ou savoir-faire spécifique de leur part.

Prenons la ludification (gamification) de l’enseignement par exemple. Il s’agit d’une série de fonctionnalités qui aident les apprenants à se concentrer sur le cours et à rester motivé sur le long terme. Parce que chaque apprenant est différent, le e-learning permet d’adapter les mécanismes de ludification à chaque apprenant, pour rendre l’apprentissage plus efficace et inclusif.

De plus, le e-learning fait correctement permet de se former complètement à distance. Autrement dit, habiter loin des centres urbains, ou être occupé par des tâches ménagères ou par le travail (une grande cause de décrochage scolaire, notamment pour les jeunes filles, en ville comme en zone rurale) ne sont plus des obstacles pour ceux souhaitant se former.

Le E-learning ne remplace pas l’existant — il l’étend !

Les formateurs peuvent non seulement se simplifier la vie avec les T.I.C., mais aussi enseigner à plus d’étudiants, donc accroître leur audience et les revenus de leurs publications: vous seriez surpris de savoir combien de livres et polycopiés il est possible de stocker sur son téléphone personnel.

Il ne faut en aucun cas y voir une menace pour les enseignants! Certains pensent que le e-learning est là pour remplacer l’enseignant.. C’est faux! Les cartes de crédit n’ont pas remplacé les banquiers — le e-learning ne remplacera jamais les enseignants. Au contraire, il améliore leurs conditions de travail, en automatisant les tâches les plus répétitives, et les laissent se concentrer sur leur cœur de métier: la pédagogie.

Par exemple, les enseignants utilisant Chalkboard Education peuvent suivre les progrès et l’assiduité de leurs étudiants avec une très grande précision, et les évaluer via une plate-forme très simple d’utilisation. Ils automatisent les tâches les plus laborieuses (comme la récupération des copies par exemple), augmentent leurs revenus et gagnent un temps précieux qui leur permet de développer des nouvelles relations avec leurs cours et leurs étudiants.

De plus, utiliser et promouvoir l’apprentissage en ligne ne signifie pas qu’il faille se débarrasser du papier. Au contraire: ils vont de pair! Le mobile devient le lieu du partage et d’échanges, avec l’enseignant ou entre étudiants. Il peut être interactif ou itératif, il peut être adapté aux besoins de chacun. Le papier, lui, est le lieu d’exercice. C’est un outil personnel, introspectif, qui permet aux étudiants de s’entraîner et de questionner leurs connaissances.

Une classe du Groupe ETEC, à Yopougon (Abidjan). Le Groupe ETEC fait partie de la dizaine d’institutions privées ivoiriennes pionnières dans la digitalisation des supports de cours avec Chalkboard Education.

Pour que l’expérience aie du sens, il faut déployer davantage de e-learning tout en préservant les meilleurs aspects de l’enseignement traditionnel. Nous ne voulons en aucun cas remplacer une pratique pluri-centenaire. Au contraire, nous voulons élargir ses perspectives, sa vision et finalement son impact. Il s’agit de donner à tous les opportunités qui trop longtemps sont restées réservées à quelques uns.

En définitive, adopter le e-learning apparaît comme une évolution naturelle en notre ère si marquée par le développement des techniques d’information et de communication. Le e-learning est la seule solution suffisamment rapide, efficace et massive pour répondre aux défis de notre époque.

L’éducation est une problématique universelle, dont dépends tout notre développement. La jeunesse Africaine est de plus en plus curieuse et déterminée à tout rendre possible. Mettre à sa disposition les moyens pour accéder partout à une éducation de qualité, ce que permet le e-learning, c’est lui garantir son épanouissement et sa réussite.

Il s’agit à présent de prouver l’intérêt et les perspectives de cette technologie à chaque partie prenante, en Côte d’Ivoire comme ailleurs, pour faire naître les partenariats, dans les secteurs public comme privé, qui permettront le développement de programmes numériques de formation et leur adoption à grande échelle.


Pour en savoir plus sur Chalkboard Education et nos activités en Côte d’Ivoire, rendez-vous sur www.chalkboard.education.

Chalkboard Education

Written by

Educational technology in Africa and emerging markets https://www.chalkboard.education/

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade