Vivre au Bénin: parole aux expatriés Part 3

Mme Véronique Louman, gérante du restaurant-Grill Couleur Café Cotonou

A la rencontre des Expatriés, qui vous parlent du Bénin :

Véronique Louman, gérante du restaurant –Grill Couleur Café Cotonou , nationalité française, vit depuis 3 ans au Bénin, nous parle de son expérience de vie au Bénin.

Elle affirme être venue au Bénin un petit peu par hasard et à immédiatement aimé.

Le Bénin me rappelle le Sud de la France, par sa douceur de vivre, sa quiétude et je m’y sens bien.

Contrairement aux autres pays d’Afrique où j’ai exercé, j’aime au Bénin, la qualité de vie, la sécurité et l’esprit ouvert des béninois facilite l’intégration avec les structures nécessaires, que ce soit au niveau scolaire, médical ou autre.

Le Bénin m’a charmé dès le début, c’est un pays qui a de l’avenir. Les démarches administratives sont beaucoup moins compliquées que dans d’autre pays d’Afrique. Le Bénin a un potentiel important au niveau touristique.

La réserve de la Pendjari, la ville d’Allada, Possotome, Ouidah, la Route des pêches sont des endroits touristiques.

Au niveau sanitaire, il y a de très bons médecins et les logements sont disponibles en fonction des moyens.

J’aimerais encore rester au Bénin pour quelques années de plus, à priori 10 années.

Je souhaite développer le tourisme au Bénin car c’est un pays qui a un attrait touristique évident.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le Bénin et ses sites touristiques, visitez le site www.vivre-au-benin.com

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.