I — Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier 1/3 (les bases)

partie II : Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (passer à la vitesse supérieure)

partie III : Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (bon, on le crée cet empire ?)

Avant-propos : J’ai 10 comptes sur Instagram totalisant plus de 50 000 followers. Oui c’est encore peu mais je n’ai commencé qu’il n’y a 2 mois. Pour plus de crédibilité je montrerai certains de mes comptes au cours de cet article.

(!) avertissement : tout n’est pas gratuit dans ce guide et certaines pratiques sont franchement moralement discutables.

A-Pourquoi Instagram ?

Pourquoi créer une page Instagram alors que vous avez déjà une page facebook, un compte twitter, une page linkedin pour votre entreprise ainsi qu’un site web dédié à ce que vous faites ?

Trois raisons à cela.

  1. Il est plus facile que sur n’importe quel autre réseau social de faire grossir ses followers.
  2. Instagram est à ce jour le réseau social où le taux d’engagement est le plus élevé. A titre d’exemple si vous avez une page Facebook avec 5000 likes, chaque publication vous rapportera entre 50 et 100 likes ainsi qu’un ou deux commentaires. On parle d’1 à 2% d’engagement. Sur Instagram lorsque vous avez 5000 abonnés, vous pouvez espérer de 300 à 700 likes par photo, même si vous en postez 3 par jour. On parle de 7% à 13% d’engament sur n’importe laquelle de vos publications qu’il est possible de répéter plusieurs fois par jour. Et un tel engagement offre une grande visibilité. Or c’est aujourd’hui la chose la plus compliquée pour chaque start-up sur le marché : se faire connaître. A moins d’avoir un potentiel de viralité très élevé, aucun réseau social ne vous permettra les résultats qu’instagram peut vous apporter en 2/3 mois (environ 20 000 followers en 2/3 mots c’est largement envisageable si vous n’y consacrez que 15mn par jour).
  3. Instagram permet à n’importe qui de se faire de l’argent en n’y connaissant strictement rien. Et de ce qu’on a dit précedemment en 1 et 2 on en déduit : Beaucoup d’utilisateurs*un engagement très élevé = $. Cynique.

B-Vous pensez qu’Instagram n’est pas pour vous pour une des raisons suivantes ?

A-Vous n’êtes pas une fille particulièrement jolie

B-Vous n’êtes pas photographe

C-Vous avec une boutique d’e-commerce qui vend des chaussettes — et les chaussettes ne vont selon vous, pas susciter un grand engouement.

D-Vous lancez une application qui est un réseau social et vous ne vous voyez pas poster des captures d’écran de votre application.

E-Vous n’avez simplement aucunement l’intention de créer votre start-up et vous n’avez pas envie de vous emmerder avec un nouveau réseau social.

G-Vous êtes trop vieux, instagram est un réseau social pour les ado et les jeunes adultes.

H-Vous avez créé un site qui permet aux utilisateurs de trouver des bars dans lesquels des musiciens se produisent.

Pourquoi chacune des raisons données plus hautes sont fausses ?

(Je précise que tous les exemples dont je parle sont tirés d’exemples réels déjà vus sur Insta.)

  1. C’est aussi un des préjugés que j’avais avant d’entrer sur la plateforme. Certes de nombreuses filles magnifiques y sont présentes et se sont d’ailleurs celles qui ont popularisé la plateforme (les kardashian, nabila , taylor swift etc.) mais aujourd’hui il est possible de créer un compte sur n’importe quoi. Je précise simplement que de ce que j’ai pu observer, je ne connais aucun autre type de compte provoquant un taux d’engagement si élevé que ceux de très jolies filles “naturelles”. J’ai déjà vu plus de 25% de taux d’engagement (=une nana avec 10 000 followers et pas loin de 300 commentaires et des 2200 likes) . Bref si vous êtes jolie et naturelle et que vous me lisez vous avez peut être un coup à jouer.

2. Je ne suis pas non plus photographe. La vérité aujourd’hui c’est que n’importe qui peut se prétendre photographe avec un smartphone à la main. Et si d’aventure vous n’avez aucune envie de prendre des photos, vous pourrez toujours faire ce que je propose dans la “Black Hat Méthode”. En gros, vous n’avez même pas à prendre vos photos vous même (même si c’est mieux, hein).

3. Ok certes vous vendez des chaussettes et ce n’est pas forcément la chose la plus glamour du monde. Vous pouvez quand même créer un compte instagram. Il faut juste trouver un angle d’attaque, un thème auquel on se tiendra. Exemple : des chaussettes dans des lieux insolites (retracer le voyage d’une chaussette à travers le monde) ,des chausettes au pieds de fille légèrement dénudé , des chaussettes aux pieds de certains animaux.

4. C’est personnellement mon cas. Je lance une application début décembre et pour autant j’ai un Instagram comportant plus de 6000 followers (un compte que j’ai créé le 6 aout 2016 soit il y a 2 mois). L’application que je développe s’appelle Ape et l’idée est que n’importe quel endroit sur une carte peut devenir un chat 💬 si une personne le souhaite (chat public ou privé). Oui, même là où vous vivez. Oui, même au fin fond de l’Amazonie (ça sort courant janvier et si vous voulez être tenu au courant, vous pouvez vous inscrire ici, ça me fera plaisir). Comme pour les chaussettes, il me fallait un angle d’attaque populaire car je n’allais pas poster des captures d’écran de mon app qui n’auraient suscité aucun engagement. J’ai donc décidé de poster des photos/vidéos d’endroits qui font rêver sur la planète parce que je veux qu’une des utilisations de mon app soit le voyage. J’obtiens un engagement très correct et j’aurai une bonne base de voyageurs de tous horizons auprès de qui communiquer lorsque l’application sortira. Avec un peu de chance, dès sa sortie ils peupleront la carte de l’application de chats partout sur la planète.

5. Instagram n’est pas que pour ceux qui veulent se faire un nom ou monter leur start-up. Instagram sert surtout à se faire de l’argent. Alors même si vous n’êtes pas très réseau social, essayez d’y passer quelques minutes par jour et sous 4 à 5 mois, vous pourrez aisément vous faire 400 à 500€ dessus. Au pire c’est de l’argent de poche. Au mieux ça devient un business.

6. Encore une fois, l’idée n’est pas simplement de rejoindre un réseau social. Le seul intérêt de le rejoindre si ce n’est pas pour la reconnaissance de vous ou de votre start-up, c’est de gagner de l’argent. Si vous n’en avez pas besoin, passez votre chemin.

7. Comme dans C et D, il faut trouver un angle d’attaque. Non, vous n’allez pas publier des photos de votre site (très beau soit dit en passant 😚 ). Raccrochez vous à un thème et suivez le. Exemple de thèmes : Les guitars célèbres des musiciens à travers les âges ? Les instruments de musique les plus chelous du monde ? Les cocktails les plus magnifiquement réalisés ? Soyez sans cesse dans le superlatifs. La photo que verra un utilisateur sur votre instagram doit être la plus belle et la plus originale du genre qu’il aura vu de la journée.

C-Choisir sa niche

Trois choses à savoir pour choisir sa niche sur Instagram

  1. Instagram est le royaume du beau, de l’esthétique. Tout ce qui ne l’est pas n’a PAS sa place sur Instagram
  2. 45% des utilisateurs d’Instagram ont entre 16 et 24 ans. C’est une génération jeune qui a besoin de rêver et de s’évader. De voir des choses qu’ils ne verront peut être jamais dans leur vie.
  3. Ne postez surtout pas de pub avant d’avoir atteint 10 k de followers. Auparavant, on poste de belles choses. Dans le thème choisit.

Pour commencer et c’est très important, sur Instagram, on ne s’éparpille pas. On choisit un thème et on s’y tient. L’utilisateur doit savoir au moment où il verra votre photo de profil dans son feed de quel genre de photo il s’agira. Ce qui est encore mieux une fois le thème choisit, c’est d’adopter un angle d’attaque qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ce matin par exemple je regardais un compte qui prenait sa peluche en photo dans tous les lieux où il se rendait. Alors ça vaut ce que ça vaut, mais je n’avais pas vu 1000 comptes dans le genre avant. Son thème c’est le voyage, son angle d’attaque c’est la peluche. Il y a un milliard de thèmes possibles (essayez de taper “niche examples instagram” sur google par exemple) : le fitness, la musculation, les tatoos, les belles voitures, le luxe, les montres de luxe, les voyages, la plongée, les jeux-video, la mode, les cosmétiques etc. Le mieux à faire rester encore de voler des idées qui cartonnent aux US.

Et surtout on choisit un thème où il y a du monde. Quand il y a du monde, c’est qu’il y a de la compétition. Quand il y a de la compétition, il y a un marché. C’est bien beau de choisir le caniche irlandais mais si vous êtes 5000 sur le monde entier à vous intéresser à cela, votre compte ne grossira jamais vraiment. Sans compte que trouver des abonnés sera dur.

Une fois votre thème choisit, il faut débuter son compte instagram

Il y a deux techniques pour faire grossir un compte Instagram. La méthode Black Hat et la méthode White Hat.

La méthode White hat regroupe tout ce qui est officiellement conseillé par Instagram. Bien choisir ses photos, y appliquer le bon filtre, liker seulement les photos qui nous intéressent, commenter avec parcimonie etc.

La méthode black hat regroupe tout ce qui est officellement déconseillé par instagram et risque de vous faire bannir votre compte. C’est une méthode qui regroupe tout un tas de conseils et de logiciels à la limite de la légalité qui pourtant fait des miracles. C’est à mes yeux la meilleure manière de faire grossir rapidement son compte Instagram.

D-Remplir son profil

La base sur Instagram est de commencer à remplir son profil.

1-Choississez votre photo de profil. Cette photo doit être suffisamment lisible pour qu’on puisse la voir en très petite taille quand quelqu’un scroll sur son feed.

voici la mienne sur apemessenger :

photo de profil de apemessenger sur instagram

2-Ecrivez votre bio/description. On doit avoir l’impression que c’est un humain qui l’a écrit et non une personne qui vient de gagner pour la troisième année consécutive le grand prix de marketing de son pays. N’oubliez pas de l’agrémenter d’emoji, ça passe bien et ça donne de la vie ( www.getemoji.com si vous le faites depuis un ordinateur)

3-N’ajoutez pas de lien dans la partie website URL tant que vous n’aurez pas décidé si vous souhaitez suivre la méthode blackhat. Si vous ajoutez un lien trop tôt et que vous suivez cette méthode (blackhat), vous vous ferez bannir votre compte car instagram supposera (à raison) que votre compte est une pub géante pour votre marque/site/entreprise. ATTENDEZ donc avant de mettre un lien dans votre bio.

4-Ne commencez pas à faire grossir votre compte Instagram alors qu’il est vide. Uploader dès le début un minimum de 6 images (9 recommandées). Je n’ai aucune envie de follow un profil lorsque je me rends compte qu’il est vide. Et tout le monde est pareil.

E-Construire son instagram en utilisant la méthode dite “White Hat” (ce que tout le monde fait plus ou moins) :

Tous les conseils que je donne sont là pour favoriser un engagement maximum et pour convaincre un maximum d’utilisateurs de vous suivre. Vous pourrez trouver des témoignages concordant avec les chiffres/faits que j’avance sur internet cependant libre à vous de ne pas me croire.

  1. On poste 1 à 3 photos/vidéos par jour. Jamais plus, jamais moins. On est constant. C’est hyper important.
  2. On géo-localise ses photos. Le plus possible. Ca donne plus de visibilité. Et donc davantage de gens peuvent nous trouver et nous suivre.
  3. On n’oublie jamais de poster des photos/videos plusieurs jours de suite. Instagram utilise un algorythme qui récompense la régularité. Soyez HYPER régulier sur Insta. Si vous oubliez de poster des photos pendant quelques jours, le jour où vous reviendrez Instagram vous en “voudra” et votre compte mettra plusieurs jours/semaines à retrouver l’engagement qu’il avait avant.
  4. On répond à tous les commentaires sur ses photos/vidéos, même si c’est pour dire “merci j’t’aime trop”. Bon après on n’est pas obligés de faire du zèle à répondre au cas par cas, on peut envoyer des messages groupés “@charles1 @charles2 @charles3 merci les copines ❤ “
  5. Les photos que l’on poste : plus de couleurs chaudes que de couleurs froides (taux d’engagement supérieur).
  6. Entre 8 et 15 hashtags par photo. Pas plus, pas moins. Et on essaye d’en changer au moins 1 ou 2 à chaque fois (sinon instagram peut nous bloquer l’upload de photo et ça c’est forcément chiant concernant le point numéro 3.
  7. On poste une vidéo toutes les 2 photos (= photo / photo / video / photo / photo / video …). On peut même faire davantage. Les vidéos engagent énormément les users. C’est hallucinant. On peut arriver à 20% d’engagement sur un compte normal (=sans fille) grâce aux vidéos.
  8. On demande aux gens qui ont des comptes similaires au notre de faire des shoutout. C’est une pratique qui consiste à demander à un compte bien plus gros que soi qui opère dans le même thème (via l’email trouvé dans sa bio le plus souvent) de nous tagguer sur une des photos qu’il upload ou de faire référence à nous d’une quelconque manière sur son compte (mettre notre pseudi IG en watermark sur une de ses photos ou autre). C’est une pratique qui se paye entre 10$ et 250$ PAR shoutout qui vous permettra, si tout est bien fait, de gagner plusieurs centaines de followers sur votre compte. Je répète qu’il est très important de demander à un gros compte dans le même thème que nous sinon l’engagement sera très bas. Très souvent, le shoutout est négocié pour une durée de temps (=de 1h à 1 jour) et passé ce délai, le gros compte supprimera la référence à vous sur son compte. L’idée c’est de ne pas finir avec un compte poubelle qui passe son temps à faire de la pub pour d’autres comptes.
  9. On suit les comptes qui nous intéressent, on parle de notre compte à ses amis et puis on croise les doigts pour obtenir 10 000 followers avant noêl.

Pour ceux chez qui ça ne va pas assez vite, voilà la méthode black hat qui fera assurément des merveilles :

Partie II — Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (passer à la vitesse supérieure) 2/3 (