II — Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (passer à la vitesse supérieure) 2/3

partie I : Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (les bases)

partie III : Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (bon, on le crée cet empire ?)

A — Construire son instagram en utilisant la méthode dite “Black hat” :

B.a.-ba : La base de cette méthode est d’automatiser tout un tas d’actions chronophages qui vont faire grimper notre nombre de followers en flèche.

Le principal levier de cette méthode est une méthode appelée “follow/unfollow”. Vous allez demander à un robot ( un “bot”) de passer sa journée à faire ça pour vous. Concrètement votre bot va passer son temps à suivre des gens sur instagram à partir de mots clés que vous lui aurez spécifié. Puis au bout d’un certain temps dont vous décidez, le bot va “unfollow” les personnes qui vous ne ont pas “follow back” (suivi en retour).

Deux mauvaises nouvelles : c’est risqué & c’est payant.

Une très bonne nouvelle : on n’a pas encore trouvé mieux pour kickstarté un compte instagram. Et si en plus de ça vous suivez les conseils “white hat”, vous devriez gagner plus de 500 followers par semaine.

B — Introduction au botting avec Instagress

J’ai testé 2 bots mais il est existe 3 sur le marché.

  • Instagress (testé) — tourne sur un serveur qui n’est pas sur votre ordinateur.C’est à dire que vous pouvez partir en w-e en éteignant TOUS vos appareils et que le bot continuera à tourner.
  • Followliker (testé) — mac & windows. Nécessite que votre ordinateur soit allumé et connecté à internet pour fonctionner.
  • Massplanner (pas testé) — windows only. Nécessite que votre ordinateur soit allumé et connecté à internet pour fonctionner.

Le plus simple, le plus pratique et le plus cher : Instagress

Le moins cher, le plus difficile d’utilisation et le plus finement réglable : Followliker

Quant à Massfollow, c’est un entre-deux. Je ne l’ai pas tant testé donc je vous conseillerai de vous renseigner en ligne. Pour la suite je ne parlerai que d’instagress et de followliker.

Pour comprendre les principes du bot, je vous conseille dans tous les cas de commencer par Instagress en premier car il est possible de l’utiliser pendant 24 heures gratuitement(Trial version). Ensuite il faudra payer en fonction de ce que vous voudrez à savoir : à la journée, à la semaine ou encore au mois.

Dans un premier temps, rendez-vous sur https://instagress.com une fois votre compte crée, rentrez vos identifiants et liez votre compte instagram à instagress.

Ensuite réglez le bot comme suit sans oublier de lire le “quick start” guide qui vous dira notamment d’ajouter des tag pour dire au bot quoi liker , il vous dira aussi de régler le “speed” sur “low” au début (correspond au nombre de personnes qu’il va vous faire suivre/unfollow). Vous pouvez également spécifier des lieux au bot pour qu’ils likent en priorité les photos qui ont été géo-localisés là bas. C’est à dire que si vous êtes un bar à Nantes vous avez tout intérêt à demander au bot de chercher les photos contenant le hastag #Nantes ET de demander au bot de trouver les photos qui ont été géo-localisés à Nantes. Il faut que votre lieu apparaisse deux photos dans votre recherche.

Quand tous vos réglages sont faits, on appuie sur Start et hop, c’est tout. Le bot tourne sans que vous ayez besoin de lui dire quoique ce soit de plus.

C — Prix des bots

Prix Instagress (il faut payer en fonction du temps qu’on l’utilise)

Prix followliker (on paye une fois pour toute et c’est bon)

  1. Réglages de followliker

Comme je l’ai dit précedemment, followliker est un peu plus difficile à maîtriser, certainement dû à son interface qui fait davantage “geek” que celle d’instagress. Enfin pas exactement geek, mais certainement moins travaillée, moins épurée.

Les avantages :

  • Coûte BEAUCOUP moins cher sur la durée surtout si on compte créer plusieurs comptes ( et c’est ce qu’on va faire donc ça tombe bien)
  • Permet en plus d’uploader des photos à intervalles réguliers. Une tâche de plus qui est automatisée.
  • Est très souvent mis à jour.

Bon, je ne vais pas expliquer étape par étape comme s’en servir puisque quelqu’un l’a déjà fait pour moi.

Achetez le bot ici : http://www.followliker.com . Je vous conseille d’opter pour la version unlimited à 97$ SAUF SI vous ne comptez JAMAIS dépasser les 2 comptes instagram. En réalité et contrairement à ce qu’il y a de marqué, à partir de 3 comptes vous aurez besoin d’utiliser la version Unlimited si vous comptez utiliser le bot pour uploader des photos. Petite astuce pour ne pas avoir à payer la TVA au moment du checkout, dites que vous venez d’un pays qui ne la facture pas (essaye le Gabon ou un autre pays d’Afrique dans la liste déroulante, de mémoire ça marche).

Ensuite, lisez le tutoriel suivant : http://imristo.com/the-ultimate-followliker-instagram-tutorial/ . Oui, oui, c’est long.

Quand vous aurez compris comment vous en servir, n’allez pas “all-in” dès le début en demandant au bot de follow/unfollow/like 1000 personnes par jour. Un compte a besoin de s’”échauffer” avant d’être autorisé à donner son maximum par instagram. Si on franchit trop rapidement les barrières, le compte risque fortement d’être banni. Il faut y aller progressivement.

Chacun des réglages s’entend par jour.

Semaine 1 :

Follow : 200/jour

Unfollow : 200/jour

Like : 50 à 100/jour

DM (direct messages )/jour : 50 (je conseille personnellement de ne JAMAIS en faire, cela augmente grandement le risque d’être banni par instagram. Quoique, avec ces réglages vous ne devriez pas avoir de pb).

Commentaires/jour : 25 . Pareil que les DM, je n’en fais personnellement aucun. Je trouve que le risque est trop important.

Semaine 2:

Follow: 300

Unfollow: 300

DM: 75 (voir semaine 1)

Commentaires: 40 (voir semaine 1)

Like : 100 à 200

Semaine 3:

Follow: 400

Unfollow: 400

DM: 100

Commentaires : 50

Like : 300 à 400

Semaine 4 :

Follow: 500

Unfollow: 500

DM: 150~

Commentaires: 60~

Like : 600 à 800

Semaine 5 et suivantes :

Follow: 600

Unfollow: 600

DM: 150~

Commentaires: 60~

Like : 800 à 1000

Personnellement, à partir de la semaine 10 j’ai poussé mes comptes jusqu’à 750 follow/unfollow quotidien. A vos risques et périls si vous me suivez.

A partir de la semaine 5/6 vous pouvez mettre un lien dans votre profil. Pas avant. Si dès le début Instagram, en plus de savoir que vous êtes un robot, voit que vous n’utilisez la plateforme que pour faire de la pub, ils vous banniront.

Si vous choisissez d’utiliser le bot pour les commentaires et les DM, n’envoyez/ne postez QUE du contenu de qualité. Ne demandez pas au bot de poster des commentaires si vous en avez que 3 qui tournent en boucle, Instagram vous repèrera. Si vous souhaitez utiliser les commentaires, essayez d’avoir une liste de plusieurs centaines de commentaires, tous différents les uns des autres.

D — Où trouver les photos ? Comment uploader mes photos ?

Pour uploader des photos grâce à followliker, vous pouvez lire le tutoriel suivant : http://imristo.com/uploading-and-scheduling-pictures-on-instagram-with-followliker/ (oui, encore une fois, c’est long).

Maintenant…comment trouver les photos ?

Deux options :

  1. On fait soi-même ses photos ou on les trouve sur des banque de photos dont l’usage est libre ( exemple : https://pixabay.com )
  2. On vole les photos sur d’autres comptes Instagram. Oui bon, au point où vous en êtes rendu dans ce tutoriel, ça ne devrait plus vous choquer. La vérité c’est que TOUT le monde vole les photos de tout le monde sur instagram.

Comment voler des photos ? Vous cherchez des comptes similaires au votre qui ne sont pas très connus et qui postent du contenu de qualité(n’allez pas voler des photos de comptes comptant plusieurs centaines de milliers d’abonnés- jusqu’à 15–20k, c’est jouable en revanche). L’idéal étant d’aller chercher les photos sur des comptes de personnes parlant une autre langue, vous aurez ainsi moins de chance de vous faire répérer.

Ensuite on clique droit sur l’image et on l’enregistre.

Mais ça ne s’arrête pas là. Il faut savoir que chaque photo contient des données appelées “metadata”. Concrètement ces metadata peuvent donner diverses informations à savoir l’appareil photo avec lequel la photo a été prise, la résolution initiale de l’image, les sites webs sur lesquels on peut trouver l’image, le titre original etc.

Bref, il est ESSENTIEL de nettoyer l’image que vous avez volé avant de la ré-uploader sinon Instagram saura que votre contenu n’est pas original et pire, volé, et donnera dans un premier temps moins de visibilité à votre compte et dans un second temps, pourra vous bannir.

Pour cela j’utilise un logiciel qui s’appelle “exifpurge” (http://www.exifpurge.com) sur mac. Disponible aussi sur Windows à priori.

Une fois que vous avez la photo :

A-On ne met pas de watermark dessus (ce n’est pas à vous hein et surtout les photos avec watermarks engagent moins les users). La watermark c’est une espèce de grosse signature transparente qui empêche les gens d’utiliser vos photos à postériori.

B-Deux options lorsqu’on poste la photo :

  1. Soit, on crédite l’auteur dans la légende de la photo. Petite astuce de sioux, on met “Credit to Apemessenger for the picture” au lieu de “Credit to @Apemessenger for the picture”. C’est très moche mais au moins les gens n’iront pas se ballader ailleurs alors qu’ils sont censés être sur notre Insta. Non mais ho. En gros vous tagguez la personne sans le faire réellement.
  2. Soit on ne crédite personne mais on n’oublie pas là où on l’a volée au cas où quelqu’un viendrait se plaindre. Et si quelqu’un venait se plaindre de ne pas être crédité, on ne négocie MEME PAS et on s’excuse en rajoutant fissa son nom dans la légende de la photo. Dans les faits ça n’arrive jamais mais si jamais il se plaint à instagram, il y a des chances qu’ils ferment votre compte.

E — “Une photo à la fois c’est bien beau, mais moi j’ai besoin de partir en w-e et de laisser mon compte travailler tout seul”

Oui, il existe une solution pour ça aussi.

Pour mac, vous téléchargez un logiciel qui s’appelle “4K Stogram” qui va vous permettre d’aspirer TOUT le contenu d’un compte Instagram que vous lui aurez spécifié (photos et vidéos) . Ensuite vous passez tout ce dossier à la moulinette grâce à exifpurge (vu plus haut). Enfin, vous demandez à followliker d’aller piocher des photos dans ce dossier pour toutes celles qui comptent uploader à l’avenir.

Voilà, votre bot va uploader à intervalles réguliers un tas de photos parfaitement calibrées pour Instagram. A vous la croissance.

Allez, on va plus loin ?

partie III : Créer un empire sur Instagram et gagner de l’argent à partir de ce dernier (bon, on le crée cet empire ?)