La Jungle de Calais : la perpétuelle évacuation de 25 ans de misère

Hemn, migrant kurde, se réchauffe auprès d’un feu. L’hiver est rude dans la Jungle de Calais. Photo prise le 18 janvier 2016, Calais, France 
 / AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

D’hier… — Contrairement à ce que l’opinion publique semble penser, la Jungle de Calais n’est pas si récente que cela. Déjà, le 21 septembre 2009-date de la photo -, plusieurs centaines de migrants sont installés à Calais, au nord de la France, afin d’essayer de gagner le Royaume-Uni. Photo AFP

… A aujourd’hui — Ce 16 Août 2016, c’est plus de 9 000 migrants qui s’accumulent dans les allées sales de la “Jungle de Calais”, selon plusieurs ONG. Photo AFP

1990 : les années Sangatte — Depuis les années 1990, Calais est devenue une destination privilégiée pour les migrants, du fait de sa proximité avec la grande-Bretagne. A l’époque, on ouvre le camp de réfugiés Sangatte. Une première enclave qui sera démantelée en 2002. Photo AFP

2002 : une première évacuation — le 13 décembre 2002 marque le premier démantèlement d’un camp de migrants sur Calais. Les membres de la Croix Rouge sont forcés de débarrasser les matelas apportés aux réfugiés. A cette date, 934 migrants ont déjà été transféré en Angleterre et 131 ont trouvé une place ailleurs en France. Photo AFP

Jusqu’à 2009 : Les débuts de la “Jungle” de Calais — Malgré le démantèlement du camp précédent, les migrants ont continué à afflué vers Calais. S’est ainsi que s’est créée entre 2002 et 2009 la “Jungle” de Calais à proprement parler. Ici, des migrants Afghans préparent leur déjeuner au milieu des détritus, en Mars 2009. Photo AFP / Philippe Huguen

2009 : Deuxième vague d’évacuations — Mais cette première version de la “Jungle” ne tarde pas, elle aussi, à être démantelée : le 22 Septembre 2009, 278 migrants sont évacués. Le gouvernement avait annoncé depuis une semaine le démantèlement de la jungle, devenue “no-go zone” pour les locaux. Ici, un bulldozer est chargé de “nettoyer” la zone. Photo AFP

La crise migratoire européenne : la Jungle à son apogée — Avec la crise migratoire sévère que traverse toute l’Union Européenne, la Jungle de Calais ne tarde pas à reprendre du service. Dans des conditions toujours aussi précaires. Photos AFP / Philippe Huguen

Novembre 2016 : qu’un démantèlement de plus ? — Dès le 24 octobre 2016, les autorités françaises ont de nouveau ordonné de démolir la Jungle de Calais. Des milliers de migrants sont alors déplacés vers d’autres camps en France. Photo AFP