Comme une gamine !!

… ben oui, il a neigé cette nuit et ce matin c’est tout blanc, tout blanc… et il neige encore (il est 11h06) !

C’est encore la nuit, j’ouvre les volets, comme j’ouvre les yeux. Je suis toute neuve. Dehors aussi. La lumière projetée depuis l’intérieur fait scintiller le joli manteau blanc qui s’est laissé tomber durant la nuit… alors même que les fois où je me suis levée dans la nuit, je voyais briller la pleine lune à travers la petite fenêtre de la cage d’escalier.

J’écris ce tout petit article en écoutant la BO du film “Dans les forêts de Sibérie”.

Je suis loin, très loin de tout.

Et pourtant, je suis juste perchée dans ma Cordée, en Haute Vallée d’Azergues où personne n’est venu jusqu’à moi ce matin… sans doute à cause de la neige.

Je m’en moque, j’aime ce froid sec — ce silence — ce cal-me.

© Guillemette Loyez — Janvier 2017

Je n’ai même pas pris le temps de lacer mes chaussures, je suis sortie pour que mes pas soient les premiers.

Le mot de la fin sera à nouveau une citation extraite du film de Safy Nebbou (2016).

Je suis venue me rapprocher de ce que je ne connais pas. — Dans les forêts de Sibérie —
Like what you read? Give Guillemette LOYEZ a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.