Athlète-Étudiant ou Employeur?

Aux États-Unis, le football universitaire est l’un des sports les plus regardés à la télévision. La ligue est remplie des centaines de candidats potentiels qui ont une chance de générer des revenus énormes pour le collège qu’ils fréquentent. Bien que les écoles leur offrent des bourses complètes, devraient-ils également être payés en plus de recevoir une éducation gratuite? Ou est-ce que tout l’argent que ces athlètes de division 1 rapportent devrait être dépensé sur les écoles?

Source: Google

En 2017, le NCAA(l’organisation pour les sports collegial au États-Unis)a généré pour la première fois de son histoire environ 1 milliard de dollars provenant de sports collégiaux et aucune partie de cet argent n’a été versée aux athlètes qui génèrent essentiellement tous ces revenus. Alors que la plupart des joueurs de la division 1 ont au moins 40 heures de football par semaine, soit le même temps qu’une journée de travail moyen et ils n’en profitent pas du revenu, ils ont en plus des cours et des devoirs scolaire à faire. Cela laisse aucun temps pour travailler à temps partiel. Alors que les collèges gagnent d’énormes sommes d’argent, la majeure partie de cette somme est répartie entre les entraîneurs, l’athlétisme et l’école. Alors que tous ces départements sont financés, si les athlètes n’ont pas l’argent nécessaire pour acheter des produits de première nécessité comme la nourriture, ils se couchent même le ventre vide. Comment est-ce possible de joue sens avoir même mangé la soirée d’avant?

Source: Google

D’autre part, une bourse complète devrait suffire, car les frais de scolarité dans les collèges et universités pourraient varier entre 70000 $ et 200 000 $. De plus, s’ils finissaient par payer des athlètes, cela créerait simplement des tensions entre les joueurs. Par exemple, si un athlète était payé plus que les autres, cela créerait des tensions pour le motif qu’ils le considèrent comme injuste. De plus, si les écoles commençaient à payer les athlètes de football et de basket-ball parce qu’ils génèrent le plus de revenus, d’autres sports comme athlétisme et le water-polo voudraient aussi être payés même s’ils n’étaient pas aussi importants. Rappelez-vous que ce sont des étudiants, pas des pros, ils ne sauraient pas comment gérer leur argent, mais si vous économisez de l’argent ou utilisez ce qu’ils gagnent pour l’essentiel, cet argent sera dépensé en vêtements, chaussures, alcools, bijoux, etc.

L’école postsecondaire est un temps pour apprendre sur un sujet qui t’intéresse, et d’essayer de jouer pour une équipe universitaire ou collégiale. Ce n’est pas le temps de penser à avoir un salaire, selon mon opinion il ne devrait pas être payé au niveaux collégiaux mais seulement au niveau professionel.

Cela étant dit, il existe des avantages et des inconvénients à payer les athlètes à un niveau collégial, à les traiter comme ils sont, à des étudiants souhaitant obtenir un diplôme et à quelques-uns de ses étudiants qui essaient de devenir des professionnels dans leur sport. C’est l’essentiel d’aller à l’école, il y a une certaine détermination chez ses joueurs à travailler vers leur rêve, qui semble se perdre dans la NFL. Le sport universitaire devrait-il donc être une organisation à la source des revenus ou devrait-il rester tel quel et donner aux joueurs la possibilité d’obtenir leur diplôme et de devenir un joueur professionnel?

Bibliographie

ESPN. NCAA Tops $1 billion in revenue during 2017–2018 school year. http://www.espn.com/college-sports/story/_/id/22678988/ncaa-tops-1-billion-revenue-first. Consulté le 23 octobre 2018. Site internet.

NCAA. What Is The NCAA. http://www.ncaa.org/about/resources/media- center/ncaa-101/what-ncaa. Consulté le 23 octobre 2018. Site internet.