Voyage au pays des sexistes et homophobes
Guillaume Champeau
1.2K278

Attention, mes poupées d’enfance ne sont pas sorties indemnes de mes tripotages : à 7 ans, je leur avais déjà éventré l’entrejambe, à la recherche de je-ne-sais-quoi (je ne suis tombé que sur de la mousse polyuréthane).
Je dirais donc qu’offrir une poupée à un garçon, c’est le plus sûr moyen d’en faire un futur obsédé du corps féminin.
Aujourd’hui, mes compagnes de jeux remercient ma Maman pour d’aussi ludiques présents.
Quant à la petite lâcheté mesquine de l’anonyme, qui vomit sa minable bile du fond de sa moche existence, sa sale tronche d’analphabète planquée derrière un trop commode avatar, la démocratie nous enjoint de le laisser continuer nous pomper l’air, mais Dieu sait combien cela devient difficile, surtout depuis que des téra-octets servent de caisse de résonance à ses disgracieux aboiements.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.