Big Data et AI au service des transports en commun

Des villes en croissance constante

Abritant près de deux tiers de la population d’ici 2050, la ville de demain connaîtra une très forte croissance de sa population et de fait une forte augmentation de l’utilisation de ses transports en commun. Mais face à ces nouveaux défis, les réseaux de transports actuels devront faire preuve d’audace et d’imagination afin de se montrer à la hauteur de ces évolutions. En effet, devant oeuvrer avec des contraintes budgétaires de plus en plus restrictives, les régies de transport doivent allier flexibilité et innovation. Ainsi, développer une offre répondant finement à la demande apporterait entre autres la possibilité d’accroître le confort des voyageurs tout en augmentant la capacité total du réseau, ceci à coût opérationnel identique !

Mais comment connaître plus finement la demande ? Comment développer la flexibilité de l’offre de transport ?

Les réponses se trouvent très certainement dans l’utilisation des Big Data et de l’Intelligence Artificielle. Les opérateurs de transport urbain ont toujours accumulé les données sans avoir les outils pour les exploiter pleinement. Ces données de billettique, d’exploitation ou de positions GPS constituent une mine d’or pouvant être exploitée afin d’accélérer les processus d’optimisation de leur réseau et d’appréhender plus précisément la manière dont ses utilisateurs voyagent au sein de celui-ci. Avec ces connaissances, l’opérateur peut ainsi proposer un service plus fiable, répondant aux attentes d’un monde qui change, tout en réduisant ses coûts d’exploitation.