Bilan à 3 mois de mon expérience chez UnifAI

Clément Jacquemaire
Apr 30 · 4 min read

Après une première mise en bouche début mars pour présenter la démarche du motorola et mon premier mois chez UnifAI, l'évaluation envoyée par Pierre de Sahb (CTO) à 42 est l'occasion de vous partager mon récent vécu.

Photo by Stefan C. Asafti on Unsplash

Petit teasing : le choix de cette image n'est pas anodin. 😉

Première grosse satisfaction personnelle : être un collaborateur écouté ! Dans mon premier article, la critique sur le manque de process a fait mouche auprès de l’équipe qui ont rapidement réagi en adoptant la méthode agile SCRUM et en regroupant la majorité de nos contenus sur Notion. Ainsi, nous avons mieux planifié nos tâches et surtout offert une visibilité à toute l’équipe sur l’état d’avancement des projets.

Personnellement, j’adore travailler avec la méthode KANBAN qui consiste à découper un projet en plusieurs tâches qui sont autant de tickets à réaliser. Les avantages sont de bien définir à l’avance les attentes de la part du CTO ou du client, de planifier leur réalisation à sa façon et de gagner du temps au moment de se replonger dans un projet. Par ailleurs, j'éprouve alors une réelle satisfaction lors de la revue de la semaine à déplacer ses cartes de la rubrique "Done" à "Validated".

Grâce à ces process et le travail accompli, les réussites de ces derniers mois sont d'avoir réussi :

  • à animer une présence sur LinkedIn avec la page UnifAI (abonnez-vous 👨) ;
  • à développer en Vuejs, tout en étant néophyte dans le langage Javascript et ses frameworks, la première version de la plateforme d'apprentissage de notre solution de Machine Learning. Nous avons retenu ce framework sur la base de plusieurs comparatifs (Grafikart, Arca-Computing…). Il nous apparaît moins verbeux et plus accessible pour des grands débutants en JS. J’ai effectivement constaté que la courbe d’apprentissage progresse assez rapidement tant qu’on possède les bases des technologies web. Je me suis aidé de la documentation française de Vuejs et du tutoriel vidéo de Grafikart. J’ai hâte de m’attaquer à des projets de plus grande envergure pour y parfaire mes acquis.
  • à préciser l'univers de références mobilisable pour expliciter notre technologie au plus grand nombre : en animant une session de travail sur les valeurs des fondateurs, il est apparu que l'univers de la gastronomie fédère le groupe et reflète la vision d'UnifAI sur la data quality.

Nous proposons une solution qui assure la qualité de vos données.

Nous concevons notre travail comme celui d'un commis qui s'assure de la qualité des produits utilisés en triant les fruits datés, en nettoyant les légumes terreux, en sélectionnant les condiments qui rehaussent le goût des plats.

Tous ces ingrédients illustrent la variété des données à disposition des entreprises. Souvent hétérogènes, souvent incomplètes ou obsolètes, elles ne peuvent en l'état satisfaire les chefs dans l'élaboration de leurs plats.

Ces chefs, ce sont les métiers des entreprises qui sont chargés d'élaborer des solutions innovantes à partir des data de leur entreprise.

Nous intégrer au sein de votre brigade data revient à améliorer votre tambouille.

Travailler vos data avec classe !

Par ailleurs, j'ai été heureux de voir confirmées certaines qualités intrinsèques de l’équipe comme :

  • la rigueur technique : la plateforme d'apprentissage a vocation à être mise en ligne dans un espace de démonstration, elle doit donc refléter la robustesse de notre technologie ;
  • la flexibilité : j'ai dû faire face à des imprévus familiaux et m'adapter pour produire tout en étant peu présent au bureau. L'équipe a su être compréhensive et m'a soutenu en mettant en place une relation en télétravail et surtout sans mettre de pression inutile supplémentaire ;
  • la bonne ambiance : nous partons début mai en Bretagne pour 5 jours de travail hors les murs. Je détaillerai l'objet et les résultats de ces cinq jours dans un prochain billet.

Ce que je n'ai pas aimé est de m'être mis la pression pour livrer, dans un contexte d'imprévus, la plateforme d'apprentissage fonctionnelle pour une démonstration chez un potentiel client et de voir cette rencontre ajournée. Ensuite, sous la fatigue ou la pression, je n'ai pas aimé percevoir ou interpréter négativement des remarques fondées ou purement humoristiques. La communication est le fondement de tout collectif ; c'est pourquoi, je promeus toujours un cadre de travail bienveillant et un discours positif pour éviter toute paranoïa infondée. Je crois que les remarques doivent être faites sans délai et sans fard.

Nous sommes en train de recruter un designer pour parachever la refonte graphique en accord avec les valeurs de la boite. J'ai hâte de découvrir ses propositions pour me projeter dans une nouvelle identité graphique.

Comme piste personnelle d’amélioration professionnelle, Pierre a clairement identifié une marge de progression dans le domaine de la conception logiciel et d’architecture du code et des tests. Challenge accepted !


UnifAI est une start-up dans le domaine de la data quality. Sa mission consiste à unifier, nettoyer et enrichir des bases de données de nature hétérogène avec des méthodes d’apprentissage artificiel. Son produit est déjà en production chez quelques clients.

N’hésitez pas à visiter le site internet : unifai.fr et/ou à suivre la page LinkedIn ! 👨‍🍳

Clément Jacquemaire

Written by

Philoneist, freelance software craftsman Python, entrepreneur