Majorque à la pointe des destinations de vacances

Majorque maintient le cap. Comme pour le bon vin, le temps qui passe bonifie, améliore et consolide l’image de l’île comme destination de référence pour les vacances d’été dans le panorama mondial. En termes d’attraction touristique, le bijou espagnol de la Méditerranée se positionne devant des villes et pays aussi emblématiques qu’Orlando (USA) ou la Grèce et Barcelone ou Tenerife a niveau national.

La plus grande île des Baléares, selon la dernière étude présentée par une multinationale hôtelière, est la grande destination touristique mondiale durant la saison estivale, accueillant chaque année des millions de voyageurs venus des quatre coins du monde. Rien que durant le mois d’août dernier l’île a reçu 1,75 million de visiteurs, un record battu pour cette petite île méditerranéenne qui n’avait jamais vu sa fréquentation atteindre un tel chiffre en une période de temps si réduite.

Si les britanniques et les allemands sont les voyageurs les plus fréquents, Majorque attire les touristes de pays du monde entier. La plupart en été, particulièrement au mois d’août comme nous venons de le voir, mais les touristes sont de plus en plus à visiter l’île de Majorque au printemps ou à l’automne. Des activités telles que le cyclisme et les sports de montagne (qui sont le plus pratiqués durant les saisons aux températures moins extrêmes) ont réussi à étendre la saison touristique, sans toutefois atteindre la fin de la saisonnalité touristique sur ce petit paradis méditerranéen.

Baies de Pollença et Alcudia, nord de Majorque

De nombreux hôtels tout compris à Majorque, tels que les hôtels à Alcudia et resorts à Playa de Muro, qui offrent des services spécifiques pour les cyclistes et sportifs en général ont élargi leur période d’ouverture, certains ayant même décider de rester ouverts toute l’année en proposant des offres pour les résidents ou des “packs low cost” dédiés au tourisme national, tourisme de bien-être et tourisme des séniors.

Ces questions, ajoutées aux conditions de sécurité, connectivité et qualité des services offerts par l’île, sont les principales raisons pour lesquelles Majorque reste leader sur le marché, en concurrence directe avec d’autres grandes destinations méditerranéennes. Le déclin des destinations telles que la Tunisie et conflits présents dans ces zones ont fait perdre de la vitesse à ces destinations majeures, bénéficiant directement à Majorque.

La crainte est cependant toujours présente sur l’île. La crise économique qui a frappé notamment les marchés anglais et allemand ont laissé des traces sur le secteur touristique majorquin, avec la fermeture de certains hôtels, compagnies aériennes et autres entreprises du secteur. Mais cette situation a poussé les chaînes hôtelières et acteurs de l’offre touristique complémentaire à se renouveler afin d’éviter de passer à nouveau par cette situation difficile, notamment à travers des investissements conséquents pour proposer un tourisme différentiel, de meilleure qualité et pouvoir augmenter les prix moyens d’une nuit.

C’est ainsi qu’ont vu le jour de nouveaux hôtels spa à Majorque. En effet, après les beaux jours du boom touristique des années 60, certains ont connu une détérioration de la qualité des infrastructures et installations. Ces hôtels restés ancrés dans le passé ont alors attiré un nouveau profil de touristes au pouvoir d’achat moindre, ayant pour conséquence d’empêcher les entreprises touristiques et de l’hôtellerie de dégager des marges suffisantes pour se rénover et proposer des services concurrentiels. L’idée d’un plan de rénovation appuyé par le gouvernement qui n’a finalement jamais vu le jour a permis aux acteurs touristiques de prendre conscience de la nécessité de prendre soin des installations et services afin d’attirer une clientèle au pouvoir d’achat plus conséquent. On peut illustrer ce point avec la rénovation de certains établissements dans le nord de Majorque en hôtels spa à Playa de Palma, l’une des stations balnéaires qui avaient atteint sa maturité.

Les établissements de type hôtel familial à Majorque ont également suivi cette tendance de rénovation et perfectionnement afin de dépasser cette image de l’hôtel familial Tout Inclus impersonnel et devenir des hébergements pensés spécialement pour le divertissement des enfants et le repos des parents, offrant des vacances de meilleure qualité à toute la famille. Et Playa de Palma n’a pas été la seule zone de changements sur l’île au niveau des hôtels familiaux à Majorque puisque des zones telles que Cala Millor, Cala Rajtada et Playa de Muro ont également pris cette direction.

Plage de Can Picafort, Majorque

Le nord de Majorque est l’une des zones touristiques qui ont réussi a garder la barre haute. En dépit d’être la zone la plus éloignée de l’aéroport et de la capitale, Palma, à la fois Alcudia et Pollença comme Playa de Muro et Can Picafort sont une source constante de revenus pour le tourisme: la plupart des hôtels sont de catégorie 3 et 4 étoiles et certains offrent des services 5 étoiles, voire Grand Luxe. L’environnement naturel de cette zone est l’une des principales raisons de sa fréquentation, mais on y trouve également une atmosphère familiale, plus tranquille et authentique, que l’on ne retrouve pas dans d’autres stations balnéaires de l’île telles que Magaluf ou Palmanova, davantage associées à un tourisme de masse.

Mais la tendance générale de l’industrie hôtelière sur l’île est au changement et à l’amélioration. Des projets tels que le révolutionnaire Calvia Beach Resort de Melià ou l’ouverture d’hôtels qui accueillent de véritables parcs d’attraction, hôtels de luxe sur le front de mer, les ports de plaisance de Puerto Portals et Port Adriano… Tout cela permet d’appuyer la position de leader de Majorque comme destination de référence mondiale, et même de prendre quelques pas d’avance sur les destinations concurrentes les plus proches.

Continuer de s’améliorer mais pas à n’importe quel prix. Le secteur touristique semble avoir tiré les leçons du passé et être conscient que la beauté naturelle de l’île de ce paradis méditerranéen est la véritable clé du maintien d’une fréquentation si élevée sur l’île. L’intégration de grands hôtels dans des zones naturelles, de conception durable, est une idée croissante mais l’exigence des touristes au pouvoir d’achat élevé (à la recherche de plus d’authenticité, de tradition, de singularité) a donné le coup de poing sur la table nécessaire. Ce que n’ont pas réussi à faire les administrations et écologistes sur l’île, ce sont les touristes de haut standing qui semblent vouloir et pouvoir mettre en place: une destination sécurisée, avec tous les services nécessaires mais qui conserve son essence traditionnelle, son authenticité, son originalité.

Les produits touristiques se diversifient et les hôtels sont de plus en plus nombreux à cibler un profil touristique précis. Les hôtels Adults Only ont fait une percée importante ces dernières années même si l’île reste une destination touristique familiale (comparée à Ibiza ou Formentera). Les hôtels dédiés au sport ont aussi connu une croissance importante avec des touristes qui ont pour seule motivation la pratique de leur sport favori sur cette île privilégiée qui offre près de 9 mois (ou plus) de conditions météorologiques idéales pour pratiquer toutes sortes de sports de plein air, y compris nautiques.

Les hôtels bien-être (beaucoup d’entre eux réservés aux adultes) ont également une importance particulière sur le secteur touristique de l’île. Mais également les hôtels acceptant les animaux de compagnie, les hôtels pour jeunes voyageurs qui veulent faire la fête (avec des établissements similaires aux propositions hôtelières d’Ibiza avec le groupe Fiesta Hotels et son emblématique Ushuaïa) et les hôtels de golf (qui ne sont pas les plus dynamiques même si Majorque reste une référence également dans le tourisme de golf).

Il est important de noter la tendance des hôtels boutique dans le centre de Palma. La capitale de Majorque gagne de plus en plus de visiteurs, s’imposant désormais comme capitale culturelle méditerranéenne et pôle d’attraction pour les touristes au pouvoir d’achat élevé: la plupart des nouveaux hôtels dans le centre historique sont des hôtels 5 étoiles, construits dans des bâtiments historiques rénovés, dont les services sont ouverts même aux non clients de l’hôtel, pour devenir de véritables lieux de rencontre aussi bien pour les touristes que pour les résidents de l’île.

Le secteur du tourisme à Majorque non seulement se développe et s’améliore grâce aux innovations hôtelières. Les communications aériennes ont considérablement augmenté, même si la plupart des vols et des connexions ne sont ouvertes qu’en période de haute saison, compliquant l’ajustement saisonnier évoqué plus haut, mais l’aéroport de Palma reste l’un des plus rentables et des plus dynamiques de Méditerranée.

Les facilités d’accès pour les touristes européens sont un autre avantage: voyager à Majorque est aussi simple pour un Londonien que de voyager en Irlande ou en Écosse, puisqu’il suffit d’un vol de deux heures à peine pour rejoindre l’agréable climat méditerranéen et la beauté naturelle de l’île. La location de voiture est abordable et permet de rejoindre sans difficulté et en peu de temps les stations balnéaires de Playa de Muro ou de Magaluf. L’anglais et l’allemand sont parlés par tous les établissements touristiques de l’île, aussi bien à Palma que dans les petits villages de Majorque.

Ces petits détails confirment la position de leader touristique de Majorque. Non seulement pour la beauté naturelle de l’île, mais parce qu’elle a sû se relever d’un tourisme en perte de croissance et rester sur sa position de destination touristique pionnière. La question est de savoir combien de temps ce leadership peut être maintenu et si Majorque pourra conserver encore longtemps son avance compétitive.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.