Studio d’InVision: un nouvel outil de conception parmi tant d’autres …

Royal rumble dans le monde merveilleux des outils de conception

InVision a annoncé hier le lancement de Studio. Oui encore un nouvel outil, alimentant un débat sans fin: quel est le meilleur outil de conception UX,UI ?

Invision qui annonce donc “the world’s most powerful design tool”, Adobe qui publie dans le même temps Adobe XD 1.0 sur Mac et Pc .. la concurrence est de plus en plus rude dans les logiciels de création d’interface. Qui sera le maître du Design Game ?

En réalité, peu importe (l’article linké juste au-dessus résume plutôt bien la situation, avec une bonne dose de sarcasme). Chaque jour apporte son lot de nouveau logiciel, de mise à jour, de plugin. Il est pratiquement impossible de connaître tous les outils disponibles. En tant que Lead UX Designer, j’y accorde tout de même une petite partie de ma veille afin de:

  • Conseiller les Designer avec lesquels je travaille, plus spécifiquement les juniors
  • Optimiser mon workflow, afin de mieux le pérenniser

Mais détail important concernant mon workflow, je parle bien d’optimisation. Pas de révolution, pas de changement de paradigme dans ma manière de concevoir.

Quels sont les risques à rester “fidèle” à son workflow et les outils associés ?

  • Perdre en productivité
  • Passer à côté de nouvelles fonctionnalités
  • Ne plus être à la page pour une nouvelle mission ou dans un écosystème qu’il faudra maitriser en urgence
  • Rater un recrutement: certaines agences ou entreprise exigent la maitrise parfaite d’un outil spécifique. Axure pour les plus anciens, Sketch pour le présent, et quid du futur ?

Je préfère raisonner autrement. Quels sont les avantages à rester “fidèle” à son workflow du quotidien

  • Etre productif: je connais parfaitement les outils utilisés, je peux concevoir rapidement
  • Cette maitrise me permet d’accorder du temps à ce qui compte vraiment en UX/CX: les utilisateurs & clients, les services proposés, la recherche et l’innovation, les audits et tests utilisateurs afin de pouvoir délivrer une expérience optimisée …

Pour moi cette quête effrénée du meilleur outil n’est qu’une source de distraction pour un UX ou UI confirmé.

Pour un junior, à la limite, la question peut se poser: difficile en effet, de choisir et de s’investir sur des logiciels sans les connaître ou du moins entrevoir leurs bénéfices. Dans ce cas, je vous conseille de lister quelques critères avant de choisir les logiciels avec lequels vous allez travailler:

  • Quels sont vos usages ? Conception UX, UI ? Prototypage, création de Design System ?
  • Est-ce que ces logiciels sont utilisés par vos collègues ? Est-ce qu’ils sont souvent cités par la communauté ?
  • Est-ce qu’il faudra s’abonner ou acheter une licence unique ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’une solution “all-in-one” comme UXpin ou est-ce qu’il vous faudra multiplier les outils pour maitriser la chaine de conception ?
  • Est-ce qu’il existe un client ? Mac ou Pc ? Ou les 2 ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’une solution “all-in-one” comme UXpin ou est-ce qu’il vous faudra multiplier les outils pour maitriser la chaine de conception ?
  • Accès offline ? Outil collaboratif ? Gestion des handoffs pour les développeurs ?

Avant de vous lancer, utilisez des sites comparants les différentes solutions, leurs avantages et limites, comme :

http://uxtools.co/tools/design

http://www.prototypr.io/prototyping-tools/

Je publierais bientôt un nouvel article pour décrire mon workflow “bulletproof” et les quelques variantes que je m’autorise en fonction des spécificités du projet sur lequel je travaille.

En attendant n’hésitez pas à indiquer en commentaires vos outils ou votre workflow de conception.

Des articles pour aller plus loin: