Le Néolithique au Havre

L’Homme, ou plutôt les Hommes, toutes espèces confondues (source : Science et avenir HS183)
  • -7 Ma : Toumaï !
    Le plus vieil individu présentant des caractéristiques humaines.
Le crâne de Toumaï (source : Nature/AP/SIPA)
Reconstitution artistique du visage de Toumaï (source : wikipedia)
  • -800 000 ans, le Paléolithique inférieur :
    C’est l’avènement d’Homo Erectus, l’homme qui se lève, l’homme qui regarde au-dessus des herbes hautes de la savane, l’homme qui guette les prédateurs.
    Bientôt la proie deviendra chasseur. Bientôt Homo Erectus maîtrisera le feu…
Crâne d’Homo Erectus. (source : Natural History Museum, Michigan)
  • -400 000 ans, l’Homme utilise le feu pour cuire sa nourriture, pour améliorer ses outils… Les archéologues ont découvert les première traces d’occupation humaine sur la plage du Havre ainsi que dans les actuels quartiers de Sanvic, Bléville et la Mare-au-Clerc.
  • -300 000 ans, le Paléolithique Moyen
    C’est l’époque où apparaît notre frère désormais disparu. Je parle de l’Homme de Néandertal. Il est important de préciser que Néandertal n’est que partiellement notre ancêtre (d’un point de vue purement génétique, nous lui devons bon nombre de nos allergies…).
    Néandertal était un autre Homme.
Sapiens et Neandertal (source : Dinosoria.com)
  • -195 000 ans, c’est notre heure !
    Homo Sapiens Sapiens est là. Je suis bien content de n’être qu’un amateur et pas un chercheur, car ces derniers n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur nos origines. Je vous présente dans les grandes lignes la théorie “Out of Africa” : Nous sommes tous issus d’un foyer unique l’Afrique. Nous avons par la suite essaimé dans le monde entier, suivant un nombre de vagues bien précis.
    La théorie du “multi-régionalisme” avance l’hypothèse qu’il n’y ait eu qu’une seule vague d’émigration africaine, celle d’Homo Erectus.
    Nous serions donc l’évolution locale de cet Homme.
    À ma petite échelle j’avance la théorie suivante : Les scientifiques ne sont pas d’accord, donc “on en sait rien”.
    Nos origines sont encore bien mystérieuses. Je citerais à nouveau notre explorateur Havrais, Robert Mauger : “Certitude vaut mieux que supposition”. Et en parlant de certitude, voici ce que nous savons : entre -100 000 et -30 000 ans, l’Homme est pluriel. Il n’existe pas une espèce humaine, mais de nombreuses. Aujourd’hui il ne reste que vous et moi, Nous. Les autres ont tous disparus. Je n’aimerais pas fouiller dans notre Histoire et découvrir que Sapiens Sapiens s’est encore une fois illustré par sa fâcheuse tendance à l’ultra-matérialisme, la guerre, ou encore la xénophobie, causant par là même la disparition de nos semblables si différents.
    Mais aujourd’hui, nous sommes seuls.
    Pour l’anecdote, en 2015, un pêcheur taïwanais a remonté dans ses filets la mâchoire d’une autre espèce d’hominidé encore inconnue qui aurait pu vivre jusqu’à il y a -10 000 ans. Nous, nous n’étions pas si différents de l’Homme que nous sommes tous aujourd’hui. Qu’aurions nous bien pu nous dire avec cet Homme primitif, exceptionnel par essence, unique de fait.
La mandibule inferieure de “Penghu 1” (source : Le Figaro)
  • -35 000 ans, le Havre et sa région sont couvert par la glace. Le niveau de la mer descend de plus de 100m ! La Manche n’existe plus.
  • -30 000 ans, c’est l’art pariétal.
    Art que nous connaissons grâce au grottes, véritables capsules temporelles, qui nous transmettent ce patrimoine ô combien fragile.
Grotte de Lascaux ( source : Sud-Ouest.fr/Archives Arnaud Loth)
  • -9000 ans, c’est la première utilisation des arcs et flèches.
  • -8000 ans, c’est le début de la période qui nous intéresse : le Néolithique.
    Les événements qui suivent vont nous permettre de mieux caractériser cette époque que nous allons explorer localement au Havre.
    Le climat est bien plus propice aux Hommes, il s’est radouci drastiquement. Les glaces ne sont plus là, et la Manche a reprit sont emplacement d’origine. À peu de chose près nous connaissons tous cette géographie qui est la nôtre actuellement.
Le Néolithique (source : assistancescolaire.com)
  • -6000 ans, c’est l’âge des premières haches polies.
  • -5300 ans, les Hommes fondent les premiers village sédentaires.
  • -5000 ans, les Hommes sont bien installés au Havre et aux alentours. Les maisons qu’ils habitent son assez vastes. Ces dernières sont construites à base de torchis, de quelques cailloux et de grands pans de bois.
Une maison du Néolithique au Havre (source : François Vaudour)
La Pierre Grise de Montivilliers (source : panoramio.com)
  • -4500 ans, les rivalités entre communautés imposent la fortification des villages. Les grands chefs meurent et sont inhumés dans de gigantesques sépultures en pierre.
La maison au Néolithique (source : “De la préhistoire au missiles balistiques”Bruno Latour, Pierre Lemonnier)
Une tombe à couloir du Néolithique ( source : duvoyage.com )
  • -3000 ans, c’est la fin du Néolithique.
    L’Homme maîtrise la métallurgie du cuivre. Bientôt ce sera l’âge du bronze, puis l’âge du fer. Suivra l’antiquité Gallo-Romaine, le Moyen Âge, puis la Renaissance et la construction du port et de la ville du Havre.
    La suite, vous la connaissez…
Chantier de fouille du néolithique à Herqueville(source : Ouest-France)
Chantier de fouille du néolithique à Herqueville(source : Ouest-France)
Vestiges livrés par les tourbes du chantier (source : Bulletin de la Société Préhistorique de France “Habitats Néolithiques dans les tourbes du sous-sol du Havre” Louis Cayeux)
L’homme de Graville (source : Bulletin de la Société Préhistorique de France “Habitats Néolithiques dans les tourbes du sous-sol du Havre” Louis Cayeux)
L’homme du bas de la rue Montmorency (source : Bulletin de la Société Préhistorique de France “L’Homme Campignien du Havre” Louis Cayeux)
Un homme du néolithique en pirogue passe devant une crique, nous devinons la côte ainsi que les marais en lieu et place du Perrey (source : François Vaudour)
Les premiers villages havrais … Faisons nous face au futur prieuré de Graville et quelques grottes préhistoriques de la côte? (source : François Vaudour)
Deux guerriers observent la plaine depuis le plateau du futur prieuré de Graville (source : François Vaudour)

--

--

--

J’écris ici mes articles pour Le Havre Secret

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Clesius Néofolk

Clesius Néofolk

J’écris ici mes articles pour Le Havre Secret

More from Medium

The modern way of approaching the public key infrastructure

DOCTORS ARE RAVING ABOUT THIS BREAKTHROUGH METHOD TO NORMALIZED BLOOD SUGAR

How much waffle is needed for a fish-shaped ice cream sandwich?

Beautiful Analogies: Ohm’s Law for Blood Pressure in the Context of Homeostasis