Carnet de Voyage : La Côte Chalonnaise 2016

Marre du tire-fesse, du tout schuss, et des après-ski ?

On profite des beaux jours qui arrivent -oui oui on y croit- pour vous parler d’une région qui voit la vie en rose, en rouge et en blanc !

Visite des centres culturels, balade et dégustation dans les vignobles, apéro jusqu’au bout de la nuit… Faites vos bagages, direction un petit bout de France qui nous retourne les sens.

La Côté Chalonnaise, se situe entre la côte de Beaune et le Mâconnais en Bourgogne. La Côte Chalonnaise, une terre de rencontre et de culture où la vie est un long fleuve tranquille… Un fleuve où il fait bon boire et manger, chez ces maîtres du partage et de la convivialité.

L’IMMANQUABLE

Le musée de la photographie de Nicéphore Nièpce.

Allez on avoue, Châlon elle se la pète un peu, c’est la ville mère des selfies. Pourquoi ? Parce que le grand, l’unique, le magnifique, celui avec le nom un peu bizarre juste au dessus, l’inventeur de la photographie est née dans cette merveilleuse ville de Bourgogne.

Elle cultive aujourd’hui ce culte de l’image grâce à son musée et ses deux millions de photographies.

L’Amaryllis

Attention vous allez en prendre plein la vue dans ce resto tout beau tout chaud de ce jeune chef étoilé. Laissez-vous tenter par le menu « Plaisir Inattendu » ou déguster le « Menu du Marché ». Il y en a pour tout les gouts et nous, on adore !

Paulée Chalonnaise

Au programme : dégust, dégust et dégust… mais pas que ! Les pro du vin on pensé à mille et une façon de vous initier à la magie de la vinification dans cette merveilleuse fête qui célèbre les vendanges.

Croyez-nous, ça vaut le détour !

Coté Park

Un havre de paix qui nous apaisent.

Même plus besoin d’un cours de Yoga ! Venez vous reposer dans une de ces quatre ravissantes maisons d’hôtes donnant sur un somptueux parc.

Ah oui, on a oublié de vous dire, allez faire un tour au spa si vous voulez vous la couler douce dans un cadre idéal au bien-être et à la détente. C’est le moment de se faire un peu plaisir.

Article écrit pour le Petit Ballon

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Cloé Bourel’s story.