“Nous sommes les seuls en France à pouvoir assumer un tel événement”

Il y a un mois, la 4ème édition du Z Event battait le record de levée de fonds pour un événement caritatif organisé sur Twitch. Aujourd’hui, nous sommes reçus par Adrien, CEO et co-fondateur de Panopli, pour parler de ce phénomène et de son vécu en arrière-boutique.

Adrien, CEO Panopli

Bonjour Adrien, merci de nous accueillir dans tes locaux. Avant de parler de ton rôle lors de cet événement, peux-tu nous décrire le Z Event ?

Bien sûr. Z Event est un événement caritatif, créé par Dach (Alexandre Dachary) et ZeratoR (Adrien Nougaret), dont le but est de rassembler des streamers de tous horizons pendant un week-end afin que les communautés qui les suivent puissent faire des dons à l’association sélectionnée ; cette année, c’était l’institut Pasteur.

Ce que je trouve génial, c’est l’évolution de cet événement. Le premier a eu lieu en 2016. A cette époque, ils n’étaient qu’une quinzaine de streamers et avaient récolté 190 000€. Cette année, 3 ans plus tard, ils ont dépassé la barre des 3,5M€. C’est une montée en puissance assez dingue quand on y pense. Surtout, ce qui est fou, c’est l’engouement et la communauté qu’il y a derrière. Ce qu’on a adoré en étant partenaire de cet événement, c’est le retour de cette communauté. Que ce soit dans les échanges de mails, dans les discussions qu’on a pu avoir avec les clients, tout s’est fait dans une atmosphère bienveillante, rare de nos jours.

C’était une communauté que tu connaissais avant de participer au Z Event ?

Ça fait un peu plus d’un an et demi qu’on développe des e-boutiques pour des streamers dans le gaming. Aujourd’hui on gère les e-shops de 15 des 50 streamers Français les plus suivis. Donc c’est une communauté qu’on commence à bien connaître et plus on la connaît, plus on l’aime. C’est hallucinant de voir à quel point ce sont des gens reliés les uns aux autres et fidèles aux streamers. Ça se voit avec un événement comme le Z Event, à quel point les gens se mobilisent, parlent entre eux, à quel point c’est une communauté réactive. Par exemple, sur la boutique, quand à un moment ZeratoR explique que la plateforme de don avait du mal à suivre et que le plus simple pour contribuer c’est d’acheter un T-shirt, on a eu un pic d’audience de 30 000 visiteurs uniques en même temps ! En comparaison, quand à la télé, un animateur va dire « allez sur ce site », ce n’est pas aussi instantané, ce n’est pas aussi fort. Avec notre ancienne boîte, on était passé sur une émission sur M6, et, à l’époque, notre pic avait été de 1 200 visiteurs uniques. Avec le streaming, on arrive à avoir des audiences de chaîne de télé avec des gens qui ont envie de se mobiliser et qui comprennent l’importance de se mobiliser ensemble.

Ce n’est pas du tout le même type d’audience non plus…

Ce n’est pas le même affect c’est vrai. Chez les streamers, c’est personnifié. La plupart sont à l’écoute de leurs fans et de leurs audiences. Il y a un réel échange. C’est une interactivité que tu ne trouves pas à la télé, que tu ne trouves dans aucun autre contenu visuel ou audio-visuel. C’est une interactivité en temps réel et en fait ça change tout. Tu ne consommes plus passivement du contenu, on ne te bourre pas le crâne. Tu vas être réactif parce que tu vas pouvoir rebondir, discuter sur le programme, échanger avec des gens, échanger avec le streamer, t’es dans une écoute active. Et c’est ce qui crée un lien encore plus fort et qui fait qu‘aujourd’hui on est super content d’avoir rejoint cette communauté.

Si on revient un peu en arrière, il y a un mois presque jour pour jour, c’était le début du Z Event. Comment ça se passait, ici, dans les bureaux de Panopli à ce moment-là ?

Il faut comprendre que ça faisait deux mois qu’on préparait l’événement. On a dû repenser une grosse partie de la logistique pour pouvoir gérer la montée en charge. On s’est équipé de machines à l’atelier spécialement pour pouvoir automatiser certaines tâches. On a fait des tests pour trouver la meilleure façon de produire dans les temps. Et après, au niveau technique, énormément de crash- tests aussi, pour simuler des montées en charge et des montées en puissance sur des shops et trouver des moyens d’optimiser intelligemment pour que le site tienne. Toute cette préparation nous a permis d’être plutôt serein lors du lancement de la boutique. Après, c’était aussi un engagement de notre part, en tant que partenaire, d’avoir une présence 24/24 et toute l’équipe tech a pu se relayer, un peu comme des médecins d’astreinte. On avait prévu des plans de secours divers, comme de dimensionner les serveurs dans différents pays et chez différents hébergeurs. Autant de solutions que l’on n’a jamais dû utiliser mais qui étaient prêtes à être déployées au besoin.

Tu as réussi à dormir pendant tout ce week-end ?

Le premier soir était un peu difficile. Comme je te disais on avait beau avoir fait tous les crash-tests possibles, c’était la première fois que l’on faisait un test live sur un événement aussi conséquent que le Z event. Finalement on a résisté au premier pic de 20 000 visiteurs uniques et après cela on était serein. Quand on y repense c’était un week-end excitant à suivre. C’est beau de se dire que tous ces gens, au même moment, se connectent et se mobilisent pour l’institut Pasteur. De voir autant de commandes en aussi peu de temps, c’est assez irréel et de se dire que c’est pour un événement caritatif, c’est génial. A la fin, c’est un peu plus de 62 000 tee-shirts qui ont été vendus. Avec ZeratoR et Dach, notre objectif était plutôt autour des 40 000. On s’était même dit que dépasser les 30 000 ça serait assez irréel.

Et au niveau production, vous avez réussi à suivre ?

Tout a été produit et envoyé en deux semaines et demie. C’était un vrai test pour nous, une preuve que l’on a réussi à développer une solution 360°. Nous sommes les seuls en France à pouvoir assumer un tel événement, autant de commandes en aussi peu de temps et le tout en assurant de ne pas produire d’invendus.

Pour conclure, pourrais-tu me décrire Panopli ?

Panopli est une solution en marque blanche permettant de créer des e-shops pour fédérer des communautés autour de produits iconiques. Notre focus se situe sur la qualité des produits. Le but étant de construire une ligne de produits qui donne envie, que tu as envie de porter ou d’offrir, et qui te permette de montrer ton sentiment d’appartenance à une communauté. Cela peut être une communauté d’entrepreneurs, une communauté de salariés, une communauté de fans. Panopli, c’est la solution qui permet de créer des produits leur correspondant et simple à mettre en place. Un de nos atouts est notre capacité à limiter la production inutile. On est capable d’imprimer et de broder à l’unité, et à côté de cela on travaille sur des algorithmes prédictifs de ventes afin d’imprimer que ce dont on a besoin.

Pour les personnes ne connaissant pas ce secteur, tu peux expliquer comment ça se faisait avant ?

Prenons l’exemple d’une boite avec qui on est en train de discuter. C’est une entreprise qui a énormément d’agences en France et on s’est rendu compte qu’ils ont des stocks de produits dérivés dans chacune de ces agences. Ces stocks non mutualisés, pas tracés, deviennent un coût inutile et énorme pour l’entreprise. Aujourd’hui, on est très bien positionné pour pouvoir gérer des e-shops, produire intelligemment et réduire les stocks et donc le gaspillage. On est vraiment content d’être dans une industrie qui est habituellement vu comme n’étant pas éco-responsable et pouvoir avoir une démarche qui casse les codes de ce marché là.


Panopli est une solution en marque blanche permettant de créer des e-shops pour fédérer des communautés autour de produits iconiques. Pour contacter Adrien: adrien@panopli.co

Le Club Des Prophètes est une communauté sélective d’investisseurs, aux parcours professionnels de haut niveau, se regroupant pour partager leurs expertises, et leurs réseaux, afin d’accompagner les start-ups de demain. Pour contacter Barthélémy, Analyste VC : barthelemy@clubdesprophetes.com

Club Des Prophètes

Written by

Communauté efficiente Dirigeants VC

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade