Le freelance, un ami qui vous veut du bien

Voici un article coup de gueule.

Nos amis freelances en ont marre, et honnêtement, s’ils se mettent en grève comme les taxis, c’est le mimi, c’est le rara c’est la (je vous laisse continuer, avis aux fans des inconnus).

Effectivement, les freelances se font vite écraser. Et pour peu qu’ils n’aient pas énormément d’expériences, ils sont sur-exploités et sous payés. Aie.

Jonathan Path, accompagne les freelances depuis plusieurs années. Il explore les différentes techniques marketing pour les aider à se faire connaitre et à booster leur chiffre d’affaires. Il nous révèle dans un articles les 6 commandements pour bien travailler avec les freelances.

#1 Ne cherchez pas à baisser le prix du freelance

Généralement, on ne se permet pas de négocier le prix d’une prestation avec un plombier. Par contre, c’est presque devenu normal que l’on négocie le prix d’un freelance. C’est comme si c’était logique qu’un freelance gagne moins que ce qu’il devrait gagner. Pourtant, il n’a pas de congés payés et quand il est “congé maladie”, il ne gagne pas d’argent. Je pourrais encore citer beaucoup de raisons. Quoi qu’il en soit, généralement, les tarifs des freelances sont justifiés.

Tweet : Arrêtez de toujours vouloir négocier mon prix

#2 Ne cherchez pas à les exploiter au maximum

Si vous travaillez avec un designer, facilitez-lui la tâche pour qu’il n’y ait pas plus de 2 ou 3 allers-retours pour la validation. Si la prestation convenue avec un freelance est terminée et que vous voyez des petits ajustements à faire, demandez un nouveau devis ou payez-le au temps qu’il passe en plus. J’ai régulièrement eu des mails de clients qui ont demandé des faveurs pour que je fasse des “petites choses” sans faire payer plus. C’est comme négocier le prix. Ce genre de pratique a comme conséquence la baisse du chiffre d’affaire du freelance et une baisse de motivation.

Tweet : Ne m’exploitez pas sous prétexte que je suis un freelance

#3 Faites leur confiance

En décidant de faire confiance au freelance, vous instaurez une bonne relation. Généralement, c’est vous qui avez choisi ce freelance, alors il correspond sûrement aux critères que vous recherchiez. Si le freelance travaille aux nombres d’heures passées, ne soyez pas toujours derrière lui à vous assurer qu’il les a bien effectuées. C’est beaucoup plus motivant si vous l’intégrez au maximum dans votre équipe et si vous le laissez proposer des améliorations. Faites confiance à leur expertise : laissez-le exprimer son avis sur vos idées et votre projet.

Tweet : Chers clients, si vous voulez que notre collaboration se passe au mieux, faites-moi confiance

#4 Laissez-leur de la flexibilité

Un client m’a récemment dit : “Tu peux travailler dans nos locaux ou à distance, comme cela t’arrange. On veut que les freelances soient à l’aise. S’ils sont freelances, c’est justement pour être flexibles”. J’ai beaucoup apprécié parce qu’il se met vraiment à la place des freelances. Au niveau des horaires, si un freelance est plus productif l’après-midi et le soir, peut-être qu’il ne faudrait pas le forcer à travailler le matin.

Tweet : Si je suis freelance, c’est notamment pour être flexible

#5 Soyez réactifs

Parfois, certains clients donnent des échéances très courtes, mais ne sont pas facilement joignables pour des validations. Un freelance est beaucoup plus productif quand il peut avancer tout au long d’une journée sur le même projet. Plus votre collaboration est fluide, moins cela devrait prendre de temps et du coup vous faire gagner de l’argent.

Tweet : Chers clients, vous avez tout à gagner à être réactif dans notre collaboration

#6 Donnez leur envie de retravailler avec vous

Beaucoup de clients font entendre que le freelance aurait tout à gagner qu’ils travaillent ensemble sur le long terme. C’est vrai. Mais c’est aussi vrai pour vous. Vous avez tout intérêt de travailler avec les mêmes personnes sur le long terme, ce sera beaucoup plus productif. Donc, faites en sorte qu’il apprécie la collaboration.

Tweet : Chers clients, si vous suivez ces conseils, j’aurais envie de travailler à nouveau avec vous

A très vite chez Cool & Workers