Ne sommes-nous pas la somme de nos rencontres ?

Nos vies seraient-elles les mêmes si nous n’avions pas rencontré ces personnes ?

L’essentiel de la vie sont les êtres que l’on rencontre sur son chemin.” Anonyme

Je me demande s’il est possible de prendre des décisions «de vie» indépendamment de toute personne, toute rencontre, toute interaction. Car chacun de nos échanges ne nous laisse pas indemnes, même sans que nous nous en rendions compte.

Je pense aujourd’hui être en quelque sorte le résultat de mes rencontres : certaines discussions ont fait germer des idées, m’ont inspirée. Certaines personnes m’ont encouragée, d’autres m’ont décue, m’ont félicitée, m’ont trahie. Toutes ces rencontres, ces émotions sont autant d’énergies créés : pour prendre des décisions, sauter le pas, entreprendre, voyager, se battre ou abandonner…

Il n’est pas rare de partir à l’autre bout du monde après une rupture douloureuse, de choisir un métier après avoir eu un professeur exceptionnel, de quitter un job à cause d’un mauvais manager, de rejoindre quelqu’un à l’autre bout de la terre, de vouloir impressionner ses proches ou les rendre fiers. Je crois pouvoir dire que mes décisions ont potentiellement été conditionnées par une personne, consciemment ou inconsciemment. Je ne suis pourtant pas du genre influençable. J’ai même l’impression d’avoir pris mes décisions le plus objectivement possible. Mais je me pose la question aujourd’hui. Ma vie serait-elle la même sans ces rencontres ?

Il y a, au cours de l’existence, des rencontres imprévues et singulières, où bien des faits se produisent, en apparence anodins, et qui auront été les dons du destin.” Hector Bianciotti

La vie est rythmée de rencontres. Pour moi, chacune d’elle fait maintenant partie de moi. Chaque personne que j’ai rencontrée à un moment donné a laissé une empreinte, grande ou infime, mais empreinte quand même.

Le «hasard» des rencontres de ma vie a dessiné une vie unique qui n’aurait sans doute pas été la même avec d’autres. Un peu comme se dessine la trame de ces livres d’histoires à choix multiples.

Bien sur, comme mes amis me le font remarquer. J’ai pris ces décisions parce que c’était MOI. On joue notre propre rôle aussi dans notre vie et dans nos décisions ! (ouf ! :) Il y a autant de façons de décider quoi faire dans une situation qu’il y a de personnalités. Pour prendre un exemple un peu extrême, après une rupture difficile, j’ai décidé de tout plaquer et de partir avec mon sac à dos. D’autres auraient peut-être choisi de continuer leur vie ainsi, de sortir plus, ou moins, de déménager, de se réfugier chez un ami ou chez ses parents. Bref, là n’est pas la question. La question est: serais-je partie à l’autre bout du monde, serais-je la même, sans cet événement, sans cette rencontre, sans cette rupture ? Probablement pas. Ce fait déclencheur m’a chargée d’une énergie incroyable. Et une nouvelle route a pris forme sous mes pas.

Chaque rencontre me nourrit ou me bouscule, mais toujours me construit. Et contribue à connaitre l’autre mais surtout mieux me connaître.

“Quand on rencontre quelqu’un, c’est signe qu’on devait croiser son chemin, c’est signe que l’on va recevoir de lui quelque chose qui nous manquait. Il ne faut pas ignorer ces rencontres. Dans chacune d’elles est contenue la promesse d’une découverte.” Aharon Appelfeld
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.