Du Minitel à l’Internet…

Restaurer de vieilles sauvegardes permet de retomber sur des perles oubliées.

C’est en restaurant une sauvegarde de fin 1998 des différents services Minitel qu’hébergeait ma société (JCA) que j’ai remis la main par hasard sur celui du NIC France, service de l’INRIA qui a précédé la création de l’AFNIC qui gère le “.fr”

Commençons par le début… la page d’accueil !

Page d’accueil du service Minitel du NIC France vers 1997

Le service était très succinct avec juste 3 rubriques:

Voici le contenu de ces rubriques…

PRESENTATION DU NIC FRANCE
Le service NIC France a été ouvert en 1992. En novembre 1994 un comité de concertation NIC a été créé à l’initiative de l’INRIA constitué d’un de ses représentants et d’un représentant de chacun des prestataires, selon une périodicité trimestrielle.
L’administration du NIC nécessite une totale impartialité vis-à-vis des prestataires de service réseau.
Les services généraux du NIC se répartissent en 3 parties :
-autorité et gestion du nommage en France;
-exploitation du service Domain Name Server pour la zone .fr;
-coordination nationale et internationale.
Les prestataires de services réseau signent une convention avec l’INRIA.

Deux options sont possibles :
-Option 1 : avec adhésion annuelle au service NIC.
(droit à participation au comité de concertation : 30KF HT; coût de base de la création de domaine de 800F HT (coef. 0.7, 1 ou 3 selon le support technique fourni par le NIC)).
-Option 2 : sans adhésion annuelle au service NIC. 
(coût de base de création de domaine de 2400F HT).
Le NIC dialogue avec les prestataires de service réseau qui lui transmettent les demandes de leurs clients. Le niveau de support utilisateur est défini par le prestataire dans la convention NIC.

On voit que les tarifs ont bien évolué car il fallait soit débourser 2400F HT (environ 480 € HT d’aujourd’hui) pour un domaine, ou bien adhérer à l’AFNIC avec une cotisation annuelle de… 30.000F HT (environ 6000 € HT d’aujourd’hui) pour bénéficier d’un tarif réduit de 560F à 2400 F HT. Ceci était l’option des prestataires (c’était le cas de ma société). Nous n’étions pas bien nombreux au comité de concertation, la barre était un peu haute et il fallait être bien motivé et y croire !

Oléane revendait par exemple l’ouverture d’un nom de domaine à 2500 F HT (tarifs de décembre 1997 retrouvés aussi dans cette sauvegarde).

Pour le contexte, une connexion permanente à 64K coûtait à minima 5800F HT/mois… sans compter les 10.000F HT pour la plage d’adresses IP (une classe C quand même, il n’y avait pas pénurie) et l’installation initiale de la LS Transfix.

COMMENT SE CONNECTER A INTERNET?
1. Adressez-vous à un prestataire de services (une liste est disponible sur ce serveur) (l’obtention d’adresses IP uniques se fait de plus via ces mêmes prestataires de services).
2. Choisissez un nom (correspondant à la charte de nommage).
3. Demandez un formulaire de création de domaine au (1)39.63.56.16 ou contactez votre prestataire.
4. Remplissez-le et faites parvenir l’original à votre prestataire.
Le délai moyen d’installation d’un domaine sous .fr est de 48 heures à compter de la réception du formulaire correctement rempli et de la demande de validation technique de la part de votre prestataire.

Service au contenu très succinct… à ceci venait s’ajouter la liste des prestataires… qui doit être dans une autre sauvegarde !