Sourire le matin ! Tu as toujours au moins 3 bonnes raisons…

Ce matin, je me suis levé avec le sourire. Tant mieux c’était le plan! Hier n’avait pas été la journée que j’espérais. J’avais pourtant tout fait pour. Mais pas moyen! La page est resté blanche…Du coup je me suis couché tôt! Frustré mais nourrissant l’espoir d’un réveil productif le lendemain matin. C’est chose faites. Bingo! Pas de page blanche ce matin. A vrai dire je n’ai même plus vraiment le contrôle sur ma main, pas même que sur sa future progéniture. Tout ce que je sais c’est que j’ai ouvert les yeux, j’ai souris et me suis dit :

“Well, pourquoi ne pas écrire sur le pourquoi?”

Voici donc les 3 raisons pour lesquelles je me suis levé avec le sourire ce matin:

  1. Hier attendait demain

Enfin! Nous sommes aujourd’hui! Comme je te le disais plus haut, hier n’a pas été la journée que j’espérais. Je m’étais fixé d’être productif ce jour-là en particulier. Ecrire un ou deux articles et enregistrer un podcast audio voir même une vidéo. Les idées fusaient mais aucune d’entre elles ne s’arrêtaient! Si bien que je me retrouvais la, traversé par des milliers de pourquoi mais n’arrivant pas à en tirer le moindre petit “quoi”! La page n’est pas restée totalement blanche pour autant. A un moment, j’ai fait tomber mon stylo! La tache était plutôt belle. Je suis sure qu’avec un bon filtre…!? Quant au podcast tu pourrais malgré tout y entendre le chant continue du souffle de mon microphone. Très apaisant !
Bref, rien à faire, j’ai eu beau tourner, virer, geuler sur le stylo et licencier le micro, rien ne sortait. Ni la ballade en voiture, ni la promenade en nature n’ont pu sauver l’affaire. Quand à la séance de méditation…je me suis endormit! Tout semblait contre moi et mes petites affaires! Pour moi qui aime avoir le contrôle sur tout, pour le coup je n’avais le contrôle sur rien! Et visiblement :

On ne négocie pas avec rien!

Alors quand je me suis levé ce matin avec ce “quoi”… j’ai compris! En vérité, hier attendait tout simplement demain. Demain c’est aujourd’hui et c’est sur hier que j’écris. Alors je souris!

2 . Le jus de pastèque

Est-ce que tu savais que la pastèque contient de la citrulline qui une fois dans l’organisme se transforme en arginine qui stimule de l’acide nitrique (un vasodilatateur) agissant alors comme…le viagra!? Non? Moi non plus ! En réalité je viens juste de faire une recherche sur Google! En revanche, ce que je sais c’est que ce jus la, donne un nouveau sens à chacune de mes mâtinées. Même les moins ensoleillé!
Cela fait un an que les jus de fruits et légumes rythment mes 6h-12h. Cette tranche horaire n’est en générale pas celle que l’on préfère. C’est aussi une phase physiologique au cours de laquelle le corps élimine. De ce fait, nous ne devrions pas ingérer d’aliments solides durant cette période. Je me suis donc mis au jus frais il y’a presque un an et j’en suis tombé amoureux immédiatement! Certes, cela prend un peu plus de temps à préparer qu’un café et 3 tartines à beurrer mais à jeun l’effet est juste phénoménal! Le souci c’est qu’avec le temps on s’habitue à tout et on perd ce petit truc des premiers jours (les personnes en couple depuis plus de 8 mois savent de quoi je parle!) mais je l’ai retrouvé. C’était il y a environ 1 semaine…
Mes stocks étaient à zéro. Pommes, carottes, céleri et gingembre avaient désertés mon frigo! Il ne me restait plus que cette grosse boulle verte à chaire rose qui me faisait de l’œil! Objectivement je n’avais pas vraiment envie de pastèque mais le juicer était prêt et psychologiquement il fallait que je centrifuge un truc si je voulais que ma journée soit bonne! Un rapide coup d’oeil ici et la, pas de stock de secours. Le chat a bien miaulé 2 ou 3 fois pour attirer mon attention mais honnétement le jus de chat…. de plus je suis vegan et je paris que ça n’est pas comprit dans le menu!

Pasteak de chat mais pastèque pour moi! (lamentable je sais!^^)

La pastèque y est donc passée. J’en avais beaucoup entendu parler mais je n’avais pas encore essayé. Autant te dire qu’à la première gorgée la mention fut adoptée! Et ce matin encore, en buvant mon verre je souris.

3. L’imperfection est ma mission

Je sais, encore un titre à la con mais au moins il a plus de sens que l’histoire de la pastèque et du chat!
La dernière raison pour laquelle je souris est que ce matin en me réveillant…je savais! Je savais que c’était ce matin que cela allait se passer! J’allais enfin accepter l’imperfection. 
Cela fait plus de 3 mois que je tente d’écrire et publier quelque chose! Mais pas n’importe quoi, quelque chose de parfait! Et devines quoi..? Je suis tombé dans le piège dans le lequel 99% des débutants tombent lorsqu’il s’agit de la production de contenu : Privilégié la réflexion plutôt que l’action ! C’est drôle, je ne compte plus le nombre d’articles et de vidéos que j’ai consulté et dont le message était de ne pas se focaliser sur la réflexion mais bien sur l’action. Je me souviens avoir perçu l’importance de cette information. Et je me suis cru assez malin pour visé la première marche sur le podium, celle des 1%! Bien évidement trop occupé à réfléchir à la meilleure façon d’y arrivé, je n’ai rien produit de l’été !

La réflexion est la meilleure alliée de la perfection lorsqu’il s’agit de nous empêcher de passer à l’action !

A vrai dire cet article n’a probablement ni queue ni tête, il est surement truffé de photes d’ortograffe et à l’image de mon unité cérébro-centrale, complétement néordsodné (Anagramme totalement dénué du moindre sens du mot désordonné! J’avais prévenu). Mais au moins, il est fait! Ce matin en me levant, je ne me suis pas demandé ni pourquoi ni comment. A peine avais-je un petit “quoi”. Et bien je l’ai pris avec moi et me suis focalisé sur une seule chose: Faire ce qui me faisait me sentir bien! Mon quoi c’est alors transformer en un but. Voilà donc ce qui m’avait manqué hier! Un but! J’avais les idées mais pas le but! Et je n’ai rien eu à faire de spécial pour l’obtenir. Me couché confiant et plein d’espoir et me lever souriant et prêt à écrire mon histoire. Voilà pourquoi ce matin…je souris.

Et toi, pourquoi tu souris?

Like what you read? Give Thomas G. a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.