Trading de cryptomonnaie #2 : Comprendre un orderbook


Beaucoup de choses sont affichées sur un orderbook et on peut vite s’y perdre. Ce tutoriel vous permettra de comprendre les orderbook plus facilement.

Un orderbook est un outil qui permet de visualiser en temps réel la liste (souvent très longue) des ordres pour un actif particulier, il représente l’intérêt des acheteurs et des vendeurs qui créent l’offre et la demande. Même si chaque orderbook ont le même objectif, leur apparence diffère légèrement entre chaque site mais les fonctions et caractéristiques restent les mêmes.

Il est essentiel de comprendre 4 concepts principaux pour réussir à lire un orderbook : offre (bid), demande (ask), quantité (amount) et le prix (price). Ces informations sont affichées sur les deux parties de l’orderbook appelés le côté achat (buy-side) et le côté vente (sell-side).

Nous prendrons comme exemple l’orderbook de BTC/USD de Bitfinex dans cet article.

Quantité et prix

Le concept de prix et de quantité est similaire du côté achat comme du côté vente même si les deux côtés affichent des informations opposées. Sont affichés sur une ligne, le prix d’achat ou de vente et la quantité voulue ou proposée d’un actif par ordre.


Sur cet exemple on a un ordre d’achat de 85 à un prix de 7780$. Ce qui signifie que l’entité ayant ouvert cet ordre voudrait acheter 85 bitcoins à un prix de 7780$ l’unité.


Le côté achat

Le côté achat représente l’ensemble des ordres d’achat qui sont au-dessus du prix de vente actuel. Cette offre venant de l’acheteur est appelée “bid”, elle montre l’intéret de la personne pour cet actif aux prix qu’elle considère être le mieux pour elle. Une fois que cet ordre d’achat rencontre un ordre de vente similaire, l’échange peut être effectué. Lorsqu’il y a une abondance d’ordre d’achat à un prix spécifique, il se forme ce que l’on appelle un “buy wall” (mur d’achat).

Ces buy walls ont un effet sur le prix de l’actif car si ce grand ordre ne peut être rempli, alors ceux ayant un prix plus bas ne pourront pas l’être non plus, ce qui ne permettrait pas au prix de chuter car les ordres sous le buy wall ne peuvent être rempli tant que ceux du buy wall soit honorés. Cela peut être assimilé à un support à court terme.

Dans cet exemple on remarque un buy wall de 12115 bitcoins à un prix de 7770$.


Le côté vente

Le côté vente contient tous les ordres de vente en dessous du prix actuel de l’actif. Cette offre venant du vendeur est appelée “ask”. L’opposé d’un buy wall se forme lorsqu’il y a une abondance d’ordres de vente à un prix spécifique, on appelle cela un “sell wall” (mur de vente). S’il y a une grande quantité d’ordre de vente qui ne peuvent être rempli due à un manque d’offre à ce prix, donc les ordres de vente à un prix plus haut ne pourront pas être honorés. De nouveau cela peut être assimilé à une résistance à court terme.


En somme un orderbook permet aux traders de recueillir plus d’informations sur les achats et les ventes d’une cryptomonnaie avant de prendre une décision. Il permet aussi de remarquer une manipulation de marché, une résistance ou un support qui peut être utilisé à l’avantage d’un trader averti.