Échanges mondiaux de la filière cuir : la France très bien placée dans un contexte en évolution

Les dernières statistiques (2016) sur la filière cuir dans le monde viennent confirmer des évolutions et des permanences dans ce secteur très concurrentiel.

La Chine en retrait

La Chine reste le premier exportateur mondial (36% des exportations mondiales) mais ses parts de marché sont passées de 45% à 36% entre 2010 et 2016. Ce recul touche les produits finis, avec des pertes de parts de marché de 11 points pour la chaussure, 13 points pour la maroquinerie et 11 points pour les vêtements de peau et accessoires en cuir. Explication : la Chine subit à la fois la concurrence des pays où les salaires sont plus bas et celle des pays exportant des articles de luxe.

Une dynamique des pays à bas salaires

A l’inverse, des pays à bas salaires tirent profit de la concurrence internationale et gagnent des parts de marché, comme le Vietnam (+ 5 points) qui devient le 3ème exportateur mondial avec 11% de parts de marché et l’Indonésie qui se classe 5ème avec 3%, juste après la France, grâce à des progrès dans la chaussure et la maroquinerie. L’Inde progresse également pour les vêtements en cuir

Situation stable pour l’Europe

La situation est stable pour l’Europe dont les exportations (16 %) pèsent pour un tiers des exportations mondiales. L’Italie (12%) et la France (4%), respectivement 2ème et 4ème exportateurs mondiaux, tous produits confondus, demeurent les leaders du marché européen.

Les atouts majeurs de la France

Dans certains secteurs comme les cuirs et peaux bruts et la maroquinerie, la France arrive en troisième position des exportations mondiales. Du fait d’une demande soutenue pour des sacs à main de luxe, la France exporte 10% des articles de maroquinerie dans le monde. Avec le cheptel le plus important d’Europe, la France représente 6% des exportations de cuirs et peaux bruts dans le monde. Elle se place au 5ème rang pour les vêtements de peau et accessoires en cuir (ganterie) avec 4,5% de l’ensemble des exportations mondiales.

Le continent américain, premier fournisseur de matières premières.

Le continent américain exporte des matières premières, des cuirs et peaux bruts (37%) ainsi que des cuirs préparés (25% de wet-blue et cuirs finis). Sur l’ensemble, les États-Unis arrivent en tête, et le Canada en 6ème position. S’agissant des seuls cuirs préparés, le Brésil est le 2ème exportateur mondial, les États-Unis le 4ème et l’Argentine 5ème.

Les États-Unis, premier importateur de produits finis, le marché européen premier marché mondial

Les États-Unis sont les premiers importateurs mondiaux de produits finis en cuir. Leurs importations représentent entre 19 et 22% des importations mondiales, et le marché européen demeure le premier marché mondial d’importation de ces produits. Pour les chaussures la moitié des exportations est à destination de l’Europe, 29% de l’Amérique, 20% de l’Asie et 1% de l’Afrique. Pour la maroquinerie, 39% des exportations sont à destination de l’Europe, devant l’Asie, l’Amérique et l’Afrique avec respectivement 35%, 25% et 1%.

Toutes ces données sont publiées sur le site www.conseilnationalducuir.org.


Inscrivez-vous à notre newsletter pour être prévenu à chaque nouvel article.

Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram : Cuir_International

Twitter : Cuir_Int

Facebook : CuirInternational

LinkedIn : Cuir International