Débarquement

La Nouvelle Zélande

Écrit sur mon téléphone sur la route. brut. À retravailler.

28 décembre : 2h après la fin de mon quart, réveillé par la lumière passant par la toit de la cale et le raffut du branle bas pour le nettoyage . je fais la gueule. Bateau récuré à fond dans la Bay of Islands Douanes à Opua : visa touristique de 3 mois. On jette l’ancre à Russel, sortie du petit voilier latéral pour l’anniversaire du capitaine. Tour en voilier sans accoster.

29 décembre : sacs faits, on décide de faire route commune avec Julien. Débarquement à Russel, visite du petit village, lieux historique d’implantation européenne et plus tard lieux du Traité avec les Maoris. Récupération des sacs, traversée de la baie en ferry : Pahia. Bus pour Auckland dans l’après-midi. Rencontre d’Elisa sur la route, avec qui on passe la soirée.

30 décembre : La lessive tourne, on va se prendre un petit dej sous la Sky Tower. On rentre mettre la lessive au sèche-linge puis on tourne en ville pour trouver un wifi gratuit, acheter une sim card, une voiture et compléter une longue liste de choses à faire. Après avoir déjeuné à des food trucs on essaie une subaru forester à $3,5k. Conduire à gauche c’est dur.

31 : rdv pour voir une mitsubishi v3000 à midi. On se balade encore, Julien achete un sac de couchage, on réserve une autre auberge pour le lendemain. Les rues sont pleines et joyeuses pour le nouvel an ! On suit le décompte dans un parc sur les hauteurs.

1er janvier : on a rendez-vous pour voir une voiture très propre pour 4k. Achat de la v3000 pour $1100. On se paye un bon restaurant. Installation dans l’auberge de jeunesse et sieste. Le soir souper au YHA, on fait la connaissance de Heather et Iris avec qui on se marre toute la soirée.

2 janvier.

Visite du musée d’auckland avec Heather et Iris puis on va chercher un matelas pour mettre dans le coffre puis centre commercial pour l’équipement de camping : feux, casseroles, vaisselle, une caisse, etc. Le soir on se debarasse dans une benne du vieux matelas et sommier. Puis on roule de nuit pour sortir de la zone commerciale et on dort entre une route et un parc.

3 janvier

On roule sur la bay of plenty et l’après-midi on loue des body board pour profiter des vagues de Mt Maunganui. On dort sur une plage pas loin. Il pleut depuis 3j.

4 janvier

route vers Rotorua. Ballade dans les Redwood, déjeuner sur le bord du lac, dans des vapeurs soufrées. Visite de Wai-O-Tapu thermal wonderland, baignade dans une rivière chaude pas loin, le soir dodo près d’un lac avec BBQ électrique gratuit ! Nuit très froide.

5 Janvier

Rdv avec Catarina, une rencontre d’Elisa. On visite le quartier maori de Rotorua puis on accueil Elisa à son changement de bus. Rendez-vous le soir pour le parc de tongariro et le village à l’étrange nom : national parc. Sur la route on se prend un burger sur les berges du lac Taupo, on se perd dans la ville fantôme de Turangi à la recherche d’un chargeur de téléphone et d’un distributeur de billet. A national parc on dort près d’une vielle voie ferrée… encore en activité la nuit (fret).

6 Janvier

La navette nous dépose à 6h45 au pied de la montagne. C’est parti pour une journée de randonnée de 20km dans la montagne. On de rajoute un petit extra : la montagne du Destin (mont Ngauruhoe)

7 Janvier

Elisa nous accompagne pour un bout de Whanganui river road. On prend notre temps, la présence d’Elisa nous fais très plaisir. On la dépose vers 18h dans une auberge et on se trouve un micro camping près d’un lac. Bbq, discussion avec un éleveurs de vache du coin, qui y a passé la journée avec ses 5 filles et son épouse.

8 Janvier

Au passage à foxton beach, on tente le kite board.

Pluie et vents violents nous mettent à genou et démolissent les cerfs-volants. On défait des nœuds dans les lignes, du sable plein les doigts. Le vent pousse la pluie a travers nos habits. On fini par réussir quelques longueurs en maudissant le matériel.

Wellington nous est décrite par les locaux comme venteuse. On a compris. On peut enfin faire une lessive à l’hôtel. Je tends des cordes à linge dans la chambre.

Samedi 9 Janvier

L’ambassade est fermée le week-end. Pas de bâtiment indépendant entouré de gardes armés comme dans les films hollywoodiens. C’est ici deux étages d’un modeste immeuble d’affaires du centre ville.

Visite du front de mer, de la city galery, du jardin botanique. Apéro chez des français rencontrés à Rotorua. On dort dans leur salon.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.