La cause animale, ça passe forcément par l’assiette végé/végan?
Jean-Lou Fourquet
203

Y’aurait pas des catégories supplémentaires du type :

5. Vivre en état de symbiose plus ou moins assumée et équilibrée avec les humains, seul ou en groupe.
(par exemple ma poule / vache / mouton qui ira paisiblement jusqu’au bout de sa vie, nourrie en échange d’oeufs / lait / laine, ou mon chat qui squatte la maison en échange de me débarrasser des rongeurs, échanger des câlins et me montrer où sont les microclimats de mon jardin).

Ca paraît naïf mais il me semble important de souligner que oui oui ça existe les humains qui utilisent des animaux pour faire plein de trucs autres que les dépecer et les manger, et que ces animaux ont quand même la belle vie. Non ?

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.