Les excréments sont-ils l’énergie de demain dans le secteur des transports ?

Eh oui ! Le premier bus qui a pour essence les excréments et les déchets dû à la nourriture vient de faire ses premiers kilomètres. On arrête pas le progrès.

Le Guardian reporte cette étrange innovation dans les transports. Le premier Bio-bus voit le jour. Son essence pour rouler est directement liée à vos organes et à vos restes dans l’assiette. Sa principale source d’énergie : vos excréments.

D’après Bristol Sewage treatment qui est en charge du traitement des déchets annonce que chaque année, il traite environ 75 mètres cubes d’eau usée et 35 000 tonnes de déchets.

Alors pourquoi ne pas les utiliser pour une autre activité ?

Ainsi, après transformation par un processus spécifique, ce carburant permet à ce bus anglais de transporter 40 personnes entre Bath et l’aéroport de Bristol par trajet, sans imputer la qualité odorante de l’air. Le bus montre ainsi que le corps humain et ses déchets sont une ressource viable et écologique pour le domaine des transports.

Aujourd’hui le bus, demain la voiture ?

On ne sait pas encore si l’exercice est concluant. Mais on peut déjà commencer à rêver d’utiliser notre “caca” comme alternatif à l’essence et même à l’électricité. Cependant, la compagnie de bus n’a pas mentionné si elle est déjà prête à proposer ce même type de transport pour d’autre itinéraire.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.