[DISCOURS] Mois de la femme 2016: Remise de la médaille du député à Mme Corine PINEAU

Le Député Daniel Gibbs offrant la médaille du député de St-Barthélémy et de St-Martin à Mme Corinne Pineau

Très chers amis,

Je suis heureux de nous voir réunis aujourd’hui, en ce mois de mars si spécial.
Mois de la femme, que nous gardions toujours comme phare le rôle central des femmes dans nos sociétés.
Mois de la femme, que nous soyons aussi aux côtés de nos concitoyennes, et de toutes les autres femmes qui doivent encore lutter pour plus d’équité.
Mais aussi mois de la femme que nous exprimions notre gratitude à toutes celles qui nous accompagnent et nous inspirent.

C’est pourquoi je suis particulièrement heureux d’offrir la médaille du député de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin à une femme méritante, qui nous inspire tous.
Avec cette médaille, l’Assemblée nationale me confère le privilège de mettre à l’honneur celles et ceux qui sont non seulement des piliers sur lesquels reposent l’édifice de la confraternité et de la solidarité, mais aussi celles et ceux qui sont des sources d’inspiration pour leurs concitoyens.

Aujourd’hui, très chère Corine Pineau, en me remémorant votre trajectoire personnelle et professionnelle, je mesure l’honneur que j’ai de vous offrir cette médaille.

Vous êtes, sans conteste, un membre apprécié de notre communauté, une femme verticale, doubout, à la générosité et l’altruisme sans pareil. Une citoyenne qui donne ses lettres de noblesse au mot dévouement, et qui sublime la notion de service public, chaque jour, en se mettant cœur et âme, au service des jeunes saint-martinois qu’elle reçoit, écoute, conseille, aide et oriente, sans compter son temps ni même épargner son énergie.

Si à Saint-Martin l’on vous a d’abord connue à travers vos actions au sein de la Mission Locale, de 2002 à 2008, vous avez un parcours qui force l’admiration et le respect.
Fille d’un pêcheur et d’une commerçante originaires de Terre-de-Bas aux Saintes, les choix professionnels de vos parents vous ont conduite en France hexagonale, et parfois dans des banlieues et des quartiers dits sensibles.
Mais là, déjà très jeune, vous avez su apprendre à déceler ce qu’il y a de meilleur dans l’Autre, et aussi à écouter et accompagner ceux qui en ont le plus besoin.
Dans ces quartiers, où l’on vous surnommait déjà « Mère Thérésa », vous avez vu la solidarité, désintéressée et citoyenne, à l’œuvre et, l’amour que vous portez tout naturellement aux gens, sans ne rien demander en retour, y a puisé une source de motivation sans fin.

« Croire en l’Autre », vous nous l’avez dit, est fondamental lorsque l’on accompagne des jeunes et que l’on recherche, avec eux et pour eux, des solutions d’insertion.
Au service de la Collectivité depuis 2008, vous avez, en toute discrétion, su être efficace auprès d’une jeunesse en demande d’écoute et d’encadrement.

Pour toutes ces actions qui impactent positivement et durablement la vie des Saint-Martinois, et aussi pour ce parcours qui inspire et force le respect, j’ai l’honneur de vous offrir, chère Corine, cette médaille.
Qu’elle symbolise la reconnaissance du député que je suis, pour tout ce que vous accomplissez pour notre communauté.
Recevez aussi, Corinne, avec cette médaille, mes sincères remerciements pour votre engagement, et l’amour que vous distillez dans chacune de vos actions.

En vous dévouant ainsi aux jeunes, vous taillez dans le marbre de l’équité sociale, de la solidarité et de la beauté de votre engagement, les piliers pour un Saint-Martin plus fort, et qui n’aurait pas à frémir face à l’avenir.

Like what you read? Give Daniel Gibbs a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.