Comment bien choisir son cabinet de recrutement IT/Tech ?

Le constat est simple, la quasi totalité des entreprises ont démarré un processus de digitalisation, modernisation ou d’innovation afin de conserver une place dans leur secteur économique. Nous ne sommes plus dans les années 90 ou 2000 ou le seul nom de l’entreprise attirera les talents. Si vous lisez cet article, vous le savez, de nos jours les collaborateurs IT/Tech sont une population particulière sur le marché.

Afin de remédier à ce problème, de plus en plus d’entreprises se tournent vers des canaux de recrutement externes, comme les cabinets de recrutement. Mais dans cette jungle où chaque cabinet se revendique le pourvoyeur des meilleurs talents, l’apporteur de collaborateur à potentiel, le dénicheur des très bons profils Tech, comment s’y retrouver ?

Le monde du recrutement Tech est vaste en France.

Beaucoup de cabinets se créent, surfent sur la vague IT, font des promesses puis mettent la clé sous la porte. Nombre de cabinets se sont installés sur Paris car l’essentiel de l’activité est ”censé être là”. D’autres ont un périmètre plus élargi : régional, national, européen.

Les cabinets prennent plusieurs formes : cabinet tendance un peu geek avec une communication décalée, cabinet anglo-saxon avec une équipe IT ou bien cabinet réputé pour la chasse de gros profils. Certains travaillent à 12% (rire d’étouffement), certains à 20% et les autres à 25%.

Mais quel est donc le meilleur ?! Et bien, il n’y en a pas…

J’aime souvent effectuer le parallèle entre un consultant en recrutement et un avocat ou un médecin. Faites vous confiance au nom du cabinet d’avocat ouà la réputation de l’avocat ? Hummm… La réponse n’est pas si évidente.

Bien sûr, le nom du cabinet est important car un très mauvais consultant en recrutement ou avocat ne rentrera pas dans un cabinet d’excellence. Mais il ne faut pas s’arrêter simplement là.

Ainsi, il faut donc s’attacher à la personne, au consultant en recrutement avec qui vous allez travailler et pas simplement au cabinet. Vous n’en connaissez aucun ? Demandez un avis à des proches, à des personnes qui ont l’habitude de recruter. Faites marché votre réseau, utilisez le bouche à oreille ! Les processus de recrutement sont avant tout une relation de confiance qui se créent entre un RH ou un manager et un consultant en recrutement.

Ce n’est pas parce que vous travailler avec un cabinet réputé que vous allez faire équipe avec un consultant expérimenté qui vous trouvera le candidat idéal. Renseignez-vous sur le consultant, scrutez son profil Linkedin (il est censé être parfait), demandez lui des références, surveillez son e-réputation sur d’autres médias. Vous n’êtes plus satisfait(e) de votre consultant en recrutement ? Changez-en !

Le cabinet est un partenaire historique ? Ah…

A mon avis mieux vaut recruter les bons profils et faire prospérer le service IT et l’entreprise plutôt que de prendre le risque de se rattacher à des coutumes politiques.

Bonne chance dans vos recrutements Tech !