Image for post
Image for post
Nathan Coley — Échafaudage et texte lumineux — 2006

Non. Désolé, il ne va pas y avoir de miracle pour l’organisation de vos réunions ou ateliers en période de confinement : cette introduction rassurante serait une bonne nouvelle pour certains et nous permettrait de ne surtout rien changer.

(Co-écrit avec Marc Savard)

La réunion pénible du lundi matin sera plus pénible encore : depuis la table de la cuisine, entre Léa et une tartine de confiture, présenter le plan d’action de la semaine risque d’être un peu compliqué.

La situation créée par la pandémie à laquelle nous faisons face est très exceptionnelle, cependant l’exemple pris en introduction est l’illustration d’une évidence pour ceux qui, comme nous, accompagnent la transformation numérique des organisations. …


Image for post
Image for post

Par Anne Charlotte Lafarge.

Une donnée doit être interprétée car elle n’est pas autoportante : c’est en cela qu’elle se différencie de l’Information. Son exploitation est soumise à la concaténation d’autres éléments et à leur interprétation, humaine ou automatisée. Il s’agit là d’un élément brut, hermaphrodite (autoféconde ?) et manipulable à l’infini. A la manière des planches du test de Rorschach, elles se transforment, se décryptent et engendrent de nouvelles interprétations entre les mains de ceux qui les manipulent.

Une donnée doit être responsable, sa création nous file entre les doigts à la vitesse de la fibre optique. La prolifération des données est à la fois le carburant et le revers de la médaille de notre société numérique. Pour autant, une création raisonnée est compatible avec notre mode de vie. Nous essemons des données tout au long de notre double vie numérique et bien au-delà de notre vie terrestre. Il s’agit peut-être de ne semer que le minimum puisque toutes ces données jetées à la volée prendront racines. …


Image for post
Image for post
Escargot — Pixabay 2020

Alors que la course à l’informatisation est constante, ralentir la transformation numérique de l’entreprise semble une hérésie. Pourtant, face à l’inéluctable digitalisation du travail, nous pouvons faire des choix qui sont guidés par un autre attracteur que l’innovation technologique.

Laissons le temps aux êtres humains de s’approprier les choses, formons-les. Surtout, concevons des systèmes d’information plus durables, plus simples, qui répondent correctement aux besoins du quotidien avant de vouloir répondre à des besoins qui n’existent pas encore.

Voici quelques actions qui méritent d’être mises en œuvre dès à présent pour construire un numérique plus responsable dans l’entreprise.

Acculturer les salariés à une pratique numérique…


Image for post
Image for post
Le tribunal de commerce de Paris en travaux en 2019 - @lephotogrammeur

Le baromètre numérique présenté par Cédric O vient nous rappeler le plus important : il ne suffit pas de dématérialiser un service pour qu’il soit utilisé. S’il existe une fracture numérique des usagers, il existe une fracture numérique des organisations. Certaines ont la maturité de proposer des services efficients, d’autres sont dans une surenchère stérile. Quelques clefs pour comprendre.

L’informatisation en silo génère des services en silo

Ce qui est difficile dans la mise en place de services publics numériques, c’est l’hétérogénéité des centres dans une organisation. Dans une collectivité, une université ou au sein de l’État, de nombreux métiers sont représentés. …


Image for post
Image for post
Deux tableaux dans les bureaux d’Infhotep — @lephotogrammeur

Nous sommes tous un peu artistes. Lorsque l’on cherche le meilleur filtre pour un selfie mémorable, que l’on chante sous la douche, ou dans l’exercice de notre métier. Cette part artistique, chacun d’entre nous la possède, plus ou moins révélée. Elle est très puissante pour sortir du cadre, imaginer, se dépasser.

Chez Infhotep, nous avons toujours su que le talent artistique était une compétence précieuse de nos collaborateurs. …


Image for post
Image for post
Anaïs Person, Thomas Saint-Aubin, Paula Forteza et Alessandro Fiorentino — @lephotogrammeur

Nous étions à l’Assemblée nationale afin de proposer une nouvelle gouvernance pour les données au XXIe siècle. Coécrit avec les amis de la Privacytech (1), ce document illustre nos engagements pour créer un territoire numérique européen éthique, compétitif et ouvert sur le monde.

250 pages, près de 50 contributeurs, introduit par Axelle le Maire et porté par la Députée Paula Forteza, ce livre blanc est un recueil de réflexions, de retours d’expériences et de propositions pour définir ce que pourrait être la gestion des données personnelles dans les prochaines décennies en Europe.

Dans le même ouvrage, vous retrouvez des entreprises européennes, françaises, des universités, des villes, des associations. Chacune présente sa vision, ses solutions innovantes au service du consommateur ou de l’usager ainsi que des expérimentations documentées. …


Image for post
Image for post
Oiseaux sur un fil, vue de ma fenêtre — @lephotogrammeur

Aujourd’hui, c’est demain ?

Lorsque mon fils de 5 ans pose cette question, c’est que l’anniversaire du copain ou la sortie avec ses grands-parents est attendu de pied ferme, depuis un long moment. Plus l’attente est longue, plus la question revient quotidiennement. Le jour J, l’activité désirée provoque une excitation qui montre qu’un enfant a bien du mal à gérer ses émotions : Oui, demain, c’est aujourd’hui. L’anodin est sublimé par le simple fait qu’il était attendu.

Avec le numérique, nous nous comportons un peu comme des enfants. Depuis les années 1990 et l’arrivée de l’internet grand public en France, nous sommes dans l’attente d’un futur magique, plein de promesses extravagantes. Nous attendons tous demain. …

About

David Bessot

Cofondateur d’Infhotep et de l’association PrivacyTech • Pour un numérique responsable, éthique & écologique.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store