Le Kazakhstan s’intéresse au crypto-monnaies

Comme le rapporte le journal local au Kazakhstan Astana Times, le « Blockchain and Cryptocurrency Association » a demandé à être reconnu par le gouvernement du pays en tant qu’entité légale pour commencer ses activités officielles. Il faut rappeler que le Kazakhstan a déjà pris diverses mesures pour étudier le potentiel derrière la technologie Blockchain et le Bitcoin, semblant adopter une attitude largement plus tolérante par rapport à sa voisine la Russie.

En juillet, un « Pacte de Blockchain » en collaboration avec la plate-forme russe Waves a vu les participants exprimer le souhait de devenir le « Blockchain Singapore ». Le pays parraine également sa propre crypto-monnaie d’Etat, le CryptoTenge, un actif numérique lié aux monnaies fiduciaires qui fonctionnerait probablement de la même manière que la Cryptorouble récemment annoncée par la Russie.

Le Kazakhstan croit au potentiel de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies

« Notre objectif principal est de prescrire les règles du jeu dans le marché du Blockchain et de la crypto-monnaie au Kazakhstan avec la banque centrale », a déclaré le président de l’association, Yessin Butin. « Il n’y a pas de sociétés opérant sur le marché du Blockchain au Kazakhstan, mais il y a plus d’entreprises qui sont intéressées par le potentiel de cette technologie », a-t-il ajouté. Et Butin conclut : « Les gens recherchent une alternative et la trouvent sous la forme de crypto-monnaie ».

Source : Decentral.fr

Like what you read? Give Decental Mag a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.