Projet tracking ADS-B — 1 mois d’utilisation

Bonjour à tous,

Un peu plus d’un mois s’est passé après la mise en production du système de tracking ADS-B à base de Raspberry Pi.

Je vous invite à aller faire un petit tour sur les articles précédents pour avoir une idée de la structure et des technos mises en place :

Donc, comme je vous disais, un petit mois d’utilisation. Peut-être le temps de faire un point avec vous.

Le cycle d’exécution

Le cycle s’échelonne sur 24h pleines.

Au démarrage du Raspberry hébergeant le système de collecte, un service est lancé pour :

  • Faire un reset de la base Redis (ça ne coûte pas grand chose, et on est sûr de repartir sur des bases saines),
  • Récupérer les informations sous Redis concernant les codes transpondeurs présents dans la base MySQL ,
  • Récupérer les informations sous Redis concernant les descriptions d’appareils présents dans la base MySQL,
  • Lancer la boucle principale pour scruter le ciel.

2 fois par jour :

  • A 11h, transferts des informations de tracking et des codes transpondeurs inconnus de Redis vers MySQL.
  • A 23h, on renouvelle la même opération qu’à 11h, au terme de celle-ci, on reboot le système.

Les opérations de sauvegarde tournent entre 6 et 15min, suivant l’affluence la demi-journée.

Alors ça tourne ?

Oui, carrément ! Pas de problème notable dans le fonctionnement du système. Pas de plantage intempestif de l’ensemble.

Je reçois encore, tous les jours, les différents SMS me permettant de valider la bonne succession des opérations. Je pense attendre encore un peu de temps, et enlever une bonne partie de ces messages.

Quelques chiffres du 21/12/2016 au 21/01/2017:

  • 770773 enregistrements ,
  • 167Mo de base MySQL,
  • 5 alertes

Et alors, on reçoit des alertes?

J’ai paramétré le code pour recevoir :

  • Soit les codes transpondeurs militaires ou emergency
  • Soit les appareils militaires

Soyons franc, j’habite en campagne dans le Nord, je reçois clairement moins d’informations que si j’étais juste à côté de Saint Dizier, Mont-de-Marsan ou Landivisiau… (sniffff, la BA103)

Mais il a été possible de recevoir tout de même quelques alertes dont un AWACS et un EC-145.

Et dans le futur?

Je laisse le système tourner, pour l’instant, 24h/24. Je le laisse vivre sa vie, et me prévenir quand il voit quelque chose d’intéressant !

Mais pour l’avenir, j’ai d’autres idées :

  • Développer l’IHM de consultation. Je partais à l’origine sur Symfony, mais je pense finalement la faire en NodeJS. C’est l’occasion de mettre le nez dedans !
  • Développer l’IHM de paramétrage.
  • Permettre de stopper la boucle de traitement principale, via IHM.
  • Engranger plus d’informations d’appareils et mettre à jour les informations de codes transpondeurs. J’ai eu quelques faux-positifs.
  • Mettre en place un système de sauvegarde de la base MySQL (Une priorité sur l’ensemble des évolutions)

Comme je vous disais, la sauvegarde va être faite rapidement. Sous forme de script sh. Le reste va patienter un peu, je repars sur mon projet d’avionique

Pour conclure

Même si des choses sont à améliorer (n’est ce pas toujours le cas? :p ), je suis assez content du système. Ça tourne, ça fait le job, pas grand chose à en redire !! Maintenant reste à voir si l’activité va être supérieure cet été avec le début de la saison des meetings. Et qui sait, j’attraperai peut-être la patrouille de France (Pour rappel les pointus français n’ont pas encore de transpondeurs ADS-B), hein Stéphane !!! ….

A bientôt ;)

Liens utiles :

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.