4e du Cross des Pompiers de Lille (2017)

#ThrowBackThursday

Dimanche 8 Octobre, 2017. 1 mois avant le Marathon d’Athènes — et dans le cadre de ma préparation — j’étais sorti effectuer une SL / Sortie Longue. En course à pied, une SL consiste à travailler l’endurance durant des parcours de 1h à 2h environ.
Départ du cross national des pompiers 2017… à Lille, l’ambiance état identique.

5min. après être sorti courir, j’arrive à l’entrée du parc Vauban — qui est situé juste en face de chez moi. Là, je découvre un groupe de sportifs bien équipés, et en train de s’échauffer. Et toute une animation autour, avec des camions de pompiers, des familles, des enfants. Et un parcours organisé avec des rubans de signalisation rouge/blanc.

Curieux, je me rapproche. Et l’un des sportifs placé sur la ligne de départ me fait signe de le rejoindre. Il zieute mon équipement (textiles techniques, chaussures Salomon SpeedCross 4, etc.) et m’explique que les sapeurs-pompiers de Lille organisent un cross annuel. Et que… c’est gratuit, et je peux participer si ça me dit !

BANCO !!! :)

On papote un peu. On parle d’ultra-trails. Notamment du Trail des Templiers qui se court dans quelques jours. Une course à laquelle certains sapeur-pompiers vont participer — et qui ont donc fait l’impasse sur ce cross lillois — par conséquent en manque de participants.

D’où l’invitation qui m’est faite :)


En attendant, je n’ai aucune idée de la distance qui nous attend. Et même si je connais par cœur ce parc, je n’ai aucune idée non plus du tracé et du dénivelé de la course.

Quelques minutes plus tard, le départ est donné au pistolet. On est environ une centaine de coureurs à se lancer, depuis la grande plaine qui fait l’entrée du parc Vauban. Direction, un petit chemin qui longe la rivière. Et qui crée rapidement un phénomène d’entonnoir.

A l’entrée de ce petit chemin, je dois être environ 15e. Parti vite, ça me permet de ne pas perdre trop de temps dans ces premières portions étroites, et de subir — déjà — le trafic.

Les pompiers ont la réputation d’être des gars sur-entrainés. Leurs qualités humaines, sociales, sportives me rendent admiratifs de ces bonhommes. Du coup, j’ai la pression… Mais je suis bien entrainé aussi — surtout dans cette phase de prépa Marathon d’Athènes. Alors, je me décide à passer en mode attaque : go! :)

Le circuit du cross des pompiers de Lille 2017, parcouru 3 fois

Quelques kilomètres plus tard, et 1er tour. J’entends le public crier “Plus que 2 tours”. D’après ma Garmin, on a parcouru environ 3km. C’est donc un cross de 10km. Alors maintenant que je connais le tracé, j’attaque un peu plus !

Et je les remonte 1 par 1. Avec une petite montée d’adrénaline en prime :)

3e et dernier tour, j’ai le sentiment d’être 4e ou 3e de l’épreuve. On prend déjà 1 tour à des coureurs plus lents, qui ont décidé de rester en petits groupes bien soudés. Bientôt l’arrivée, j’arrive encore à repasser 2 autres pompiers. Je dois être second de la course, puisque je vois 1 seul coureur solitaire au loin.

Ambiance

C’est l’arrivée… Est-ce que je suis réellement second ?? Finalement, j’apprendrai que 2 coureurs s’étaient détachés loin devant moi. Mais d’une catégorie d’âge différente !

Par conséquent… j’ai fini 4e en Vétéran… mais 1er des Séniors ! :D

Et nouvelle case de ma buckelist sportive checked!

#NeverGiveUp