Emerauds : Chapitre 6

Chapitre 6 : Bataille pour l’arbre.

Il y a 24 ans, année 212 après Galguts.

Dans son lit, un homme désormais très faible voulait accorder ses dernières paroles à son fils. Ne parlant désormais plus fort, il s’approcha de l’oreille de son fils :

- Ecoutes bien mon petit… je vais te dire pourquoi notre famille doit protéger l’arbre….

Et c’est en se remémorant la fin de la phrase de son défunt père que Hugure reprit conscience.

Jawhar envoya deux feux d’artifices pour déstabiliser l’appui de la foreuse. Malheureusement cela ne fit presque rien, si ce n’est d’effrayé Shori qui ne pouvait plus bouger.

C’est alors que Jawhar eut une idée, il essaya de discuter avec la foreuse et lui proposez un marché : échanger sa place contre Shori.

Jawhar connaissait bien les machines, lorsqu’il travaillait ou plutôt été un esclave chez Quyck. Certes il n’avait jamais échangé de conversation avec une machine, bien qu’un jour il avait voulu parler à une friteuse pour aller plus vite…. Il devait le faire pour sauver Shori, la foreuse comprit les marchés et demanda à Jawhar de s’avancer. Mais pas assez vite pour la foreuse qui commence avec ses sortes de bras-foreuses à percer l’épaule gauche de Shori.

Jawhar accourut sous les hurlements de Shori, la foreuse le prit et le serra contre sa carcasse de métal. L’otage qui avait échafaudé un plan, sortit un feu d’artifices qu’il explosa contre la foreuse.

BAM

L’explosion les projeta, la foreuse fut mise hors-circuit et Jawhar avait très mal au dos. Shori saignait abondamment de l’épaule et Hugure en sang visait Yann se battant contre Dio. Seulement il ne pouvait se permettre de tirer, son tir pourrait très bien arriver sur le jeune homme l’aidant.

Dio se battait désormais égal à égal avec Yann, au début surpris il réussit à imposer son rythme et même engager la conversation :

- Tu te bats qu’avec tes pieds ? C’est bizarre ça.

- Oh non, juste que j’ai une puissance minime avec mes poings.

Et Yann réalisa un énorme uppercut dans la mâchoire de Dio, ce coup de poing était clairement moins fort que ses coups de pieds mais un coup bien placé dans la mâchoire peut s’avérer fatal. Dio était sonné.

Yann en profita pour lui infliger un énorme coup de genoux qui coupa le souffle de son opposant, Dio recroquevillé sentit un pied sur la partie droite de son crâne.

C’était un terrible coup de Yann, Dio s’effondra à genoux, avec du sang s’échappant de son crâne allant jusqu’à son œil droit.

Dans un élan de vitesse, le combattant à genoux agrippa le mollet de Yann et commença à produire de vif flammes, Yann bondit en arrière alors que sa jambe le brulait.

Huhure s’étant fait oublié, profita du moment, tira sur Yann qui gesticulait. La balle arriva dans la jambe gauche, la traversa et pénétra dans le droite et y resta logé.

S’en suivit un cri de douleur de Yann.

- Argh…. Sale enfoiré….

Dio sentit l’adrénaline monter en lui, et courut vers Yann très affaibli mais ce dernier pouvait encore répliquer.

Le possesseur de l’Emerauds de feu, infligea un énorme coup de poing au visage de Yann, il y répondit par un énorme coup de pied, Dio lui attrapa par les cheveux qui montait au ciel, pour abaisser sa tête et lui infliger un coup de genoux en plein dans le nez, qui se mit à saigner.

Alors que la température du feu montait de plus en plus, Dio mordit son adversaire : une morsure enflammé dans le cou : une douleur extrême, tout ce que put faire Yann pour se défendre fut d’attraper par la tête Dio, pour lui apposer ses genoux sur le visage qui tomba dessus, c’était son ultime attaque.

Dio fut ko sur le coup, et Yann sous l’effort aussi.

Jawhar arriva à ce moment soutenant Shori, Hugure les invita chez lui pour qu’il se rétablisse et les remercier.

Ils y restèrent plusieurs heures, et Yann laissez dehors par Hugure car il le pensa agonisant, parti dans la nuit se soutenant aux arbres :

« Ca va se payer….. »

Plus tard alors que tous dormaient, Hugure sortit dehors : Yann avait laissé tomber nombre de disque pour la foreuse dont le disque « pacifique »

Il la retrouva et lui inséra le disque, la foreuse fut bien pacifique avec lui et écoutait déjà ses directives. Cette technologie était bien hors-norme.

Fatigué, Hugure arriva au pied de l’arbre gigantesque et regardant le bout de celui-ci qu’il ne pouvait pas apercevoir il s’endormit.

Le lendemain matin, il s’aperçut de la fuite de Yann, et parla avec le jeune trio.

- Donc vous voyagez sont vraiment trop d’objectif ?

- Hé bien…. Effectivement.

- En effet découvrir ce monde n’est pas très facile mais si vous voulez y arriver vous n’avez qu’un moyen….

- Qu’est ce que c’est !!!???? S’exclamèrent le trio en même temps.

- Du calme ! Leur dit-il en leur mettant un taquet à chacun. Rien n’est sur mais il existerai une réunion, un tournoi entre plusieurs personnes et le vainqueur pourrait devenir un grand dirigeant et donc pouvoir facilement découvrir le monde…. D’ailleurs le président de notre pays l’a déjà remporté.

- Un pays, wah je n’aurai cru entendre ça que dans une histoire saugrenue……

A ce moment une pensée traversa l’esprit de Jawhar : et si Quyck était partout dans leur pays ?

Puis après bien parler, ils partirent de la forêt en direction de leur désormais nouvel objectif : le tournoi…. Dont il ne connaissait pas la localisation…

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.