🔒 5 actions Ă  mettre en place pour mesurer sa e-rĂ©putation

Pour ce premier 1Konseil de 2017, on vous propose d’amĂ©liorer la gestion de votre e-rĂ©putation. Bien souvent mise de cĂŽtĂ©, elle permet pourtant d’éviter quelques mauvaises surprises. Cela ne vous prendra pas plus d’une dizaine de minutes pour mettre ces quelques actions en place et dĂ©marrer l’annĂ©e 2017 sereinement 😄

Au préalable, je vous conseille de faire un premier audit concernant votre e-réputation et pour cela rien de compliqué, Google est votre ami :

Commencer par taper :

  • Le nom des fondateurs (et bien entendu vĂ©rifier les profils des fondateurs sur les rĂ©seaux sociaux pour Ă©viter toute « communication » compromettante 🙂
  • Le nom de votre startup

Consulter les 2/3 premiÚres pages pour vérifier si le contenu vous convient. Une action rapide à faire qui peut éviter de mauvaises surprises.

1/ Utiliser un outil de veille pour son e-réputation

Google Alert

Commençons tout d’abord par le plus connu trùs certainement : Google Alert

Cet outil trĂšs pratique vous permettra de recevoir une alerte par email dĂšs que votre nom est rĂ©fĂ©rencĂ© sur le moteur de recherche de Google. Vous y trouvez plusieurs paramĂštres, vous pouvez choisir de recevoir les alertes des sites les les plus connus ou tous sites ce qui peut ĂȘtre important dans certains cas.

Par la suite, n’oubliez pas de mettre des alertes sur des mots-clĂ©s nĂ©gatifs du type : « nom startup + problĂšme » ou « nom startup + arnaque » pour ĂȘtre informĂ© et rĂ©pondre au plus vite Ă  vos utilisateurs.

Mention.com

De loin, mon prĂ©fĂ©rĂ©. Il balaye internet Ă  la recherche des mentions que vous avez mises en place et vous indique en temps rĂ©el dĂšs qu’on parle de vous. Mieux, il vous indique l’importance du site sur lequel vous ĂȘtes mentionnĂ©. Son outil de Benchmark trĂšs puissant vous permet de mesurer vos rĂ©sultats par rapport Ă  vos concurrents et connaĂźtre vos lacunes sur les rĂ©seaux sociaux, blogs ou autres. Un outil payant, mais qui permet de faire une veille efficace dĂšs qu’on mentionne votre nom.

Notify — une bonne alternative

Cet outil est Ă  connecter directement sur Slack ou Hipchat. Il fonctionne de la mĂȘme maniĂšre que Mention mais est moins poussĂ©. Cet outil fera nĂ©anmoins trĂšs bien l’affaire couplĂ© Ă  Google Alerts. A noter : il n’y a pas de limites de notifications dans sa version gratuite.

Le bonus : Webmii

Cet outil scrute tous les rĂ©seaux sociaux et moteurs de recherche pour vous indiquer les mots-clĂ©s qui caractĂ©risent la personne. Vous pouvez Ă©galement avoir un indice sur sa popularitĂ© en tant qu’influenceur.

2/ Configurer le Google My Business

Il est trĂšs important de le mettre en place si vous recevez vos clients dans votre local. Cela vous permettra de donner de prĂ©cieuses informations Ă  vos clients quand ils recherchent le nom de votre startup sur Google comme les heures d’ouverture, le numĂ©ro ou encore l’itinĂ©raire. Les utilisateurs pourront Ă©galement vous noter, une information importante Ă  suivre.

3/ Conserver la mĂȘme image de profil et de couverture sur tous vos rĂ©seaux sociaux

Vos utilisateurs ont besoin de clartĂ© et de cohĂ©rence. Il faut donc utiliser donc le mĂȘme logo et veiller Ă  avoir les mĂȘmes photos de couverture sur vos rĂ©seaux sociaux.

4/ Inciter votre Ă©quipe Ă  ĂȘtre prĂ©sente sur les rĂ©seaux sociaux

Un excellent moyen d’assurer une bonne e-rĂ©putation est d’inciter vivement les membres de son Ă©quipe Ă  ĂȘtre actifs sur les rĂ©seaux sociaux et Ă  montrer leur lien Ă  votre entreprise. Cela renforcera votre e-rĂ©putation positivement et donnera une image dynamique et forcĂ©ment
 sociale â˜ș.

5/ PrĂ©voir un espace oĂč vos clients peuvent s’exprimer

Il vaut mieux crĂ©er un espace sur Facebook ou un forum plutĂŽt que de voir ces avis se dissĂ©miner sur la toile. C’est plus pratique en terme d’organisation et cela vous permet de rĂ©pondre au mieux aux demandes. Penser aussi Ă  garder un Ɠil sur les sites d’avis, en particulier si vous ĂȘtes dans une activitĂ© e-commerce.


Originally published at blog.1kubator.com on January 6, 2017.