I’m on route 66.

  • Je parle ici de la route de ma vie (hey oui déjà 66 ans depuis peu “and counting”). Je ne parle pas de la célèbre route 66 aux États-Unis entre Chicago et Los Angeles.
  • Si j’étais entrain de parcourir la VRAIE route 66 je serais rendu probablement en Arizona. Je me dirige lentement mais surement vers L.A. c’est à dire: L.’arrêt A.nticipé.
  • Tout a comnençé pour moi à Chicago en Juillet ’51 et ce séjour terrestre se terminera quelque part en banlieue de Los Angeles en 20xx? Dieu seul le sait. Après ce sera le voyage à l’infini de L.A. vers toutes ces galaxies et son Grand Architecte. Entretemps j’apprécie ma belle route 66, je regarde et admire les beaux paysages. J’essaie d’éviter les petites imperfections et embûches de la route. J’ai le bonheur d’avoir à mes cotés la meilleure copilote. Elle me conseille et me fait apprécier les doux moments et les beautés qui nous entourent. Suzanne a eue son départ de Chicago exactement jour pour jour 3 ans plus tard que moi.
  • La vie a voulu qu’on s’entrecroise à plusieurs occasions sur différentes routes entre ’62 et ’76 mais c’est finalement en ’77 qu’on a décidé de faire route ensemble. 2017 fête nos 40 ans de mariage.
  • À nous deux je nous souhaite une bonne fin de route en espérant ne jamais manquer “d’essence…ciel”.
Like what you read? Give Daniel Drolet a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.