Westworld

L’intelligence artificielle au service du divertissement.

Cette série d’anticipation dépeint un parc d’attraction où évoluent des robots à l’intelligence artificielle extrêmement développée, qui les persuade d’être réellement humains. Leur mémoire est effacée chaque soir et les robots-hôtes remis en service chaque jour. Ils agissent selon des centaines de scénarios programmés dans leur code, interagissent entre eux et avec les visiteurs qui sont eux, des humains bien réels. Le parc joue ainsi le rôle de catharsis, puisque tout y est autorisé, de la soif d’aventure et d’exploration, jusqu’aux crimes. La série interroge sur la frontière entre intelligence artificielle et humaine, et donc sur ce qu’il est moral de faire avec ces hôtes. D’ailleurs, tout le système menace de s’écrouler au moment où les hôtes commencent à prendre conscience de leur nature. Ici les réalisateurs ont choisi de mettre en lumière les « côtés sombres » de l’humanité actuelle, confrontée à l’intelligence artificielle du futur. Malgré la capacité des hôtes à réfléchir, ressentir la douleur et les émotions, les humains les considèrent comme des objets capables d’encaisser tout les évènements qu’ils leur font subir. Les comportements montrent alors, au mieux un individualisme exacerbé, au pire, des dérives psychologiques dangereuses. La série peut aussi être considérée comme une illustration de la théorie de Hobbes concernant l’état de nature : l’homme, dépourvu de toute loi, est un loup pour l’homme.

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=h4cGPLjLNEQ

Extrait : https://www.youtube.com/watch?v=txSCFQueiN0