Mélenchon, l’écologie comme roue de secours !

Extrait de l’article de Mediapart : L’imposture Mélenchon. La vérité sur la vision écologique de Mélenchon !

Comment une alliance avec le PCF productiviste et pro-nucléaire aurait elle bien pu exister si JLM avait adopté des positions écologistes ? En réalité il s’est concilié avec les positions productivistes et pro nucléaires quand cela a arrangé sa carrière hors du PS et il se concilie avec les positions écologistes quand cela arrange sa carrière hors de l’alliance avec le PCF, comme il est resté au PS plus de trente ans quand cela a arrangé sa carrière de politicien gavé, comme il singe les pires populistes quand cela sert sa carrière électorale. 
Je ne fais pas « feu de tout bois » mais seulement de la langue de bois consistant à éviter les sujets qui gênent et de la gueule de bois que tous ceux qui sont dupes connaîtrons encore une fois avec les mitterrandiens. 
Qu’à cela ne tienne, il reste à semer quelques illusions en récupérant ce qui reste à souiller. Et c’est bien sûr l’écologie, personne ne peut être contre… Et notre homme de recopier les programmes écologistes et d’arborer notre éco-socialisme mais dépouillé du REVENU CITOYEN, qu’André Gortz préconisait, c’est à dire dépouillé de son âme et de sa vigueur. 
Écologisme opportuniste récent tout frais sorti du pire productivisme et des alliances pro-nucléaires.
La « dernière » couleuvre à faire avaler aux « insoumis sauf au chef » consiste à remplacer le concept opérant de « Transition écologique » par le concept pollué de « Planification écologique ». La transition écologique inclut naturellement le fait de la planifier comme pour toutes les politiques que nous menons. Les écologistes ne sont pas des niais refusant de planifier, tout au contraire et là n’est pas la question. Mais remplacer ce concept de transition écologique par celui de planification écologique c’est remplacer un concept de la culture écologique girondine par un concept de la culture du matérialisme historique jacobin léniniste du socialisme réel. C’est ne rien comprendre à l’écologie et à sa culture et lui tourner le dos voire l’assassiner par l’étatisme. Le concept de « transition écologique planifiée autant que décentralisée » serait acceptable, celui de « planification écologique » est culturellement inacceptable et vient salir la cause écologiste. Nous n’avons pas à recycler les productivistes et leurs concepts, nous avons une autre façon de penser et qui renverse la leur. Mélenchon si vous voulez passer au vert cessez de vouloir nous faire passer au rouge. Sachez que vert et rouge mélangés ça donne du brun. Si la presse des dominants n’aimait pas autant les populistes et démagogues qui font vendre du papier et servent la droite, cette candidature se viderait comme une baudruche au fil de la campagne. Le Figaro et Dassault s’inquiètent quand Mélenchon vient à baisser et il viennent chaque fois à la rescousse. 
La mer elle n’est pas à boire et n’a qu’à bien se tenir avec ce caporal les pieds dans l’eau. Chassez le productivisme, il revient à la nage. JLM est pour « l’expansion humaine en mer » et veut industrialiser la mer : hydroliennes géantes, cultures d’algues, plateformes offshore. « Rien n’est hors de notre portée, sitôt que l’État et le collectif s’en mêlent ! ». Pour JLM il s’agit de « reculer les frontières de l’humanité » dans les domaines de la mer, de l’espace et du numérique ! 
Charlie note cette semaine : « Pas un mot sur la dévastation des océans par la pêche industrielle. Pas un mot sur la dislocation d’écosystèmes marins vieux de millions d’années. Mais un appel franchouillard à aller encore plus loin, main dans la main avec les seuls groupes capables d’investir massivement : Alston, Engie, EDF, Gamesa, Siemens.». On va prendre la mer Dassault en quelque sorte. Les requins finissent par nous rendre sympathiques les « capitaines de pédalo »

L’article complet est à retrouver sur :

https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-roche/blog/270217/l-imposture-melenchon?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Écologie En Marche !’s story.