SMILE, le coworking a des valeurs.

Qu‘il est joli le nom du nouvel espace de coworking installé près de Rennes ! Un nom qui sonne comme une promesse et qui vous propulse hors du lit pour rejoindre votre bureau partagé au sein de votre communauté d’entrepreneurs. Nous nous sommes rendus sur place, au nord de Rennes, à l’occasion de la première journée porte ouverte de Smile afin d’en savoir davantage sur la philosophie du lieu.

Il ne faut que quelques minutes en voiture pour se rendre à Cap Malo à partir de Rennes. Le site est bien connu des habitants de l’Ille-et-Vilaine pour ses salles de cinéma, son golf et ses restaurants. Il abrite également quelques pépites plus discrètes.

Smile est une de ces pépites. Cernés par les arbres, 865 m2 de bureaux flambants neufs se découvrent, faits de bois, de verre et de grands volumes. Le bâtiment abrite un mobilier simple mais plutôt chic, c’est propre, c’est net, c’est pro… difficile de ne pas tomber sous le charme.

“Nous avons souhaité un lieu propice à la création d’entreprise” explique Louis-Marie Vautier, son gérant, qui ajoute : “Nous l’avons voulu sympa, favorable à la créativité, ouvert aux autres, à la notion de partage et cela commence par le sourire, qu’on va essayer d’avoir au quotidien, d’où le nom de Smile.

Plus qu’un simple lieu de coworking, le capitaine du navire flambant neuf affiche son intention de mettre en place un véritable incubateur d’entreprise.

“Les retours sont très positifs, se réjouit L-M.Vautier, cela nous conforte dans notre idée de départ. À nous de la faire vivre et donner envie aux entreprises de s’implanter ici”.

“Nous voulons accueillir deux types de populations” précise-t-il “des indépendants qui ont une expertise particulière et des entrepreneurs qui sont amenés à développer un projet d’entreprise et qui ne sont pas voués à rester seuls dans leur activité”.

De fait, parmi les quatre premières activités qui seront installées dans les prochaines semaines, Smile compte une agence de design, un développeur de logiciels, un bureau d’étude, une consultante coach-RH.

Le lieu sera suffisamment grand pour accueillir des entreprises comptant une vingtaine de collaborateurs, aux côtés de petits entrepreneurs.

Pour moi, il n’y a pas de petits entrepreneurs, rectifie L-M Vautier, il y a des entrepreneurs qui sont à différents stades de leur projet. Différentes tailles et différents secteurs, c’est ce qui fait la richesse d’un espace de coworking comme le nôtre. Cette diversité nous permettra d’échanger sur des problématiques différentes par métier et sur des problématiques transverses (gestion, management, juridique, communication, etc.)”.

Le directeur du Smile n’a pas peur de parler de “communauté”, un mot très en vogue à l’heure des réseaux sociaux, des projets d’économie partagée, du crowd-funding, et autres outils/concepts appelés à repenser notre vivre ensemble personnel et professionnel.

Nous lui avons demandé comment il comptait s’y prendre pour parvenir à dépasser le simple rassemblement physique de personnes sous un même toit pour atteindre cet objectif difficile (beaucoup s’y sont cassé les dents) qu’est celui de créer une véritable communauté.

Le liant, c’est d’abord le lieu lui-même qui est aménagé pour créer l’échange et l’ouverture, explique-t-il. Pour commencer, nos bureaux sont de toutes les tailles, ouverts ou fermés, permettant de répondre aux attentes de chacun.”

Les espaces partagés sont vastes et modulables permettant à des entreprises de toutes tailles de s’implanter en Val d’Ille-Aubigné, la Bretagne à deux heures de Paris.

Seul le rez-de-chaussée est occupé pour l’instant. L’escalier conduit à un étage prêt à accueillir les futurs coworkers. Les parois qui serpentent dessinent des espaces ouverts de différentes tailles et distribuent d’autres bureaux, fermés. Elles invitent à circuler, offrant au regard quelques citations inspirantes.

Toute la déco a été pensée pour participer au rapprochement des coworkers, elle doit libérer “les bonnes ondes, les bonnes énergies, pour se sentir bien et être créatif” comme le formule L-M. Vautier.

Zen n’est-ce pas ?

Des services annexes viennent renforcer le dialogue voulu entre les entrepreneurs. Smile dispose ainsi d’une cuisine (rebaptisée “Lunch Time”), une salle de sport sommairement équipée pour l’instant ainsi qu’une terrasse regardant le sud qui fait espérer l’heure de l’apéro.

Au delà de l’agencement, de la décoration et des services, c’est avant tout sur l’adhésion des coworkers aux valeurs de Smile que le patron des lieux compte pour générer le sentiment d’appartenance à la communauté.

Parmi les valeurs qui nous animent, il y a bien sûr celle de l’entreprenariat avec laquelle je vis depuis 15 ans maintenant. C’est, porté par cette valeur, que chacune crée son parcours professionnel et s’épanouit dans son projet d’entreprise”, exlique L-M. Vautier.

Smile affiche clairement ses valeurs, compteur à l’appui. Le bâtiment est éco-conçu : charpente bois et pompes à chaleur avec ventilation double-flux, récupération des eaux de pluie pour les toilettes, matériaux écologiques, etc. Dans l’esprit de l’Economie Circulaire chère au territoire du Val d’Ille-Aubigné.

Le directeur du Smile fait également la part belle au développement durable. Une valeur qui s’articule naturellement, explique-t-il avec la démarche entrepreneuriale

L’éco-conception du bâtiment, la végétation extérieure, le bilan carbone peuvent paraître comme des détails mais ce sont des choses très importantes pour moi en tant qu’entrepreneur. De plus en plus d’entreprises mènent ce type de démarche, en particulier dans la nouvelle génération d’entrepreneurs qui émerge. La grande majorité de ces jeunes créateurs se lancent avec ces valeurs-là en tête. Ils produisent en prenant en compte l’impact de leurs productions dans leur environnement et veillent à ce que cet impact ne soit pas négatif.”

“On n’est qu’au début de l’histoire, on vient d’allumer la lumière…”

Le démarrage est très encourageant, estime Louis-Marie Vautier, qui ne doute pas de la réussite de Smile. “Lorsque j’ai créé ma première entreprise, j’aurais aimé trouver un lieu comme celui-là.” nous confie-t-il.

“La surprise est belle !” témoigne à son tour Nathalie, dirigeante de Good Fabric, une agence de création design qui vient juste de prendre ses marques dans les locaux de Smile.

L’agence de design Good Fabric, fraîchement installée à Smile.

Les idées reçues selon lesquelles on ne serait pas capable de faire des choses modernes ou contemporaines quand on n’est pas à Paris ou dans le centre-ville de Rennes m’agacent un peu…” regrette-t-elle. “Je trouve très intéressant d’être connectée à une autre forme de modernité, à la nature, d’être à contre-courant. Mon voeu le plus cher est de réunir des personnes qui ont l’audace d’oser faire des choses et de pouvoir les partager”.

Le point du vue de la rédaction

Smile est un écrin qui n’attend plus que ses joyaux. La vision de son animateur est en phase avec la philosophie de la communauté de communes du Val d’Ille-Aubigné qui a fait de l’Economie Circulaire son cheval de bataille. L’espace partagé devrait séduire sans trop de difficultés des entrepreneurs de Bretagne et d’ailleurs.

Du point de vue pratique, le lieu de coworking possède trois atouts majeurs :

  • Il est facile d’accès. Quelques minutes en voiture suffisent pour le rejoindre de Rennes à partir du centre-ville. La zone de Cap Malo est desservie par une ligne de car Illenoo (ligne 15) et par des pistes cyclables (jalonnement à partir du bourg de Melesse et nouvelle piste en site propre le long de la zone).
  • Il est situé à proximité de nombreux services. Un drive (Leclerc) a récemment ouvert ses portes. Les restaurants sont nombreux à Cap Malo notamment le bio “Ker Soazig” voisin de Smile, dont nous vous parlions dans un précédent article. Parmi les activités sportives et de loisirs, le golf de Cap Malo jouit d’une très bonne réputation.
  • Il facilite votre engagement pour le développement durable. À proximité de la zone et de ce lieu, la ferme du Pradenn organise un marché tous les mercredis après-midis (ferme bio et engagée dans une démarche d’économie circulaire par l’alimentation d’animaux à base de biodéchets Ferme Pradenn). Enfin, une association syndicale libre, l’ASL Cap Malo, organise sur place chaque année la fête du bio et du développement durable.

En savoir plus sur les formules proposées par Smile : http://www.smile-coworking.com/

Autres espaces de coworking à proximité :

Un article du JDE sur les espaces de coworking à Rennes : http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/35/actualite/fait-du-mois/coworking-quel-espace-de-travail-choisir-a-rennes-03-06-2016-294349.php