Design graphique en Amazonie, le nouveau visage de Yana Glam

Comment assurer plaisir de la création et plaisir de la lecture tout en valorisant le patrimoine culturel et naturel ?

Elodie Alexander
Aug 13, 2019 · 7 min read

Présentation

Yana Glam’ est un magazine généraliste 100% Guyane. Dirigé par Paulette Amoedang, il met en valeur le parcours de Guyanais·e·s qui ont le courage d’entreprendre mais aussi de tou·t·es personnes qui sans être entrepreneur·e·s ou autres, qui ont aussi le droit à leur coup de projecteurs. Il traite également de bien-être, d’accomplissement de soi, de beauté, sans oublier les traditionnelles rubriques « Livre » et « Recette ». On sait qu’avec Yana Glam’ on sera amené à parler de tout et que la composition devra donc faire état de cette diversité sans diminuer le plaisir de la lecture. En plus de cet impératif, les mots d’ordre étaient : « Plus de dynamisme, inscrit dans l’air du temps, conserver l’aspect « esprit magazine » sans perdre dans l’authenticité des contenus ».

Alors comment avons-nous procédé pour réaliser le nouveau Yana Glam ? Je dis nous parce que même si pour cette commande j’ai réalisé la mise en page du magazine, je considère qu’on a travaillé en équipe avec Paulette.

« Le rythme donne une valeur rajoutée à l’image » Alexandre Pavard

1. Grilles de composition et rythme

Auparavant nous avions déjà réalisé un travail très intéressant autour de l’univers de la marque pour Yana Glam’ qui nous a permis de définir au préalable les grandes lignes de la charte graphique : les couleurs, les formes, le style général.

Par la suite, après la réalisation du Mood board, l’étape fondamentale a été l’élaboration des grilles de composition. Il n’y a pas de mise en page sans grilles. Les grilles vont permettre de structurer les contenus et de donner du rythme à la lecture. Par ailleurs, ce travail avec les grilles était absolument indispensable compte tenu du format du magazine. Il s’agit d’un dos carré collé, donc il y a systématiquement 5mm de fonds perdus au milieu du magazine. Il faut ainsi veiller à ce que le contenu ne se trouve pas la courbe intérieure qui se forme naturellement avec ce format.

Grilles de composition

Enfin, pour renforcer dynamisme et rythme, nous avons joué sur les alternances de photos, pleine page, en haut puis en bas, encadrées, non encadrées, etc… Ajouté à cela la variété de typographies, et leur incrustation impromptue dans le texte. Dans la mise en page de magazine, ce qui n’est pas forcément le cas pour les brochures institutionnelles ou les affiches, on peut jouer avec un jeu de plusieurs typographies différentes. Pour Yana Glam il y en exactement 4 (crédits en bas de l’article👇).

Au-delà de ces étapes plutôt classiques dans tout travail de mise en page, la particularité de cette commande c’est la création de pictogrammes personnalisés, « made in Guyane ».

2. Pictogrammes « made in Guyane »

Souvent quand on me donne le nom d’une marque en Guyane qui commence par Yana… Je dis « Yana ki sa encô? » LOL. Je trouve qu’on se contente beaucoup de dire que c’est Yana, ou Guyanais, sans essayer de représenter ce qui fait que c’est Guyanais (outre une carte…). Avec la commande de Yana Glam, j’ai rapidement vu l’opportunité d’initier un travail autour de pictogrammes pour chaque rubrique qui représenteraient des éléments qu’on retrouve dans les rues de Cayenne ou sur nos tables à manger. En d’autres termes, qui constituent notre environnement.

Pictogrammes créés pour Yana Glam

Ce ne sont pas des pictogrammes disponibles dans les banques d’icônes prêts à l’emploi pour une création réalisée dans des temps records et finalement… très « hors de Guyane »… Ce qui implique qu’il a fallu prendre plus de temps de les réaliser. Mais le jeu en valait la chandelle. Non seulement ça a permis de faire un travail de représentation d’éléments culturels de la Guyane qui peut toujours servir pour tout le monde. Mais aussi, ces pictogrammes rentrent pleinement dans la philosophie du magazine qui représente la Guyane dans sa diversité… À partir de là, le « Yana » a tout son sens.

Banc qui fait tant partie de nos quotidiens

Je suis ravie d’avoir travailler sur la création de ces pictogrammes. C’était challengeant pour quelqu’un qui n’en fait pas aussi souvent pour le moment. Mais dans cet effort je vois une réponse à mon dernier article sur Medium. Il faut observer le territoire, sa richesse, sa diversité, collecter des images par la photographie ou le croquis et créer des représentations graphiques de ces éléments. Le design graphique n’est pas qu’un outil de communication c’est une discipline fondamentale notamment pour la représentation des identités culturelles. Particulièrement dans des régions multiculturelles comme la Guyane.

Kwi (calebasse) gravé d’un motif d’hirondelle utilisé dans la vannerie Kali’na

Vous l’aurez compris, c’est une commande que j’ai particulièrement apprécié. Elle confirme mon choix de croire en la validité d’une agence de communication centrée sur le vivant et qui valorise les identités culturelles. Maintenant je vais vous dire exactement pourquoi cette commande m’a fait du bien.

3. Les commandes qui font du bien

Il y a dans la vie des agences de communication des commandes qui font du bien… Cela est dû aux choix de positionnement de l’agence, mais aussi à la façon de travailler du client et de la relation entre client et prestataire.

Vraiment du bien…

Qualité du brief

En tout premier lieu, je remercie Paulette de nous avoir envoyer un brief clair et précis. Sous la forme d’un simple document il y avait posé en noir sur blanc l’intention de la commande, les perspectives du nouveau Yana Glam et ce que le magazine doit dégager.

C’est vrai qu’en Guyane, on ne reçoit pas toujours des briefs et on doit souvent le proposer au client. D’ailleurs dans le process, il existe « la reformulation du brief » lorsqu’il est nécessaire de s’approprier le brief et préciser jusqu’où on peut aller. De sorte qu’il y a toujours un va-et-vient entre le client et l’agence avant de démarrer la commande. Mais quand le client travaille en amont sur son brief, qu’il soit « bon » ou pas, c’est toujours bon signe. Une commande ce n’est pas un coup de téléphone et un mail de 3 lignes, c’est « je suis clair·e sur mes intentions, et je le prends le temps de les exprimer clairement pour être sûr·e qu’il s’agit bien du message que je souhaite faire passer ».

Confiance

Vient ensuite la confiance. Dans le domaine de la créativité la notion de confiance n’est pas toujours évidente ! On n’est pas dans la vente d’objets déjà pré-existant, prêt-à-porter. On est dans l’inconnu. Et c’est aspect n’est pas toujours facile à gérer pour tout le monde. Mais depuis les premières commandes avec Yana Glam, il y a toujours eu cette confiance clairement exprimée : « Je te fais confiance ». Ce qui fait que travailler dans ces conditions, c’est très agréable.

Une vraie démarche authentique jusqu’au bout

Enfin et je conclurai là-dessus, rien ne vaut de participer à des projets qui ont du sens. Et c’est exactement ce qu’on ressent quand on a le magazine en main. En soit, au-delà de la mise en forme, le contenu lui-même a du sens. Donc en tant que designer, je ne me suis pas retrouvé à faire de la façade. Il s’agit de rendre une interprétation visuelle de l’authenticité du magazine. Et pour ça, Yana Glam est authentique jusqu’au bout.

C’était une commande très agréable et inspirante pour la vision du design en Amazonie. Merci beaucoup.

Crédits

Yana Glam nº18 Juillet-Août 2019 | Photos Christophe Fidole, Faser Prod| Design graphique Elodie Alexander pour Focus-l’art communique |Typographies Transat Text (Greg Shutters), Vast Shadow (Nicole Fally, Principal design), Crushine Brush Script (siwok), Yeseva One (Jovanny Lemonad, Principal design), Crimson.

Pour voir le projet avec des images de meilleures qualité rdv sur Behance ou sur le site de l’agence.

Elodie Alexander

Written by

Designer de projets culturels — Présidente de Focus-l’art communique — Promo 2018-20 Master Design, innovation, société de l’Université de Nîmes.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade