Mes étoiles filantes

Je m’appelle Ema. Je pourrais vous dire que je suis quelqu’un de spécial, mais ce serait un peu vous mentir.

Je suis tout le monde et personne à la fois, ni spécial, ni talentueuse, non, rien que quelqu’un de normal. Normal ? Peut-être pas ! Déjà parce que personne dans ce monde n’est vraiment “normal”, mais ça, c’est un autre débat. Je suis juste quelqu’un qui se pose des questions. Et qui a décidé qu’écrire était une bonne manière d’extérioriser ses interrogations. Pourquoi ? C’est une excellente question qui n’a pas vraiment de réponse. Peut être parce qu’écrire donne l’impression de pouvoir tout faire, parce que j’ai besoin de l’écriture autant que l’homme à besoin de l’air mais aussi parce que si je suis la seule personne à me lire, cela fera déjà une personne qui me comprendra. Je pense que l’on passe sa vie à essayer de se chercher, à essayer de comprendre qui l’on est. Mais je pense aussi que c’est peine perdu, on ne fait que changer, constamment, inlassablement. C’est ça la beauté de la vie, la beauté de l’humain. On pourra critiquer autant que l’on veut le genre humain mais on ne peut pas condamner sa manière de se régénérer continuellement.

Et si j’étais finalement spécial ? C’est une question qu’énormément de gens se pose et je ne fais pas exception à la règle. Comment arrivé à se démarquer quand l’on ne nait pas virtuose de piano, gymnaste talentueuse, génie de mathématiques … Quand l’on nait avec toutes les caractéristiques qui pourraient s’apparenter à la définition du mot “normal”, ce mot qui est un vrai tabou et surtout, ce mot qui fait si mal. Être normal ça n’est pas excitant, je ne le sais que trop bien. Mais si aujourd’hui on se rendait compte que rien n’est normal, chacun de nous est un “sur-normal” pour quelque chose, non, pas “sur-normal”, encore mieux, chacun de nous est extraordinaire. On a tous quelque chose que l’on fait mieux que tout le monde. Pour moi, chaque personne est une perle qui attend juste de briller, qui attend son moment. J’attendrais le mien comme on attend une pluie d’étoiles filantes, patiemment, excitée, sans savoir ce que ce sera mais en sachant éperdument que ce sera fantastique. En attendant, éblouissez-moi ! Vous, talentueux de ce monde.

merci

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.