L’entreprise de mon mari est en difficulté, je n’arrive plus à communiquer avec lui….

Petit conseil de psychologie positive

Frédéric Gautier, consultant en évolution professionnelle et coach www.orientaction.com


L’entreprise de mon mari est en difficulté, je n’arrive plus à communiquer avec lui….

Cela fait 2 mois que l’entreprise de Jérôme a été placée en redressement judiciaire. Pourtant Jérôme n’en a toujours pas parlé à sa femme, Cécile. Cécile l’a appris par hasard, en surprenant une conversation. Cécile avait bien remarqué que Jérôme était très discret sur ses affaires ces derniers temps. Mais jamais elle n’aurait imaginé une telle situation. Elle décide de crever l’abcès et de lui en parler, mais Jérôme reste vague et fuit la conversation. 3 semaines après cette première tentative, la situation s’est empirée, le sujet de l’entreprise est devenu tabou ; Jérôme prétexte qu’il est fatigué, que ce n’est pas le moment, qu’il veut penser à autre chose… Une tension palpable s’est instaurée dans le couple. Cécile est inquiète pour Jérôme, pour elle, pour leurs enfants, leur avenir. Elle voudrait bien l’aider mais rien n’y fait, elle est dans l’impasse.

Cet article vise à aider Cécile à renouer le dialogue avec son mari et à trouver une solution.

Pourquoi Jérôme refuse-t-il de parler à Cécile de sa situation ?

Jérôme est en train de perdre l’entreprise qu’il a mis tant de temps et d’énergie à construire. Cette situation lui donne l’impression de n’être plus bon à rien. Il ne se sent plus à sa place et le regard des autres sur son « échec » est insupportable. Il se sent dévalorisé. A cela s’ajoute sa culpabilité de ne pas avoir réussi. Il pense que la faillite d’une entreprise n’a qu’un seul et unique responsable : son capitaine. Jérôme éprouve déjà beaucoup de difficultés pour affronter les regards de ses salariés, de ses clients, de ses fournisseurs. Il ne veut plus souffrir d’avantage le soir lorsqu’il rentre à la maison. C’est pourquoi il refuse d’en parler avec sa femme.

Que peut faire Cécile ?

Il est primordial de rétablir le dialogue. Pour cela, nous conseillons à Cécile de procéder de la façon suivante.

« Ne pas lui laisser le choix »

Nous conseillons à Cécile d’emmener Jérôme dans un endroit public et neutre, qui lui est familier. Cela peut être un café, un restaurant, un lieu suffisamment intime pour avoir une conversation mais aussi suffisamment public pour que la fuite soit impossible. Cécile ne doit pas lui laisser la possibilité de refuser la conversation.

« Que lui dire exactement ? »

C’est Cécile qui doit parler en premier. D’abord, elle doit rassurer Jérôme. Elle n’est pas amoureuse de Jérôme parce qu’il est chef d’entreprise. Jérôme est aussi un bon mari, un bon amant et un bon père pour ses enfants. Le fait que sa femme lui rappelle qu’il a une grande valeur à ses yeux peut aider Jérôme à affronter ses difficultés.

« Le laisser s’exprimer »

Cécile peut ensuite proposer à Jérôme de se rendre dans un endroit plus intime pour qu’il puisse exprimer et parler de sa situation. Cela peut être une promenade dans un endroit qu’ils aiment bien, la voiture, un lieu où ils soient seuls et où Jérôme puisse exprimer ses sentiments. C’est important qu’il se sente écouté.

« Et si Cécile n’arrive vraiment pas à lui parler »

Exprimer ses sentiments n’est pas toujours une chose facile. Cécile peut recourir à l’écrit. En rédigeant une lettre ou un email, elle pourra décrire précisément ce qu’elle ressent, exprimer ses sentiments tout en valorisant Jérôme. Le caractère formel de la lettre sera un acte fort d’engagement.

La suite à donner : Savoir se faire aider, le tiers bienveillant :

Il est évident que Jérôme a besoin d’aide. La faillite d’une entreprise est une épreuve pour tout dirigeant. Il est donc important pour Jérôme de se reconstruire rapidement un avenir, de se redonner un nouvel horizon. Jérôme peut dans ce cas entreprendre un bilan de compétences. Cela lui permettra de se repositionner professionnellement. Si Jérôme se construit un nouvel avenir, il acceptera plus facilement cet épisode difficile de sa vie professionnelle, le risque étant dans le cas contraire, qu’il s’enferme dans la spirale de l’échec.

Frédéric Gautier, consultant en évolution professionnelle et coach www.orientaction.com

Vous souhaitez bénéficiez des conseils personnalisés d’un expert, contactez-nous : info(a)orientaction.com ou 01 44 10 41 87

« Changer devient possible »

GROUPE ORIENT’ACTION®
Paris — Le Mans — Sablé — Angers — Alençon — Tours — Laval — Rennes Info(a)orientaction.com — 01 44 10 41 87
www.orientaction.com