Trouver des clients, sans prospecter ?

Quand on lance son entreprise, il est parfois difficile de savoir comment trouver ses premiers clients et en même temps définir son image de marque. C’est un peu une machine de guerre qui fait peur. Pourtant, aujourd’hui, je gagne ma vie sans n’avoir jamais eu besoin de prospecter. Tu veux connaître mon secret ? 🤫

Mon secret : du travail

Je dois avouer que je ne suis pas à l’aise avec la prospection commerciale. À force d’entendre qu’il ne faut pas crier « J’ai faim ! » j’ai commencé à ne plus savoir comment m’y prendre.

Du coup, j’ai adopté une solution qui me correspond plus : la création de contenu. Après tout, j’ai tout à y gagner puisque c’est une carte de visite parfaite !

En vérité, je suis quelqu’un de très pragmatique. Par conséquent, il me paraît logique de « prouver » mes compétences plutôt que de les scander. C’était aussi, à l’époque, une manière détournée de me donner confiance en moi et en mon travail.

Finalement, mes prestations sont directement liées à ma personnalité, mon style d’écriture et aux techniques que j’applique. Quoi de mieux que de les utiliser sur ma société, et me faire connaître de cette manière. Si ça fonctionne pour moi, ça fonctionnera, pour les autres.

Je me suis donc lancée dans une stratégie de communication, sans le savoir.

Et puis, les semaines avançant, les réussites s’accompagnant… J’ai compris que j’avais développé ma propre technique pour trouver mes clients. Sans jamais n’avoir eu besoin de prendre le téléphone et proposer mes services 📱

C’est un travail qui demande de la rigueur et du temps, mais je pense qu’il peut avoir de très nettes retombées, sur un lapse de temps beaucoup plus large.

Création de contenu rédactionnel

Autant, rien n’était défini au départ. C’est plutôt un chemin que j’ai pris, semaine après semaine, qui a commencé par : l’écriture ✍🏻

Il me semblait logique, comme un clin d’œil à la manière dont j’en suis arrivée là, de commencer à écrire des articles de blog sur la stratégie et la création de contenu. Finalement, c’est mon blog personnel qui m’a permis de faire mes premières armes !

Je me suis donc donné un 🗓 :

1 article de blog accompagné d’une newsletter chaque semaine

Ces deux espaces me permettent donc d’aborder des choses entièrement différentes et d’avoir une relation plus approfondie avec mes lecteurs de newsletter. Il m’arrive même de recevoir des réponses à celles-ci m’indiquant qu’ils sont des lecteurs assidus. Eh bien, je suis toujours aussi touchée de l’apprendre ! 😳

Les premiers bénéfices ont pris un petit mois. Le premier article qui a fait la différence, c’est . D’ailleurs, c’est à ce moment que j’ai compris que j’avais été entièrement moi-même dans cet article, et que mon style a continué à s’épurer.

Sur les trois premiers contacts que j’ai obtenu face à ces quelques centaines de visiteurs, je suis parvenue à obtenir un premier petit contrat de réécriture. Clairement, c’était le début.

Mais le véritable tremplin dont j’ai bénéficié est arrivé en octobre 2017, grâce à un article invité. J’avais décidé de parler de mon histoire et de la manière dont j’avais pris le contre-pied de . Résultat, j’ai dû obtenir une bonne vingtaine de contacts.

Bien évidemment, tous n’ont pas été fructueux, mais j’ai signé avec 5 clients. Dont certains avec lesquels je travaille encore aujourd’hui. C’est ce que j’appelle une belle touche 😉

Et là, j’ai pris conscience de la puissance de cette stratégie, qui avant cela, n’en était même pas une.

Création de contenu vidéo

J’ai eu mes premières victoires, mais je n’ai aucune envie de me reposer sur mes lauriers. Ce que j’aime c’est me dépasser, me donner des défis et apprendre de nouvelles choses. C’est pour cela que j’ai voulu ajouter une nouvelle corde à mon arc et me lancer dans les vidéos Youtube 🎥

Est-ce qu’il existe une place pour moi ? Je n’en sais rien, mais qui ne tente rien, n’a rien. Et surtout, le fait de permettre à mes lecteurs de me voir « comme en vrai » est un véritable plus. C’est pour moi une manière de prouver que je ne suis pas fausse et que tout ce que je vous dis dans mes textes, il s’agit en réalité de qui je suis ! 😉

Alors oui, on s’aperçoit que je ne suis pas parfaite (et ça c’est vrai), mais également que je parle vite (significatif qu’il se passe beaucoup dans mon cerveau à la minute) et que j’ai un sacré grain de folie. Mais c’est moi, et après tout, autant être transparent quand on s’apprête à travailler ensemble, tu ne crois pas ?

Ma première vidéo a très bien marché. Elle m’a permis de me ramener des prospects supplémentaires qui ne sont pas encore devenus des clients. Pourtant, cela m’a ouvert d’autres perspectives de travail. J’ai l’idée d’offrir un accompagnement pour les entrepreneurs qui souhaiteraient se lancer. Et ce n’était qu’une première, les prochaines arrivent bientôt.

Mais surtout, partager !

Créer, c’est bien beau. Mais si on ne se fait pas remarquer, ça ne sert à rien. Pour ça, j’ai dû trouver les canaux sur lesquels je pourrais retrouver : autant mes potentiels clients que les acteurs de l’entreprenariat au sens large.

Pour un profil comme le mien, rien de mieux que Facebook et Linkedin !

Concernant , il est clairement l’outil que j’utilise au quotidien et qui m’apporte le plus. Je suis présente sur des groupes d’entrepreneurs en demandant des avis sur mes publications, mais également en aidant les autres.

J’ai également créé mon propre spécialisé sur la création de contenu ! Mon but ? Qu’il puisse devenir une véritable plateforme d’entraide et de partage pour les créateurs de contenu de tous horizons 👏🏻

Je suis également active sur , enfin, j’essaie tout au moins :) Je réalise le potentiel de ce réseau, et je sais que j’ai beaucoup à apprendre pour être efficace sur celui-ci. D’ailleurs, ça fait partie de mes objectifs 2018 ! 🎯

Mais alors aujourd’hui, j’en suis où ?

Beaucoup pensent que cette technique me demande un temps énorme. Je suis plutôt partisane du fait que les résultats sont là, et que j’adore ce que je fais ! 💚

En plus de cela, je sais que mes articles, mes vidéos et autres futures créations sont là pour rester. Il n’est pas impossible que mon client idéal tombe sur moi, l’année prochaine, par hasard, et me propose le projet parfait !

Je préfère 100 fois travailler sur le long terme, avec une technique qui me ressemble.

Pour te donner quelques chiffres, parce que oui, sinon, ce serait encore du vent :

Mon activité de Copywriter a été lancée en septembre 2017, pour un CA de 30€.

Les premières retombées de mon article Pourquoi faire appel à un Copywriter, m’ont rapporté 40€ de CA pour le mois d’octobre. L’occasion pour moi de m’apercevoir que j’étais sur la mauvaise voie concernant mes prestations et mes tarifs.

Finalement, le troisième mois fut le bon avec un CA de 1 200€ et des perspectives bien meilleures pour les futurs !

De 30 à 1 200€ en trois mois, ce n’est plutôt pas mal.

Qu’est-ce que tu en dis ? 🚀

Emilie Mahaux • Copywriter

Written by

Copywriter • Storyteller ✍🏻 Ma passion : écrire sur les stratégies de contenu, mais surtout avec un côté développement personnel ! http://emilie-mahaux.com/