TEDGlobal para todos = une bonne raison pour explorer le Rio collaboratif (et aller à la plage aussi)

Ce n’est toujours facile de savoir si l’on est bien arrivé lorsque l’on cherche un espace collaboratif à Rio … L’adresse en poche, un repérage sur le plan du métro et la carte de la ville et en avant pour l’aventure !
La quête est amusante
Les surprises au coin de la rue…

Une fois arrivé à l’adresse indiquée, ça ressemble parfois plus à une maison particulière, un vendeur de lunettes ou une clinique spécialisée dans les problèmes veineux… Je n’invente rien, je vous le jure

L’on découvre des mondes parallèles secrets avec un peu de persévérance ET l’aide des Cariocas qui sont fort patients heureusement et toujours prêts à vous renseigner, dans leur langue chantante, en anglais ou avec la langue des signes si rien de tout ça marche, surtout quand comme moi, on parle portugais comme une poule française …


Rio est magique et diverse et la découvrir est un bonheur inépuisable

C’est ce que j’ai fait cette semaine en allant d’un lieu à un autre pour suivre le TEDGlobal en live dans différents lieux inscrits sur la liste du programme “TEDGlobal para todos” mis en place pour TED par Gwendoline de Ganay, une jeune femme globalo-française qui a créé le blog Sustainable Brasil

Elle est longue cette liste et couvre la ville du nord au sud et d’est en ouest, de Pavuna à Copa et de Tijuca à Urca …. Une quarantaine de lieux très différents

Pour faire mon choix et organiser mon emploi du temps et mes déplacements dans l’immense et intense Rio de Janeiro, j’ai choisi d’aller voir des espaces collaboratifs

Je travaille sur un projet de création de Social Clubs et j’en ai profité pour faire de cette exploration un support de recherche d’idées et une source de rencontres constructives …
Sinon j’aurai pu choisir le thème des lieux culturels, des centres d’éducation ou sociaux, des ONG…comme fil rouge de mon parcours carioca

Une autre fois, outra vez…

Jour 1

J’ai failli commencer par un échec ayant trouvé la bonne porte au Catete92 et quelqu’un pour l’ouvrir, mais j’étais arrivée trop tôt, la retransmission n’étant prévue que pour l’après-midi

Rapidement, car la 1ère session de TEDGlobal commençait dans 15 mns, je me dirigeais vers Start Up Rio sur les conseils de Laura, une gentille coworkeuse entrainant dans mon sillage Paulo, un formateur « em informatica » et étudiant en psychologie qui lui aussi ne voulait pas rater le début du “brain spa” des idées worth spreading

Start Up Rio est une initiative privée-publique de l’état de Rio de Janeiro et de partenaires privés pour la promotion « d’une nouvelle culture entrepreneuriale, transformant Rio en un hub international pour la technologie numérique … » dixit le site
Formations, mentoring, support financier … les moyens sont conséquents

Bon le programme a commencé il y a quelques mois, c’est encore un peu vide et les installations ne ressemblent pas tout à fait à ce qu’annonce la vidéo sur le site, mais 1000 m2 ça ne s’investit pas en 3 jours non plus !

Start Up Rio Soon to be…

Après une belle session 1, riche en sud, nous voici repartis devisant gaiement Paulo et moi pour voir un autre espace situé à proximité, la Casa 24

En chemin, nous avons abordé moult sujets : de l’enseignement de l’informatique aux jeunes entreprenneurs à l’utilisation de l’ayahuasca dans certaines pratiques religieuses au Brésil… Passionnante discussion en se faufilant dans les rues bondées du Largo de Machado
Les Brésiliens sont vraiment sympas ☺

Casa 24
Feijoada miam !

Nous avons finalement découvert la petite et jolie Casa 24 nichée au bout d’une charmante venelle du quartier de Largo de Machado.

C’était l’heure du déjeuner, la session 2 (avec la merveilleuse Alessandra Orofino pour le projet Meu Rio) ne commençait pas avant le début d’après midi, alors je suis allée déjeuner et Paulo est parti retrouver ses chères études

J’étais à l’heure cette fois-ci de retour à Catete 92,
une « maison de libre création et apprentissage »

En accompagnement de l’après-midi de retransmission de TEDGlobal, Luisa et Felipe proposaient un fort intéressant atelier de facilitation graphique (facilitação grafica) à mettre en pratique tout de suite sur les talks
Échanges, participation, créativité, générosité, chat à caliner et pop corn à volonté… toutes les conditions sont réunies à Catete 92 pour créer une expérience formidable, basée sur la confiance et l’expérimentation

Catete 92 ‘s life

Les frais de fonctionnement sont payés par une participation volontaire des personnes qui profitent du lieu régulièrement ou qui viennent ponctuellement pour un atelier, une conférence, une animation…par exemple Laura y passe ses journées de travail et selon les mois met au pot commun de 300 à 500 Reales (100 à 180€)

Catete 92's love&trust board

Un tableau dans l’entrée de la maison indique le niveau de financement atteint au fil des jours Ça s’équilibre depuis 4 mois

Longue vie au Catete92
et à Zé le chat de la Casa 3 !
Jour 2

Aujourd’hui je prends le métro vers le nord toute, pour la station Presidente Vargas où m’attend le mytérieux Somos Goma

10 minutes de marche dans un quartier de plus en plus “populaire”, le Gamboa, 2 minutes d’hésitation devant une porte anonyme de la rue Senator Pompeu, entre deux ateliers de mécanique et je pénètre de nouveau dans un monde que rien ne laissait présager depuis la rue : des dizaines de personnes travaillent là, sur deux niveaux partagés en plusieurs espaces lumineux et créativement décorés

La session 6 commence juste, le temps d’attraper un coussin pour m’assoir sur le sol de béton peint de ce magnifique hangar, de demander le code du wifi et voici le fabuleux Rodrigo Baggio parlant du travail considérable effectué au sein du Center for Digital Inclusion depuis 20 ans

I ❤ Roberto Baggio

5 talks et une séquence musicale plus tard, je remerciais mes hôtes de leur accueil avant de me remettre en route pour de nouvelles aventures dans le quartier de Botafogo cette fois-ci

Templo m’y attend ou plutôt ne m’attendait pas Il me fallut un peu de perspicacité encore pour comprendre que la porte du garage de cette clinique de “saude et bem estar” (santé et bien être) est l’entrée de cet espace réputé

la charte de Templo : respect, honêteté et créativité

Un 2ème lieu dans le quartier de Gavéa (voir jour 4), une organisation pro et cool, une ouverture H24, deux types d’adhésions (flex & fix), une cuisinière à domicile, un lab, une piscine, un BBQ dans le jardin et pléthore de cours créatifs et informels constituent une proposition impressionnante

C’est ce que je me disais en suivant la session 7 tranquillement installée au bord de la piscine, sirotant un verre, picorant une salade de fruits alors que la fraicheur du soir descendait sur la “cidade marvelhosa”

Templo’s atmosphere
Jour 3

Aujourd’hui j’attaque la journée par un passage au MAR, le tout beau tout rénové Musée d’Art de Rio dans le quartier de Saude, zone portuaire en pleine transformation
La construction de l’autoroute surélevée avait conduit à la destruction d’une église et de batiments 19éme, aujourd’hui l’immense structure de béton est à son tour détruite pour laisser place à des lieux culturels, touristiques, artistiques… La roue de l’urbanisme tourne

“ L’art est l’exercice expérimental de la liberté ” Mario Pedrosa
From the MAR terrace

Ma visite terminée en route pour Urca, ce quartier-presqu’ile qui avance à l’entrée de la baie de Rio (Guanabara) et où se trouve le Pao de Açucar

Il règne une délicieuse ambiance de vacances à Urca
et un calme qui contraste avec le reste de la ville trépidante
Urca + Pao de açucar vintage

Après avoir mangé quelques beignets de camaroes, bu un bon jus d’ananas (abagaxi) au bord de la baie mythique, un rapide passage à l’IED, le magnifique Institut Européen de Design et sa crique (tentant la baignade pour la récré …) et j’attaque la montée de la discrète rua Sao Sebastiao

Urca = va chercher bonheur sur la baie

C’est à Casa Cèu que je voudrais voir quelques talks aujourd’hui

Je suis accueillie par le grand sourire de Isabella, puis celui de Graziella qui animent ce lieu magique perché au dessus de la baie de Guanabara

La maison est celle où a grandi la deuxième et les 5 niveaux sont aujourd’hui dédiés à un concept de co-living tourné vers l’art : résidences d’artistes, ateliers, performances, happenings, expos … Le lieu est au service des besoins de la création dans tous ses états

C’est généreux, beau et inspirant comme la vue depuis cette maison du ciel
Casa Cèu’s lights

Je me promets de créer un pont au dessus de l’atlantique entre mon Social Club à Bordeaux et la Casa Cèu de Rio …

Jour 4
Dernier jour de TEDGlobal, je cours à Perestroïka

avec mon amie Caroline ou plutôt derrière mon amie Caroline, qui en bonne Carioca bondit d’un trottoir à un autre à un rythme qui tient plus de la samba que du slow !
Les parisiennes ont de belles jambes grâce aux escaliers des immeubles parisiens et les cariocas parce qu’elles courent dans le sable de Copa ou Ipanéma tous les matins
Donc Pérestroïka : un co-working dans un resto La salle à l’étage sert de lieu de travail collaboratif, et pas que puisque Perestroïka est surtout un réseau de cours alternatifs, créatifs, innovants dans 6 villes brésiliennes + San Francisco

Apprendre ensemble et différemment

Ce matin le live n’est pas disponible
Et là, c’est la course contre la montre pour ne pas rater les derniers talks de TEDGlobal 2014…
Un taxi et 10 minutes plus tard, Joao nous accueille avec son grand sourire brésilien (dents blanches…) et sa super gentillesse à Genesis, l’incubateur de la PUC (prononcer la pouc ;) l’université privée de Rio

La PUC

Il nous accompagne à travers le campus animé où dans l’ombre d’immenses arbres tropicaux, étudiants et professeurs vaquent à leurs occupations

Je retournerai bien à l’école ici moi !

Pour l’instant, direction Templo Gavéa, l’alter ego de celui de Botafogo, visité le Jour 2 (vous vous souvenez de la piscine ?)
Une jolie façade ancienne et simple, une porte discrète et neutre à l’adresse indiquée… toujours ce coté pochette surprise lorsque la porte s’ouvre …
Fabio rencontré à Templo Botafogo est là ainsi que Graziella et Isabella de Casa Cèu, je commence à me sentir en famille dans les espaces collaboratifs de Rio ☺

Nous regarderons la session 12 dans le jardin avec quelques autres, alors que les dizaines de personnes bossent, discutent, se réunissent ou se relaxent autour de nous et que la in house cuisinière s’affaire à la préparation du déjeuner


Bruno et Chris disent merci, TEDGlobal 2014 est fini…

Photo: James Duncan Davidson/TED

Pas le temps de se laisser aller au TED blues, la cuisinière agite une grosse cloche pour appeler les coworkers à déjeuner ! Et tout ce petit monde d’affamés attrape de délicieuses galettes de tapiocas garnies et se retrouve autour des tables du jardin charmant avec son coté sauvage


Le jardin du Templo, coworking au paradis


Letitia nous fait faire le tour de la maison qui a un look plus bohème que celle de Botafogo et nous présente quelques unes des entreprises qui se sont installées ici, certaines depuis le début il y a 1 an et 1/2

C’est avec joie que je reviendrai le soir même pour la projection du film Spark, the burning man story présenté par le réalisateur Steve Brown et que j’y retrouverai quelques amis organisateurs de TEDx pour clore cette semaine passionnante, inspirante et globalement fantastique

Le Rio “TEDGlobal para todos” tour
Bon maintenant il est temps d’aller à la plage !
Ipaaaaanemaaaaaa !

Pour savoir tout ce que je ne vous ai pas dit sur TEDGlobal et les talks des 12 sessions de ces 4 jours de conférences : Live from TEDGlobal

Et un dernier tour de manège pour finir …

… le time lapse le plus maravilhoso do mundo juste for you !


Emmanuelle Roques www.emmroques.com

Rio - Octobre 2014 ❤