Commençons par le…

Commençons par le commencement.

Le premier article est toujours un peu dur à écrire, alors je ne vais pas épiloguer pendant des heures sur moi, ma vie, mon oeuvre pour la bonne et simple raison que ce n’est pas le sujet (enfin si un peu quand même). Et puis, on m’a souvent répété que parler de soi pendant des heures (des lignes), c’est quand même vachement impoli! Ici, l’idée c’est de donner un peu de moi, mais sans forcément en faire des caisses sur ma petite personne.

Ce que je peux vous dire, c’est que je ne suis pas ni une fashionista, ni une blogueuse de renom (pour l’instant, on ne sait jamais), ni une romancière avertie (je ne sais pas très bien me vendre jusque là on est d’accord), mais ça ne m’empêche pas d’avoir envie de vous parler ce que je connais, des bons plans, des astuces ou recettes que j’ai trouvés, ou qui m’ont été partagés, des séries et films que j’ai aimés et que je vous recommande (ou pas).

Okay, je sais que c’est carrément cliché de sous-entendre (disons le carrément prétendre) qu’une conversation entre filles ça tourne qu’autour des fringues et du makeup. Et oui, j’ai également conscience que ce n’est pas du TOUT féministe, voir même un peu machiste, de dire ça… Que c’est cédé à la facilité de généraliser et dire “les filles” ceci, “les filles” cela… au lieu de “mes copines et moi et un certain types de filles”, mais bon… soyons sérieux deux secondes… Ou justement ne le soyons pas! Quoi qu’il en soit, si vous ne vous reconnaissez en rien dans ce que je vais dire ici:

1- Ça arrive, no stress.

2- NO SOUÇAILLE mon ami. L’erreur est humaine, tu t’es planté d’article, ça arrive à tout le monde, il te suffit de fermer cet onglet, je ne t’en voudrai pas du tout (tu seras toujours le bienvenu though).

3- Si tu cherches des articles sur des sujets plus sérieux comme l’exploitation des petits enfants dans les pays “en voie de développement”, ou sur la conquête du monde par Monsanto, en tout bien tout honneur, passe ton chemin, tu ne les trouveras pas dans le coin. Non pas que je n’ai pas d’avis sur le sujet, mais big NOPE NOPE! Pas de ça ici!

Sur ces bonnes paroles, gentes dames… Mon premier article, bien qu’un peu court, est écrit! :)

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.