Interview de Kristine Wolff: le concept de tableau de décoration à la demande

Âgée de 34 ans, Kristine Wolffvient de créer sa micro entreprise
afin de développer son concept : concevoir des tableaux comme
des objets de décoration, parfois en diptyque ou en triptyque, à la
demande des clients. La jeune femme peint à l’acrylique mixte
chez elle, à Soultz, en utilisant essentiellement les couleurs chaudes 
comme le rouge, le jaune et l’orange.

Cette autodidacte, coloriste de formation, expose une vingtaine de toiles
ce week-end.

Peinture La déco en toile de fond

Kistine Wolff, installée à Soultz depuis cinq ans, a créé sa micro entreprise en 2016. Elle propose un concept de déco en peignant des tableaux à la demande.

Sur la table de la salle à manger, ni assiettes, ni couverts, ni même un vase, mais des pots de peinture de toutes les couleurs, des pinceaux, des spatules, une immense toile…

Kristine Wolff a installé son atelier au milieu de sa maison, 
4 rue des Charpentiers, à Soultz. Alors que son plus jeune fils se réveille, son mari François s’occupe de son futur site Internet. « C’est mon webmaster », s’amuse Christine, dont le site sera en ligne en juillet 2017. Cette maman de deux enfants, âgée de 34 ans, peint dans une ambiance très familiale d’autant que son frère l’aide pour l’aspect commercial.

Coloriste, elle travaillait dans une entreprise textile colmarienne, qui a fermé. Elle s’est retrouvée sans emploi après son congé parental.
« Pendant les trois années où j’étais à la maison pour m’occuper de mes fils, j’en ai profité pour faire la décoration de mon intérieur. J’ai commencé par la couture et puis, un jour, j’ai peint un tableau », explique Kristine Wolff.

Voilà la toile de fond de sa nouvelle vie active, à qui son coiffeur a donné du volume.« J’avais accroché deux tableaux dans son salon à Soultz. Le bouche à oreille a fait le reste », souligne Christine. Depuis, sa micro entreprise ne connaît pas la crise.

« Je suis totalement autodidacte » La jeune femme a exposé, à plusieurs reprises, notamment dans la région mulhousienne d’où elle est originaire. Elle s’est ainsi fait connaître d’un public de plus en plus large. « L’idée est de développer un nouveau concept de décoration, qui passe par les tableaux. Je peins des toiles à la demande des clients, qui peuvent choisir un modèle et un format dans mon catalogue », détaille Kristine.

Et de conclure : « Je suis totalement autodidacte dans le domaine de la peinture. Ce qui fait parfois grincer des dents. Je souhaite vivre de ce qui est devenu ma passion tout en me battant pour que chacun puisse s’offrir une toile peinte à la main ».

Les toiles de Kristine Wolff sont essentiellement tissées de couleurs chaudes comme le rouge, le jaune, l’orange. Mais pas seulement.
Elle peint à l’acrylique mixte et développe un concept de toiles en plusieurs morceaux. « Ce sont des triptyques et des diptyques.
Ces formules plaisent beaucoup.Et moi, j’adore l’idée de commencer un tableau sur un bout de toile et de le finir sur un autre »
, explique Kristine Wolff, qui exposera le fruit de son travail les 7 et 8 juillet à Wittenheim.

Auteur: Eric Parpaing

Like what you read? Give eric parpaing a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.