Expérience profonde…

La semaine dernière, à l’Univesité d’Ottawa, s’est tenu un symposium intitulé “l’indigénisation et la décolonisation du milieu universitaire”.

On y a joué au jeu des couvertures (un jeu que je vous recommande fortement) qui a fait prendre conscience, à de nombreux non-autochtones, la réalité autochtone depuis l’arrivée des premiers colons…

On a aussi eu l’occasion d’échanger sur les écoles résidentielles. La plupart d’entre elles étaient tenues par des Oblats. On a appris que les Oblats étaient formés sur les lieux présentement occupés par l’Université d’Ottawa. Le premier recteur, Joseph-Henri Tabaret, Oblat de son état.

J’ai été ébranlé par la force des membres des premières nations qui sont venus au symposium, sans amertume apparente, parler dans le pavillon portant le nom de ce premier recteur.

C’est peut-être ça, aussi, la vérité et la réconciliation…

Like what you read? Give Eric Paulhus a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.