POURQUOI LE LUXE ?


Pour bon nombre de personnes, le Luxe représente un domaine élitiste, réservé à une catégorie et son inaccessibilité apparente est ce qui le place à un autre niveau. Toutefois, si nous sondons ses profondeurs, ô surprise, le Luxe dépasse le champ du commerce et la dispute sur la richesse : la question de savoir s’il est légitime ou non en regard des 1% de personnes possédant presque la moitié de la richesse mondiale se pose. Au-delà de cela, le Luxe peut être considéré comme une querelle philosophico-technique au sens où elle intègre de nos jours les sciences, les arts et devient en quelque sorte synonyme de progrès.

Le Luxe adoucit-il les moeurs ?

Si l’on en croit Voltaire, si l’on entend par “Luxe” ce qui est d’ordre du superfétatoire, « Le superflu [est] chose très nécessaire ». Mais reprenons du début : les arts rendent la vie plus belle et plus agréable et doivent donc être cultivés selon le philosophe. Cependant, le développement intellectuel et artistique n’apparait possible qu’à la condition d’une nation prospère, d’où l’abondance figurant comme la mère des arts. Ainsi, le commerce devient un moteur indispensable et le confort qu’il engendre semble être lui-même source de bonheur.

Contrairement à cette notion, l'indispensable est ce qui est vital pour l'Homme, ce qui lui apporte bien-être et qui lui permet de s'épanouir et de s'accomplir. Dans cette perspective, le luxe semble être à proscrire mais il satisfait pourtant des besoin essentiels, bien avant matériels comme l’exprime Voltaire :

« Le luxe répond à des besoins fonctionnels de l'individu, mais il satisfait en priorité des émotions et des rêves, par des objets qui ont des qualités esthétiques, hédonistes et symboliques »

Finalement, il semble que le luxe soit plus une question de culture et de mentalité, en témoignent les nombreuses marques et les grands groupes. Lié au digital, il devient un domaine de l’innovation, un défi permanent où la créativité est décuplée. Choisir de travailler dans le luxe pour dépasser la fascination qu‘il exerce, c’est ça le vrai motif.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Elodie Rakotonirina’s story.