le bac pro, les BTS, la fac de lettres, etc. bref, des parcours d’études dévalorisés car ne menant pas vers l’emploi, ou en tout cas, vers des emplois sans prestige, ni perspective d’avenir.
Mais, Après Quoi Tu Cours Génération Z ?
Laila Ducher
13013

J’aime votre article et cette vision allant envers et contre la doxa faisant trop souvent preuve de pessimisme en ce qui concerne cette jeune génération Z. C’est dans cette lignée et cette même démarche de déconstruction des préjugés que va le sens du livre “génération Y par elle-même” dont je conseille la lecture aux personnes désireuses de mieux comprendre les différences parfois mal perçues des générations. Je pense qu’il est intéressant de parler d’une réalité qui s’impose et s’imposera encore un peu plus demain à cette génération, celle de la “numérisation de l’économie” (à laquelle nous les Y participons d’ores et deja). Celle-ci va indéniablement (cela prendra certes quelques années) modifier les mentalités dominantes concernant l’orientation et la perception des différentes filières. J’ai l’espoir que dans quelques années la réalité du marché du travail et de toutes ces actuelles modifications redistribueront les cartes en modifiant l’approche de l’orientation au lycée (cf de très bons articles traitant du sujet à retrouver sur “medium France”) et que l’idée/la culture de l’entrepreneuriat soient un peu plus valorisée.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.