5 idées à retenir du South By SouthWest 2016

Ce fût donc mon premier SxSW, à la hauteur du mythe. Une espèce de Sim-City qui grouille de partout, 40.000 visiteurs sillonnant en pouce-pouce, en vélo ou à pieds la ville, à la course aux keynotes-avec-wifi-qui marche-ici et qui change-le-monde. Ces “ goodies hunters” traquent les pop-ups events stores de Game Of Throne ou Mashable, les drinks gratuits sur les roof-tops endiablés, le futur Twitter-Merkaat de demain et surtout la prise de courant pour le smartphone épuisé de toutes ces photos et tous ces tweets envoyés aux non chanceux.

Pop-up store très réussi de Mashable, queue interminable à la ‘registration’, série limitée Bud et hôtesse parfaite.

Que retenir de ce tourbillon, dont on a forcément loupé les trois quarts ?
Pas de nouvelles apps révolutionnaires cette année, tout le monde ne parle que de la bataille d’Apple contre le FBI, la venue d’
Obama le premier jour n’a fait que diaboliser le débat. Le Président (le premier à venir ici) fût malin et très smart, “Allions nous tous et rien ne sera impossible” histoire de sortir par la grande porte des geeks… Voici donc une mini sélection totalement subjective de ce que j’ai vu, lu ou entendu et qui peut aider les clients de Just Amazing.

Photocalls partout, audience attentive, 100% Mac, réalité virtuelle partout également

Idée n°1 — Attention à ne pas tous devenir des mini-Walmart hyper véloces !
Les Uber-Facebook-Google-Amazon deviennent aussi inhumains que les autres multinationales et elles le font encore plus vite (merci la vélocité digitale) … s’est insurgé Douglas Rushkoff.
Qui est Douglas ? Un essayiste, écrivain, chroniqueur etc, mais surtout il est le gardien du temple open-source et de la culture cyber punk.
Et Douglas n’est pas content et on le comprend, notre “addiction to grow” nous amène droit dans le mur.

Que penser d’un monde qui jette Twitter aux orties, alors que la société (vieille de 9 ans) génère déjà 2,2 milliards $ et a prouvé son utilité dans le quotidien de certains (et pas celui de tous, contrairement à Facebook justement). Pourquoi laisser le nouveau monde numérique, lui aussi, entre les mains des analystes forcément court-termistes ?
Bon, Douglas avait un livre à vendre, et il l’a plutôt bien vendu, alors voici le lien pour vous le procurer. Ses solutions ? Une parmi d’autres : rendez vos clients plus riches, comme le faisait Ebay ou Etsy à leur création.

Une heure de Keynote, prenez le temps ça vaut le détour.

Idée n°2 — Bonne nouvelle, l’analogique revient équilibrer notre vie archi notifiée
David Rees, le CEO de American Greetings (toutes ces cartes de célébrations qu’adorent les américains) ne pensait pas faire un carton pareil. Aux SxSW, il nous a parlé de son amour du crayon ! Pour l’occasion, il a fait créer un #analog pop-up store en ville et ce fût un tabac. Machine à coudre et coloriages étaient au rendez-vous dans son bar.

Dessin dans le pop-up store Analog, Becky Simpson dans ses oeuvres.

Le lendemain Becky Simpson a dessiné un keynote poétique (d’ailleurs il y avait des coloriages partout dans la salle) et nous a montré comment elle est devenue une media company à elle seule avec des dessins soutenus par plein de statements pugnaces. Jetez un oeil sur ses instagrams et son site. Là on est au pays de tout-doux-tout-mignon, mais cette fille possède une jolie énergie et a partagé avec nous tous ses trucs et ses mottos.

Idée n°3 — Le gif est le nouveau Lego de la communication visuelle
Alex Chung le CEO de Giphy (la plus grosse source de gifs au monde) a fait un hold-up facile avec un keynote gifé.
Il nous a rappelé, ô combien les gifs prolongent l’histoire des arts graphiques et “adds verbs to photography”. Les scènes de cinéma durent désormais 5 sec comme les gifs… Ils démocratisent les émotions, chacun peut enfin s’exprimer sans mot. Pas étonnant que 80% des gifs partagés viennent du cinéma. Alex assure négocier les droits avec les studios et vient d’ailleurs de lancer le sien pour aider les marques à être plus créatives…

Recharger les batteries, Alex Chun en keynote, pass-partout et connections everywhere.

Idée n°4 — Méfions nous des nouvelles média company
Voici Vox Media : technologie+talent+culture, un concurrent de BuzzFeed et Vice. Jim Bankoff, le CEO façonne une nouvelle façon de fabriquer de l’info. Il joue sur 8 media brands dont Vox (comprendre les news), SB Nation (sports), Re/Code (nouveau journalisme) et The Verge (futur). Le groupe s’appuie sur les passions “verticales” des gens, avec des “digital voices” reconnues qui ont une opinion, Ezra Klein, Kara Swisher et nilay patel, beaucoup de technologie et de “data solutions”, le tour est joué. 170M de jeunes adultes influents et éduqués fréquentent ses plateformes (vs 200M sur Buzzfeed) . Une des plus fortes progressions de plateformes. Les data aident à constuire les contenus mais non à les dicter. Le tout financé par une “native advertising” de qualité. Bref de très bons contenus payés par de la publicité “qui n’est pas naze” dixit le boss. Les anciens médias, qui licencient à tour de bras et se battent contre les ad-blocks ont quelques soucis à se faire. (dont NBC et ComCast sont actionnaires).

Vous allez bientôt tous connaître Under Armour, Kevin Plank le CEO à Austin, et la courbe affolante du CA.

Idée n°5 — On perd son leadership de plus en plus rapidement.
Nike est en train de se faire titiller violemment par Under Armour aux US et dans le reste du monde. Voilà un challenger inspirant, le CEO Kevin Plank, ancien joueur de football américain, a créé l’entreprise il y a 20 ans et a tenu la salle (comble) une heure en haleine. L’Entreprise de Baltimore est aujourd’hui un adversaire sérieux : ses ventes de chaussures de basket ont progressé de 350 % sur un an ! Le CA, de 3 963 M$ en 2015 a bondi de 28%. Son motto ? “To make all athletes better”. 
La recette : des vêtements techniques de très haute qualité (0% sportswear) + des athlètes de renoms + beaucoup d’innovations. Et chez “UA” ce sont les athlètes qui les choissent et non l’inverse !
Au moment où Nike se retire des objets connectés, la marque investit massivement dans son Healthbox, son app de fitness récolte 130.000 téléchargement par jour. Résultats 150M de comptes clients ! Elle se lance maintenant dans la nutrition, se permet même une plateforme en open innovation (IdeaHouse) et va ouvrir une LightHouse pour innover et produire local à Baltimore. Attention, elle débarque en France cette année avec déjà 29% de notoriété.

Le Champion Michael Phelps, la basket 3D et le UA Healthbox.

En vrac…

Une app intéressante présentée par Andrew Jarecki le copain de JJ Abrams Knowme, réalisez en 2 sec votre mini vidéo à partir de votre voix off, de la musique et quelques photos.

Vous avez plus de temps ? Voici le best-of des vidéos sur la chaîne du SxSW, ils en rajoutent chaque jour.

Le mot de la fin, la rébellion des milleniums, petit keynote du CEO de Refinery29 le site qui se veut “To be the #1 new-media brand for smart, creative and stylish women everywhere”.

A l’année prochaine à Austin ! (Evitez le Renaissance Hotel)

Notre article précédant “Pourquoi vous ne devez pas manquer le prochain SxSW“

Show your support

Clapping shows how much you appreciated fab_brianson’s story.