Distributeurs, comment rattraper votre retard sur les réseaux sociaux ?

fab_brianson
Feb 5, 2016 · 4 min read

En France, les réseaux sociaux sont les parents pauvres de la transformation digitale des distributeurs. Trop complexes avec un ROI incertains, ils sont mis de côté au profit des priorités apps et e-commerce.

Les distributeurs américains ont subi bien avant nous l’invasion digitale d’Amazon. Des enseignes importantes ont mis la clef sous la porte (Circuit City, CompUSA, Borders, Good Guys, Tower Records etc…) et les survivants ont notamment réagi en testant les multiples façons d’intégrer les réseaux sociaux dans leur communication on & offline.

J’ai eu la chance d’étudier les données sociales des retailers US et français sur 2014 et 2015 avec la big data traitées par l’outil Benchmarking de Sprinklr. Les résultats sont édifiants.

Le chemin est clair : faites comme eux postez moins mais mieux. Tirez un maximum profit des produits uniques que vous vendez dans votre magasin et montrez qu’il s’y passe toujours quelque chose.

Voici les 5 bonnes leçons pour vous y mettre vite !

Leçon n°1 : Oubliez le nombre de followers, engagez votre communauté avec des contenus qui font envie.

Vous avez sélectionné de bons produits ? Montrez-les sous leurs meilleurs jours. Aux Etats-Unis, 90% des posts qui génèrent de l’engagement comportent une photo. Postez chaque jour sur Facebook et Instagram votre offre très large le permet.

Le bon conseil : Soignez vos visuels, amortissez tous vos shooting catalogue en intégrant les formats de photos dédiés aux réseaux sociaux, identifiez les vendeurs qui font les meilleures photos et récompensez leur contribution régulière.

Recette n°2 : Votre réputation de demain se construit aussi sur Instagram

C’est là que ce fait la tendance, même pour les légumes ! L’intégralité des acteurs du style, de la cuisine, de la déco, de la mode, des sorties sont présents avec succès. Faites comme Nordstrom jonglez avec l’air du temps et votre offre du moment.

Le bon conseil : Ne montrez pas uniquement vos produits mais mettez en scène la vie dans et autour du magasin comme Bergdorf Goodman.

Recette n°3 : Publiez 7 jours sur 7, surtout le week-end quand ils font la queue à vos caisses

Ne postez pas n’importe quand mais quand vos followers ont tendance à liker/partager. En France comme aux Etats-Unis, l’heure du déjeuner (week-end compris) est un must. Aux US, Instagram génère un deuxième pic autour du dîner, à méditer pour votre community management qui ne doit pas fermer à 18H… (un post Instagram ne peut pas être programmé).

Le bon conseil : Equipez vos équipes de logiciels de management des réseaux sociaux et équipez vos jeunes équipes de smartphone dernier cri pour le week-end (et laissez leur un peu de liberté).

Recette n°4 : Favorisez les posts depuis vos magasins
Vos clients adorent partager leur shopping et ce qu’ils aiment dans vos rayons. Laissez les s’amuser comme Target le fait avec les deux bloggeuses de TargetDoesItAgain

Le bon conseil : Facilitez leur appétit, soignez vos théatralisations, favorisez les prises de photos avec énènements fréquents en magasin. Branchez d’urgence le wifi, comme dans tous les Apple Store, il est quasiment absent de tous les magasins français. Sans wifi pas de posts venant du magasin.

Recette n°5 : C’est surtout sur Twitter que vos clients risquent de vous interpeller ! Apprenez à répondre rapidement, ils apprécieront.

Que ce soit aux Etats-Unis ou en France, plus de 70% des mentions se font sur Twitter. Le rêve de vos clients est que vous répondiez en 30 minutes. Pour l’instant vous en êtes loin avec un délai de réponse de13h53 aux Etats-Unis contre 4h29 en France. A optimiser d’urgence, comme Amazon qui détient le record du temps de réponse avec 1H21 (le cœur du positionnement d’Amazon).

Le bon conseil : Fixez des objectifs réalistes à vos équipes en terme de nombre de réponses et de délais.

En savoir plus avec Sprinklr et Just Amazing

NOTE METHODOLOGIQUE
Analyse réalisée par Just Amazing sur la base des données publiques recueillies par Sprinklr, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015 : 54 enseignes étudiées, américaines et françaises, sur Facebook, Twitter, Instagram, Google+ et YouTube, soit 333 comptes sociaux et 160 milliards d’impressions environ.

fab_brianson

Written by

Just Amazing Founder / Digital Design & Digital Content / It’s about #startup #growthhacking #contentmarketing #art #design #wellbeingness http://jamz.co

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade